L'essentiel Luxembourg n°3131 27 avr 2021
L'essentiel Luxembourg n°3131 27 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3131 de 27 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : Nomadland triomphe aux Oscars.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 27 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Travailleurs présentés LUXEMBOURG Pour remercier les collaborateurs du Large Scale Testing, l'agence Spring professional a décidé de mettre leurs histoires en lumière via des portraits vidéo., Youtube  : Spring Professional Luxembourg Vaccinés en priorité ? LUXEMBOURG Les policiers et enseignants devraient pouvoir être vaccinés en priorité contre le Covid-19, estime la CGFP. Une réunion avec les ministres concernés aura lieu lundi, où cette question sera abordée. Des nouveaux tests LUXEMBOURG Dès lundi, de nouveaux tests sérologiques seront réalisés dans les stations du LST de Grevenmacher, Howald, Bascharage et Mersch. Au lieu d'une prise de sang, des gouttes seront prélevées au bout du doigt. Un accueil plutôt favorable pour les autotests à l'école BASCHARAGE Fini les essais. Les autotests hebdomadaires à l'école démarrent. Et ils sont plutôt bien accueillis. Hier, devant l'école OpAcker de Bascharage, les parents étaient presque unanimes. « Ils ne sont sûrement pas fiables à 100%, mais ces autotests à l'école sont une bonne chose pour faire attention aux autres, notamment aux grands-parents. Nous avons fait le premier à la maison et cela s'est bien passé. Cela ne fait pas mal du tout », expliquait Rachel, une maman. « C'est rassurant. Je travaille dans une maison de soins, où j'en fais chaque jour. C'est bien aussi pour les enfants et je crois que cela va durer », abondait Clarisse. Le ministère de l'Éducation nationale a laissé aux enseignants la possibilité de tester tous les élèves le même jour ou par groupes sur la semaine. Carmine, un papa, avouait La tornade de 2019 avait fait des dégâts sur quatorze kilomètres. Les dons versés aux sinistrés PÉTANGE/BASCHARAGE Suite à la tornade du 9 août 2019 dans les communes de Pétange et de Bascharage, un million d'euros de dons avait été récolté par les associations « Käerjeng hëlleft » et « Fir e gudden Zweck – Gemeng Péiteng ». Au final, elles ont versé aux sinistrés 983 000 euros, en plus des 384000 du ministère de la Famille et des 70millions des assurances. Le solde restant des dons servira à replanter des arbres. Pour rappel, la tornade avait fait 19 blessés et provoqué des dégâts matériels sur les habitations, les voitures, etc., sur une distance de quatorze kilomètres. Après la phase-pilote, des autotests se généralisent dans toutes les classes. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT n'avoir confiance que dans les « tests normaux ». « C'est mieux que de ne rien faire, jugeait Nidia, enthousiaste. C'est super facile et cela permettra d'isoler plus vite les cas positifs ». La plupart des parents ont accepté. « Chez moi, tous le font, confiait hier un instituteur de Lenningen, qui dépiste trois élèves par jour. Ils font le Ne pas oublier les autres vaccins LUXEMBOURG À l'occasion de l'ouverture de la Semaine mondiale de la vaccination, le ministère de la Santé a rappelé hier qu'il est nécessaire de veiller aux autres vaccinations (hors Covid-19) pour éviter la résurgence de maladies éradiquées. LUXEMBOURG « Je ne pensais pas pouvoir saturer le portail Internet pour s'inscrire sur la liste d'attente du vaccin AstraZeneca durant la conférence de presse. Personne ne se serait attendu à une telle demande pour se faire vacciner ! Plus de 26 000 personnes se sont inscrites sur la liste ». Hier soir, Xavier Bettel a profité du congrès national du DP pour défendre les actions du gouvernement dans la lutte contre le Covid test et je mets les gouttes de réactif. Cela se passe bien ». Si le test est positif ? « On isole l'enfant, il met un masque FFP2 et on appelle les parents ». Plutôt rassurés par la phasepilote, les syndicats d'enseignants se disaient favorables à ce qui peut aider « les écoles à rester ouvertes » en toute sécurité. Mais le président du Un décès a été recensé samedi LUXEMBOURG La série des jours sans nouveau décès lié au Covid-19 a été interrompue, puisqu'une victime a été enregistrée pour la journée de samedi, portant le total depuis le début de la pandémie à 791. Sur les 6458 tests effectués samedi et dimanche, 165 se sont révélés positifs, selon le bilan publié hier par les autorités. 94patients sont hospitalisés, dont 37en soins intensifs. SNE/CGFP, Patrick Remakel, évoquait la « charge administrative » supplémentaire, ainsi que les salles et le personnel nécessaires en cas d'isolement. Patrick Arendt, le président du SEW/OGBL, soulevait, en plus, un autre souci  : la discrétion. Si un enfant est isolé en classe, « tout le village est au courant en dix minutes ». NICOLAS MARTIN 165 nouvelles infections ont été identifiées ce week-end. AstraZeneca  : les invitations arrivent et donner des précisions sur l'AstraZeneca. Le Premier ministre a ainsi indiqué que les premières invitations aux personnes sur la liste d'attente pourraient déjà être envoyées cette semaine. « J'espère que les fabricants mettront tout en œuvre pour que nous puissions bientôt protéger également les plus jeunes, a-t-il ajouté. Nous avons besoin de normalité, et c'est avec le vaccin que nous l'obtiendrons ».
MARDI 27 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Le nouveau site de l'École de police a été inauguré hier. Du neuf pour les futurs agents LUXEMBOURG Les nouveaux locaux de l'École de police, rue de Neudorf, à Luxembourg, ont été inaugurés hier. Ils peuvent accueillir 200fonctionnaires-stagiaires policiers par an, dans le contexte du plan de recrutement extraordinaire. Le bâtiment, réaménagé pour les besoins de la formation, comporte des salles de classe, une centaine de postes d'informatique, un hall sportif... Certains cours continueront néanmoins à être dispensés à Bonnevoie. SANDWEILER « Nous avons décidé de laisser tomber le projet » de destruction de la mairie, a indiqué Simone Massard-Stitz, bourgmestre de Sandweiler. « Le résultat du vote était très clair », regrette-telle, après le référendum consultatif de dimanche, lors duquel 74% des citoyens « Seule la police peut arrêter les rassemblements festifs » LUXEMBOURG Lydie Polfer en appelle aux forces de l'ordre pour interrompre les excès et prévenir les agressions en ville. Des centaines de jeunes qui font la fête sans respect des gestes barrières, les images ont fait le tour du pays. Interrogée sur cet élan festif, la bourgmestre de Luxembourg-Ville, Lydie Polfer, en a appelé aux forces de l'ordre pour mettre fin aux excès  : « Seule la police peut intervenir. S'il y avait plus de présence, cela limiterait les débordements ». L'élue regrette ce type d'imprudences, assez récurrentes depuis l'arrivée des beaux jours. « Nous sommes tous heureux de pouvoir retrouver un peu de liberté, mais il faut continuer à être responsable ». ont fait part de leur opposition. « Il n'y pas de gagnants dans cette histoire, uniquement des perdants », déplore l'élue. Elle La commune avait déjà pris des mesures en fermant le parc des Trois Glands, « car le risque d'accident était très élevé ». Mais elle ne pourra pas faire de même pour la Kinnekswiss. « C'est un parc ouvert. Quand bien même ils franchiraient les barrières ». Pour Lydie Polfer, c'est aux policiers de siffler la fin de la récréation. Une nécessité qu'elle élargit au besoin de sécurité dans la capitale  : « J'ai encore reçu une lettre d'un monsieur qui s'est fait frapper à la jambe par des jeunes à la sortie de l'église. Il faut des policiers dans les rues où il y a beaucoup de passage », martèle la bourgmestre, qui précise qu'elle « transmettra la lettre de ce citoyen » au ministre Henri Kox. Sollicitée, la police n'était pas en mesure de répondre hier. THOMAS HOLZER La mairie ne sera pas détruite La majorité voulait raser le bâtiment pour en ériger un autre. Le déséquilibre 42 femmes Il est des domaines où l'égalité entre les sexes demeure une douce chimère. Ainsi, seulement 42 femmes siègent dans les conseils d'administration des sociétés dans lesquelles l'État est actionnaire. En comparaison, ces assemblées accueillent 90 représentants masculins. En tout, cela concerne 164 postes, sachant que certaines personnes cumulent plusieurs postes. pense « aux fonctionnaires communaux et aux habitants de la commune ». Simone Massard-Stitz déplore « une campagne dure, pas correcte ». De son côté, la conseillère Jacqueline Breuer se déclare « très satisfaite » de la décision et invite les parties « à s'asseoir autour d'une table pour discuter des projets alternatifs ». LUXEMBOURG Le Conseil de gouvernement a validé hier le Plan pour la reprise et la résilience, en discussion depuis plusieurs mois. Il s'agit de la transcription luxembourgeoise du plan européen de relance économique lancé suite à la crise sanitaire du Covid-19. Concrètement, une manne de Des centaines de jeunes ont participé à une « Covid party » samedi. La crise impacte le prix du gaz LUXEMBOURG De fin 2019 à fin 2020, le prix du gaz est passé de 4,1 euros à 3,6 euros les 100kWh. C'est ce qui ressort d'une étude publiée par Eurostat, qui constate que la moyenne européenne a baissé parallèlement de 7,2 à 7 euros les 100 kWh. À l'inverse, le coût de l'électricité a quant à lui bondi en un an au Luxembourg, passant de 18 euros les 100 kWh fin 2019 à 19,8 euros les 100 kWh un an plus tard. Là où la moyenne européenne baissait elle de 21,7 à 21,3 euros les 100 kWh. Le plan de relance a été validé 93millions d'euros est prévue pour le Grand-Duché. Le plan prévoit deux piliers de relance  : la transition énergétique et la numérisation de l'économie. Des investissements conséquents dans des infrastructures sont ainsi prévus pour les quatre prochaines années, jusqu'en 2024. Quel logement après la prison ? LUXEMBOURG Près de la moitié (114) des 253 détenus libérés de la prison de Schrassig de 2018 à mars 2021 n'ont introduit aucune demande de logement auprès du Service central d'assistance sociale (SCAS). 52 sont retournés dans leur pays d'origine et six sont allés dans un hôpital pour y suivre une thérapie. 33 détenus ont été orientés vers des structures d'urgence. Enfin, dans 48 cas, le CSAS n'a pas pu fournir une aide concrète au détenu libéré. Où vont les détenus à la sortie ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :