L'essentiel Luxembourg n°3116 6 avr 2021
L'essentiel Luxembourg n°3116 6 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3116 de 6 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : Nosi sort son single de la résurrection.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MARDI 6 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Les Péckvillercher se sont tous bien envolés à Nospelt NOSPELT Hier, le marché de l'Émaischen, où sont vendus les oiseaux en terre cuite, était remplacé par un drive-in. Mais les acheteurs étaient au rendez-vous. « Je ne suis pas vraiment un collectionneur, j'en ai pris aussi pour les copains », se justifiait hier Nils, 33ans, avec cinq Péckvillercher dans les mains. Hors Covid, les sifflets en terre cuite en forme d'oiseau de l'Émaischen sont vendus sur un marché le lundi de Pâques. Et c'est la fête dans les rues noires de monde à Nospelt. Mais pour la seconde année consécutive, la Nouspelter Emaischen ASBL organisait un Les collectionneurs de Péckvillercher sont venus chercher en voiture leur oiseau réservé d'avance. Du bois de vigne dans le barbecue LUXEMBOURG Chaque année, la moyenne des vignobles arrachés au Luxembourg est estimée à environ 20hectares, soit un volume compris entre 200 et 400tonnes de bois. Or, une Les pieds de vignes donnent une saveur aux plats. -PHOTO  : BLENDE40 étude récente de l'Administration de l'environnement démontre que ces pieds de vignes présentant des propriétés physiques et chimiques similaires à celles du bois naturel conviennent également comme bois à griller. Ils constituent donc une alternative au charbon de bois utilisé pour les barbecues. Les auteurs de l'étude mettent en avant la saveur particulière « aromatique » que le bois de vigne donne aux plats, une braise de longue durée, ainsi que le facteur écologique par rapport au charbon de bois importé de l'étranger. Et ce, tant au niveau de l'empreinte carbone que de l'économie circulaire, de l'extraction du bois ou de l'économie durable. drive-in pour venir chercher son oiseau réservé à l'avance. Les fans étaient au rendezvous. « J'étais sur mon ordinateur dès l'ouverture de la vente, car je voulais un Péckvillchen spécifique et ils sont en édition limitée », dit Jeff, 28 ans. « Nous avons vendu 1 300 Péckvillercher, autant que les autres années, confirme Nicolas Berton, secrétaire de l'ASBL. Et nous sommes rodés par rapport à 2020, où nous avions été débordés de mails de réservation », sourit-il. Les Péckvillercher sont une madeleine de Proust. « J'en achète un chaque année », souligne Alex, 23ans, de Nospelt. Dans le village, les aînés ont appris la poterie aux jeunes, comme Marc Einsweiler. « Il me faut trois heures pour fabriquer un Péckvillchen, commente l'intéressé. Ma fournée de 250oiseaux me prend près d'un an. Dès ce mardi, je commence la conception pour 2022 ». SÉVERINE GOFFIN Il échappe à la police et met des enfants en danger Les buffles d'eau, garants de la biodiversité MENSDORF Depuis quelques jours et jusqu'en novembre, des buffles d'eau de l'agriculteur biologique Alex Mehlen paissent dans la réserve naturelle « Schlammwiss-Brill », en pleine zone Natura 2000 du Syrtal, près de Mensdorf. L'objectif est de garantir une gestion extensive quasi naturelle d'un pâturage humide d'environ 25 hectares, tout en préservant le caractère de terre ouverte de la zone. Avec au final une diversité accrue des plantes et insectes, ainsi que la création de frayères idéales pour les amphibiens. VIANDEN Dimanche, vers 11h, le conducteur d'une AudiA8 a esquivé un contrôle de police. Une course poursuite « autour de Vianden » a été lancée, mais vite interrompue en raison de la conduite du chauffard. « Il a mis en danger à plusieurs reprises des enfants, Vite lu Une large piste cyclable LUXEMBOURG La nouvelle piste cyclable de l'avenue de la Liberté, dans la capitale, a été inaugurée vendredi. Le tracé permet d'arpenter l'avenue de la Liberté jusqu'à la place de Paris, dans les deux sens. Les concerts reportés LUXEMBOURG Les concerts de la série Forward, à l'abbaye de Neumünster, ont été reportés à l'automne. Il s'agissait des représentations de Martha Da'ro, Flèche Love et Portico Quartet prévues à partir du mois de mai. Des routes barrées LUXEMBOURG À cause de travaux de renouvellement de la couche de roulement, la rue de Rollingergrund, dans la capitale, sera barrée sur deux tronçons entre aujourd'hui et samedi. piétons et cyclistes », précise la police. Un appel à témoins a été lancé pour retrouver le véhicule, de couleur noir.
MARDI 6 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Quand les mesures sanitaires prolongent le séjour au Brésil LUXEMBOURG Un résident a mis trois mois avant de pouvoir rentrer chez lui à Mamer. Il témoigne. En pleine crise sanitaire, difficile de jongler entre les différentes règles des pays. Fabio en a fait les frais le mois dernier. Ce résident de Mamer, originaire du Brésil, a décidé de partir en décembre, pour voir sa famille à l'occasion des fêtes de fin d'année. « Cela faisait cinq ans que je n'avais pas vu ma famille. Comme j'ai beaucoup de proches qui sont âgés, j'avais peur de ne plus pouvoir les voir avec le coronavirus », témoigne le résident de 25ans. Ce voyage, où il a pu « profiter des PUB Fabio n'oubliera pas de sitôt son voyage dans sa famille au Brésil. PROMO VUN DER WOCH du 6au11avril 2021 Les articles sont disponibles dans nos magasins selon leur assortiment habituel et jusqu’à épuisement du stock. Pâtes Barilla 18 sortes 3x500 gauchoix soit 1,30/kg 1 95 2+1 GRATUIT choses simples » avec ses proches, ne devait durer qu'un mois et se terminer fin janvier. Il aura finalement duré... trois mois, en raison des diverses règles sanitaires constamment mouvantes. « Je devais rentrer par le Portugal, mais au moment de partir, le pays a fermé les frontières », raconte Fabio. Le résident de Mamer est finalement passé par la Suisse pour rentrer. « Au total, j'ai dépensé 200euros de plus », raconte-t-il. Depuis deux semaines, le jeune homme a pu retrouver sa résidence, mais ce n'est que depuis sept jours qu'il sort à nouveau. « Même si j'étais négatif au test PCR, j'ai tout de même voulu me mettre en quarantaine ». NOÉMIE KOPPE 2,97 i Cactus La voiture a été privilégiée. Vacances près de la maison LUXEMBOURG La crise du Covid-19 a bouleversé la manière de voyager des résidents. Le Luxembourg s'est imposé comme deuxième destination de vacances (12% en 2020, contre 1% en 2019), derrière la France et devant la Belgique, d'après le Statec. La voiture a été privilégiée par 70% des vacanciers.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :