L'essentiel Luxembourg n°3107 23 mar 2021
L'essentiel Luxembourg n°3107 23 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3107 de 23 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : touristes en ébullition face au volcan en Islande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 23 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Le virus fait une nouvelle victime LUXEMBOURG Un nouveau décès lié au coronavirus a été enregistré, selon le bilan publié hier soir par les autorités sanitaires, portant le total depuis le début de la pandémie à 719. Sur les 911tests PCR réalisés en l'espace de 24heures, 80résidents sont positifs (8,78% de positivité). 122 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 20en soins intensifs. Six cas de Covid détectés à l'ITM LUXEMBOURG Six salariés de l'Inspection du travail et des mines (ITM) sont positifs au Covid-19 et une quinzaine d'autres placés en quarantaine, selon le ministère du Travail. Les contrôles et déplacements pour les accidents resteront assurés. LUXEMBOURG Bien qu'il ait rendu un avis globalement positif concernant la loi de financement de la troisième phase de dépistage à grande échelle du Covid-19, le Conseil d'État s'interroge sur le coût. Une enveloppe de 64,2millions d'euros est prévue, calculée sur la base des budgets des deux précédentes phases de tests. Mais il estime que tout l'argent n'a pas dû être utilisé, puisque Après s'être battu au centre de tests, il crache sur la police ESCH-SUR-ALZETTE Hier, la police a dû intervenir à la station de tests Covid de la rue Kieffer. Elle a arrêté un homme déchaîné. Un homme a totalement perdu ses nerfs hier dans un centre de tests Covid du sud du Luxembourg. Des actes qui risquent de lui coûter cher compte tenu des strictes mesures sanitaires. Selon la police grand-ducale, les faits se sont déroulés au centre de dépistage de la rue Joseph-Kieffer, à Esch-sur- Alzette, dans la matinée. Tout a débuté dans la file d'attente, à l'extérieur du centre, lorsque les esprits se sont échauffés entre un couple et un autre homme. La tension est ensuite encore montée d'un cran, indiquent le rapport de la police et Le but est de réaliser 63 000 tests par semaine. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT Débat sur le coût des tests à grande échelle seulement un tiers des personnes invitées sont effectivement venues passer un test PCR ou sérologique. Dans un « souci de transparence », le Conseil d'État se demande « dans quelle mesure cet écart est susceptible de se répercuter sur le coût » de la troisième phase. Celle-ci doit d'abord durer 18 semaines, mais une prolongation de deux mois est envisagée. Une altercation s'est déroulée hier dans la file d'attente du centre de dépistage de la rue Kieffer. un témoin. Dans la bousculade, la femme qui s'est interposée a reçu un coup au visage, sa paire de lunettes volant en éclats. Selon un témoin, une personne dans la file est intervenue pour interrompre la bagarre. La tension serait alors retombée. Mais à l'arrivée de la Chômage partiel en légère baisse LUXEMBOURG Pour mars, 4323entreprises ont introduit une demande d'octroi de chômage partiel, soit 127 de moins qu'en février. Le Comité de conjoncture a statué favorablement sur 4276. Ces demandes concernent 31520salariés. Par ailleurs, 43 entreprises désirent mettre en œuvre un plan de maintien dans l'emploi ou un plan de redressement. Le Comité a aussi analysé quatre plans de maintien dans l'emploi sectoriel. 31 520 salariés sont concernés. police pour déterminer les circonstances exactes et calmer les esprits, cette dernière s'est retrouvée face à un homme très en colère qui refusait de l'accompagner au poste. Fou de rage, l'agresseur a enlevé son masque, craché et toussé sur les policiers. Il a été rattrapé alors qu'il tentait de prendre la fuite en courant. Apparemment pas décidé à en rester là, il a continué à se déchaîner une fois à l'hôpital, pour l'examen médical lié à la détention provisoire. Là, il a insulté et craché sur les policiers et le personnel soignant. L'incident a été inscrit au rapport. FRÉDÉRIC LAMBERT La présence du virus reste forte LUXEMBOURG La présence du Covid-19 dans les eaux usées reste importante, même si elle tend à se stabiliser depuis le début de la semaine passée. Selon le rapport du LIST, la concentration du virus a augmenté dans les stations d'éputation de Bettembourg, Grevenmacher et Wiltz, et baissé à Pétange, Uebersyren et Troisvierges. Avec la contagiosité des variants, les chercheurs de la task-force Covid prévoient 310cas quotidiens en mai, contre 163 à 166 en moyenne La concentration du Covid dans la semaine passée. les eaux usées reste importante. Un cluster au Vitalhome de Kayl KAYL Sur le seul mois de mars, huit des 39 résidents du logement encadré Vitalhome du Val de Kayl sont décédés du Covid-19, une information divulguée hier par la radio 100,7. Depuis le premier cas positif détecté le 27 février au sein de l'établissement géré par la Croix-Rouge, au total 25 résidents et treize employés ont été infectés par le coronavirus. Actuellement, cinq résidents sont toujours positifs, alors que six personnes se trouvent hospitalisées.
La nouvelle MINI LUXEMBoURG. BIG LOVE. DéCOUVREZ LES NOUVELLES MINI CHEZ BILIA-EMOND LUXEMBOURG. MINI gamme  : CO 2 0-194 G/KM 0-8,6 L/100KM (WLTP) Informations environnementales  : mini.lu *DONNONS PRIORITÉ d LA SÉCURITÉ. MINI Belux -BMW Belgium Luxembourg NV/SA -BE0413533863 -mini.lu Contactez votre concessionnaire pour toute information relative àlafiscalité devotre véhicule.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :