L'essentiel Luxembourg n°3116 6 avr 2021
L'essentiel Luxembourg n°3116 6 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3116 de 6 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : Nosi sort son single de la résurrection.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 6 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu L'abattement prolongé LUXEMBOURG Introduit en 2020, le gouvernement a décidé de reconduire en 2021 l'abattement fiscal pour les propriétaires de locaux commerciaux qui accordent des réductions de loyer. Un nouveau formulaire LUXEMBOURG Après le vote à la Chambre du prolongement du dispositif jusqu'au 17 juillet, le nouveau formulaire permettant de faire une demande de congé pour raisons familiales est visible sur le site:, guichet.public.lu Gel dans les transports LUXEMBOURG Les sociétés de transport se doivent d'installer du gel hydroalcoolique dans les transports publics. Il y en a dans 702 bus RGTR et prochainement dans 252 autres, seize dans les gares et bientôt une quarantaine dans les bus CFL. Schneider pour l'intérim LUXEMBOURG Un arrêté grand-ducal de vendredi accorde jusqu'au 18avril à Romain Schneider, ministre de la Sécurité sociale, la signature pour les documents de Paulette Lenert, ministre de la Santé. En convalescence, elle ne devrait pas revenir avant le 19avril, comme l'écrivait « L'essentiel » la semaine dernière. Des contrôles sont prévus cette semaine. -PHOTO  : PREFECTURE DE MOSELLE « Je vais demander à la police de venir valider la terrasse » LUXEMBOURG Les terrasses vont rouvrir demain et les restaurateurs s'y préparent. Mais avec un toit ou sans ? La définition reste floue. Depuis dix jours, les grandes manœuvres ont débuté dans les restos et cafés pour rendre accueillantes les terrasses qui pourront rouvrir dès demain. Non sans contraintes  : entre les règles sanitaires, les horaires restreints (6 h-18 h), les tables pour deux, distantes de 1,50 met surtout la météo ! Car pour déjeuner en terrasse cette semaine il faudra être un peu courageux. « Le carnet de réservations se remplit. On en a eu 25 dans l'heure qui a suivi l'annonce de la réouverture et déjà plus de 150 pour les cinq six prochains jours », confie Alexandra Bailly, du Mouton Noir, à Rombach-Martelange, qui grâce à ses espaces extérieurs proposera 76 couverts, 50% de sa capacité habituelle. La France précise les règles d'entrée LUXEMBOURG La préfecture de Moselle a rappelé les règles suite aux nouvelles restrictions françaises. Pour un déplacement depuis le Luxembourg, un test PCR négatif de moins de 72heures est obligatoire. Les travailleurs frontaliers sont exemptés. Idem pour les déplacements d'une durée Le Mouton Noir, à Rombach-Martelange, a préparé ses terrasses pour la reprise. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT Pas négligeable « même si ce ne sera que le midi ». Le restaurant va permettre à tout le personnel de retravailler, 20 ou 25 h par semaine. Le chômage partiel aidant pour le reste. Parasols, chapiteau d'hiver dont seront retirées des fenêtres, la gérante s'adapte. « Je vais demander à la police de Moins d'hospitalisations LUXEMBOURG Entre vendredi et hier, onze nouveaux décès liés au Covid-19 ont été recensés, portant le total de victimes à 760 depuis le début de la pandémie. En quatre jours, 532 tests se sont révélés positifs. La situation dans les hôpitaux s'améliore. Si le nombre de patients en soins intensifs est resté à 30, celui en soins normaux est passé de 111 vendredi à 103 hier. Les autorités ont annoncé que, dorénavant, il n'y aurait plus de bilan quotidien les dimanches. inférieure à 24 heures dans un rayon de 30km autour du lieu de résidence (les personnes habitant donc à moins de 30km de la frontière), ainsi que pour les chauffeurs routiers pendant leur travail. En France, sans motif dérogatoire, les déplacements sont limités à 10 km autour du domicile. venir valider », dit-elle. Une chose est sûre, ses 25 champignons chauffants n'auront jamais été aussi précieux. Avec ou sans toit, pergolas, vérandas ? La Chambre de commerce a regretté que la notion de terrasse ne soit pas définie dans le texte de loi. Seul un lieu, « à l'extérieur (...) LUXEMBOURG Lors de ce weekend de Pâques, la barre des 100000doses de vaccins administrées a été franchie, pour attendre 105885, selon les chiffres publiés hier par les autorités. Pour 81088 vaccins, il s'agit de premières doses, tandis que 24797 secondes doses dans un contexte par nature bien aéré et ventilé », est évoqué. D'où un certain flou. Au Threeland Hotel de Pétange, on ouvrira une terrasse couverte et chauffée. La condition ? « Deux ouvertures latérales », indique l'établissement. Bien d'autres resteront fermés. JEAN-FRANÇOIS COLIN ET NICOLAS MARTIN 105 885 doses de vaccins ont déjà été administrées. -PHOTO  : EDITPRESS Plus de 100 000 doses injectées ont été injectées. La vaccination contre le Covid-19 a débuté le 28 décembre. Avec l'ouverture prochainement des centres de vaccination dans les locaux d'Air Rescue puis à Luxexpo, le gouvernement espère administrer jusqu'à 90000doses par semaine.
MARDI 6 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 « Les gens sont demandeurs de davantage de surveillance » LUXEMBOURG Lydie Polfer, bourgmestre de la capitale, renouvelle son « appel à l'aide » sur la sécurité. La neige et le gel sont attendus LUXEMBOURG Une météo « hivernale » est attendue cette semaine, selon MeteoLux. De faibles chutes de neige et de l'orage sont attendus ce mardi. Le gel est aussi prévu ces prochains jours, avec -3 °C. Après des jours de beau temps, la météo va se détériorer. Le chômage partiel détourné LUXEMBOURG L'Inspection du travail et des mines (ITM) a été saisie à 49reprises depuis le début de la crise pour des abus concernant le chômage partiel, entraînant notamment seize amendes administratives. Si l'immense majorité des entreprises ont été honnêtes, précise le Certains ont continué à travailler, tout en étant payés par l'État au titre du chômage partiel. Lydie Polfer se sent soutenue par la population. -PHOTO  : EDITPRESS « L'essentiel »  : Où en est la Ville au sujet de la sécurité ? Lydie Polfer  : Notre position est toujours la même  : c'est un appel à l'aide. Il faut prendre certaines mesures au niveau législatif. Donner la possibilité à la police d'intervenir, par exemple lorsque des gens se massent dans des entrées de résidence. C'est inacceptable, comme d'entendre que la police ne peut pas intervenir. Êtes-vous entendue ? On travaille à un texte pour donner cette possibilité à la police. Encore faut-il qu'il soit présenté à la Chambre et adopté. C'est une demande extrêmement claire et qui date. Qu'attendez-vous ? Il faut renforcer la police et préciser la loi de 2002 sur le gardiennage. Deux citoyens sur trois approuvent fortement l'action de la Ville (NDLR  : sur les agents de sécurité). Elle montre aux citoyens que la situation qu'ils vivent nous tient à cœur et qu'on veut agir pour l'améliorer. Et on va continuer. Beaucoup de comptes politiques se règlent à la ville de Luxembourg... Pour le moment, nous nous sentons très soutenus par ce qui est essentiel, la population. Le ministère de la Sécurité intérieure ne tire pas tout à fait les mêmes conclusions. Le sondage fait par l'Inspection générale de la police dit la même chose. Les gens sont demandeurs de davantage de surveillance, et de caméras à Bonnevoie... Bien sûr, il faut aussi le travail social, qu'on fait énormément… Un aspect ne suffit pas. C'est ce qu'on dit Agressés, ils se font détrousser LUXEMBOURG Deux violentes agressions ont eu lieu vendredi, selon la police. La première s'est produite dans l'après-midi au Pfaffenthal. Deux individus ont frappé un homme et lui ont volé ses objets de valeur. Lors de la seconde, à Esch, une personne a été agressée par trois hommes qui lui ont pris son GSM. Ils ont été arrêtés et présentés à un juge d'instruction. Les trains remplacés par des bus LUXEMBOURG Pendant deux semaines, aucun train ne circulera entre Luxembourg et Bettembourg, dans les deux sens. Les travaux, débutés samedi, vont se poursuivre jusqu'au dimanche 18 avril inclus, indiquent les CFL. Les ouvriers vont travailler dans le tunnel Rangwee. Les voyageurs devront monter dans des bus de substitution mis en place par les CFL, allongeant leur temps de parcours. gouvernement, six cas ont été portés en justice. Pour trois d'entre eux, des entreprises sont soupçonnées d'avoir placé des salariés sous ce statut, tout en continuant à les faire travailler, économisant le paiement du salaire. Trois autres dossiers concernent les faillites, lorsque l'État paie une avance du chômage partiel, puis une garantie de salaire au même employé, faute de déclaration adéquate. depuis des années. On a atteint un point où il fallait agir. Je suis très contente qu'avec les dispositions prises, ce soit devenu un sujet de discussion au Parlement, à Luxembourg et dans le grand public. Les gens dans notre société comprennent pourquoi on l'a fait. Comment avez-vous vécu la mort d'un jeune poignardé à Bonnevoie ? Ce qui s'est passé est vraiment dramatique. C'est le moment où il faut se regarder dans la glace en se demandant si l'on a tout fait. On ne peut jamais tout empêcher, c'est évident, mais il faut que chacun soit mis devant ses responsabilités. Et travailler ensemble pour donner la meilleure réponse possible. RECUEILLI PAR NICOLAS MARTIN 1 Le soleil brille chez Luxlait La formation des agriculteurs sera plus axée sur la pratique. Des formations plus adaptées LUXEMBOURG À la rentrée 2021/2022, de nouvelles formations professionnelles seront proposées. D'autres seront modifiées  : en étant dispensée en français pour la mécatronique ou en misant davantage sur la pratique pour les futurs ouvriers agricoles. Le but est de « donner aux jeunes toutes leurs chances » et de « répondre aux besoins » du monde économique, selon le ministère de l'Éducation nationale. Les Finances ont recruté en 2020 LUXEMBOURG Selon le rapport ministériel annuel, le ministère des Finances ainsi que ses administrations comptaient 2 083 agents fin 2020. Ce total représente une croissance de l'ordre de 5% par rapport à l'année précédente. ROOST L'une des plus grandes installations de panneaux photovoltaïques est opérationnelle sur le toit de la laiterie Luxait, à Roost, dans le nord du Luxembourg. L'installation de 5 400 panneaux a été inaugurée vendredi.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :