L'essentiel Luxembourg n°3108 24 mar 2021
L'essentiel Luxembourg n°3108 24 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3108 de 24 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : le streaming sauve l'industrie musicale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 24 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Des infirmiers étrangers LUXEMBOURG Les centres de vaccination emploient des infirmiers de la réserve sanitaire vivant à l'étranger (24 en France, onze en Belgique et deux en Allemagne). Les soignants du Luxembourg sont prioritaires pour exercer dans les centres de vaccination, selon la ministre de la Santé. Deux doses, un seul lieu LUXEMBOURG Paulette Lenert, la ministre de la Santé, a précisé hier que pour des questions de logistique, les personnes reçoivent nécessairement la seconde dose du vaccin dans le centre de vaccination où la première leur a été administrée. Un second cas en prison SCHRASSIG Un second détenu de la prison de Schrassig vient d'être testé positif au Covid-19, sans toutefois présenter le moindre symptôme. Ce détenu est l'un des deux compagnons de cellule du premier prisonnier diagnostiqué positif vendredi passé. Un professeur de lycée écarté pour « harcèlement moral » DIEKIRCH Une affaire qualifiée de « harcèlement moral » envers des élèves frappe le Lycée classique de Diekirch. Un professeur a été suspendu. Le Lycée classique de Diekirch (LCD) est secoué par une sombre affaire de « harcèlement moral » depuis la semaine dernière. Le ministère de l'Éducation nationale nous a confirmé hier que « plusieurs élèves se sont retrouvés mal à l'aise » avant d'en avertir la direction, le jeudi 18 mars. La raison de ce malaise ? « Des prises de contacts répétées d'un professeur » envers des adolescentes via des outils qualifiés d'électroniques. En d'autres termes, des messages Depuis mars dernier, les maisons de retraite ont été très impactées. Terrasses bientôt rouvertes ? Un professeur du Lycée classique de Diekirch a été suspendu. récurrents envoyés sur des smartphones à l'aide d'applications comme Messenger. Selon nos informations, le professeur n'en était pas à son 324 morts et des questions LUXEMBOURG La ministre de la Famille, Corinne Cahen, a évoqué hier les 324 personnes décédées du Covid dans les maisons de soins et de retraite du pays dans cette pandémie. Elle est aussi revenue sur le cluster du Cipa « Um Lauterbann » de Niederkorn, où 87 résidents et 40 membres du personnel ont été infectés et 22 personnes sont mortes depuis le 17 février. Elle a indiqué que les premiers cas étaient « éparpillés » dans ce bâtiment ancien où réunir, en cohorte, les infectés avec une équipe soignante spécifique était impossible. LUXEMBOURG Le Premier ministre, Xavier Bettel, a affirmé que l'option de rouvrir les terrasses des bars et restaurants est sur la table, alors que les restrictions actuelles sont valables jusqu'au 2 avril. Le chef du gouvernement a précisé, sur RTL, qu'il estimait qu'un assouplissement des mesures ne pourrait concerner, pour le moment, que les activités en extérieur, les chiffres de la pandémie restant élevés (lire ci-dessous). Le gouvernement se réunit ce mercredi pour évoquer les options pour la suite, dont cette éventuelle réouverture des terrasses des bars et restaurants. Le Premier ministre et la ministre de la Santé tiendront une conférence de presse dans l'après-midi. Le gouvernement doit discuter ce mercredi des mesures à appliquer après le 2 avril prochain. LUXEMBOURG Contractée lors d'un séjour dans un établissement de santé, l'infection nosocomiale concernerait 2 569 personnes par an au Luxembourg. « La prévalence nosocomiale était de 5,1% dans les hôpitaux », selon les coup d'essai. « Il est connu depuis longtemps pour ce type de comportement », a indiqué une ancienne élève du LCD, messages troublants et explicites à l'appui, partagés et relayés sur les réseaux sociaux. Contactée hier, la direction du LCD n'a pas souhaité s'exprimer sur la question. Le ministère de l'Éducation nationale indique avoir été « contacté par la direction du LCD à ce sujet le vendredi 19 mars ». « Et ce lundi 21 mars, nous avons saisi le Commissaire du gouvernement aux affaires disciplinaires. Une analyse du problème est attendue dans les prochains jours. Nous ne pouvons pas dévoiler d'autres détails par rapport à la procédure ». Une version confirmée par l'administration judiciaire  : « l'affaire est à présent à l'instruction » et le professeur a été écarté de son poste. FRÉDÉRIC LAMBERT Davantage de patients hospitalisés LUXEMBOURG Le nombre de patients hospitalisés en raison du coronavirus a augmenté hier, passant de 122 lundi soir à 130 (dont 21 en soins intensifs). Le bilan quotidien des autorités sanitaires révèle que sept nouvelles victimes ont été recensées, portant le total à 726 depuis le début de la pandémie. 165 cas ont été détectés sur 10145 tests (1,63% de positivité). Peu d'infections nosocomiales données transmises au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies pour la réalisation d'une étude en 2017. C'est moins que la moyenne européenne (5,5%) et que chez nos voisins français (5,8%) et belges (7,3%).
MERCREDI 24 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Les autotests arrivent en classe LUXEMBOURG La phase pilote des tests Covid rapides à réaliser soi-même débute ce mercredi dans les écoles. PUB Les enseignants devront noter leurs observations lors des tests. Certains élèves participeront sous peu à un exercice un peu particulier en classe  : faire leur test Covid eux-mêmes. Avec un peu de retard, le ministère de l'Éducation nationale a donné hier les détails de la phase pilote des tests rapides antigéniques à l'école prévue de ce mercredi au vendredi 2 avril. Sont concernés quatre écoles fondamentales (Beggen à Luxembourg, Lallange à Esch-sur-Alzette, Scheierhaff à Sanem et Lenkeschléi à Dudelange) et deux lycées (Atert Lycée Redange et Lycée Hubert- Clément à Esch-sur-Alzette). Cette semaine, élèves, parents et enseignants seront informés par lettre. Chacun recevra un kit qu'il ramènera à la maison pour l'essayer en famille. 9 000 kits ont été commandés fonctionnant par prélèvement nasal, dès 6 ans, avec un résultat en quinze minutes. La semaine suivante, les élèves feront un test à l'école supervisés par un enseignant, excepté ceux du cycle 1 qui continueront à recevoir un kit pour la maison. Les parents des élèves mineurs et les adultes devront donner leur accord écrit. « Si un élève est positif, les parents sont appelés pour venir le chercher », précise Gilles Dahmen, en charge de la stratégie pour le ministère. « La phase pilote permettra de voir l'impact sur l'organisation des écoles avant une généralisation prévue après les vacances de Pâques. On parle de 120 000 personnes », note Gilles Dahmen. Les tests rapides renforcent le dépistage déjà en place. Sur les 500 000 premiers autotests commandés par l'État, « 200 000 doivent arriver cette semaine. Et un million de plus suivront », note le directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit. SÉVERINE GOFFIN ET NICOLAS MARTIN Fréijoers SHOPPING du 26 au 28 mars Bientôt en vente dans les commerces Le ministère de la Santé compte aussi sur les commerces pour fournir le grand public en autotests. « Nous leur avons donné le feu vert pour les commandes avec une liste des tests recommandés, il y a quelques jours », indiquait hier Jean-Claude Schmit. Le public pourra notamment acheter son autotest au supermarché. Le groupe Auchan prévoit d'en mettre en rayons. « Maintenant que nous avons la liste, nous allons pouvoir nous organiser ». D'autres sont attentistes comme Cactus et Aldi, qui veulent se donner un peu de temps avant de décider. Ouvert cedimanche de 14h à18h Détail des promotions sur belle-etoile.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :