L'essentiel Luxembourg n°3102 16 mar 2021
L'essentiel Luxembourg n°3102 16 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3102 de 16 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : un triomphe féminin aux Grammys.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 International MARDI 16 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Mobilisées contre les violences Les femmes ont notamment dénoncé les violences sexuelles. CANBERRA Des femmes ont manifesté hier dans des dizaines de localités australiennes dans le cadre d'une vaste campagne pour dénoncer les violences sexuelles et revendiquer l'égalité entre les sexes, au moment où des accusations de viol plombent le gouvernement conservateur. De nombreuses voix dénoncent de longue date la culture sexiste de la classe politique australienne. Les tentatives 192 Un Polonais âgé de 50 ans vient d'échouer pour la 192 e fois à l'examen théorique du permis de conduire. Il ne baisse cependant pas les bras. Ses échecs successifs lui ont déjà coûté 6 000 zlotys polonais, soit 1 305 euros. Dix ans et 388 000 mor IDLEB Des milliers de personnes ont manifesté hier à Idleb pour marquer le dixième anniversaire du début du soulèvement contre le régime. La guerre en Syrie, qui entrait hier dans sa onzième année, a fait plus de 388 000 morts, déplacé et poussé à l'exil plus de 12 millions de personnes, selon l'ONU, causé des destructions massives et dévasté l'économie du pays. « Nous sommes venus renouveler notre engagement, comme nous l'avions fait en 2011 (...), à renverser le régime (du président) Bachar al-Assad », affirme Hanaa Dahnine, à Idleb, dernière grande région en Syrie contrôlée par des groupes rebelles et jihadistes. Les manifestants ont scandé des slogans phares du soulèvement populaire qui avait démarré le 15 mars 2011, dont « Liberté, liberté (...) la Syrie veut la liberté », « Dégage Bachar » ou encore « Le peuple veut la chute du régime ». D'autres manifestations ont également eu lieu dans la ville frontalière d'Atmé, et dans des Les bâtiments emblématiques étaient difficilement visibles hier. Un cocktail suffocant à Pékin PÉKIN Pékin a essuyé hier sa plus grosse tempête de sable de la décennie, entraînant l'annulation de 350 vols au départ de la capitale chinoise et aggravant encore la pollution d'origine humaine. La combinaison des deux phénomènes a produit un cocktail dangereux pour la santé et réduit la visibilité à quelques centaines de mètres. La municipalité de Pékin a suspendu toutes les activités sportives en extérieur dans les écoles et a conseillé aux personnes souffrant de problèmes respiratoires de ne pas sortir de chez elles. villes contrôlées par les forces turques et leurs supplétifs syriens dans le nord d'Alep, comme Aazaz et Al-Bab. Bien que les combats se soient quasiment arrêtés en Syrie à la faveur d'un cessezle-feu entré en vigueur il y a un an à Idleb, les plaies restent béantes et la paix lointaine. « Dix années de crise syrienne ont infligé des souffrances et des douleurs humaines indicibles », a déclaré le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi. « Le monde n'a pas rempli ses obligations vis-à-vis des Syriens et leur conflit est devenu l'une des crises de déplacement les plus importantes des temps modernes ». Assad, roi des ruines Un pays morcelé, une économie en lambeaux, un régime proscrit. Malgré la tragédie, Bachar al-Assad s'est maintenu au pouvoir et se prépare à une nouvelle élection présidentielle prévue cet été et qui lui semble acquise. Damas contrôle actuellement plus de 60% du territoire après avoir enchaîné les reconquêtes depuis 2015 à la faveur d'un soutien militaire russe indéfectible. Un forcené tue sa femme et se suicide à Folschviller La ZAD d'Arlon a été évacuée FOLSCHVILLER Il voulait reprendre « une vie commune »  : un quinquagénaire a tué dimanche à Folschviller (Moselle) son ex-compagne qu'il avait prise en otage avant de retourner l'arme contre lui. Le GIGN a ARLON Installés depuis le 26 octobre 2019 sur l'ancienne sablière de Schoppach, près d'Arlon, les zadistes ont été délogés par la police hier au petit matin. Quelque 150 agents des polices locale et fédérale ont participé à l'opération surprise, rondement menée sans faire de blessés, ni du côté des forces de l'ordre ni parmi les occupants. Neuf personnes ont été arrêtées administrativement. Les militants s'opposaient à l'implantation d'une zone d'activités économiques. sur ce terrain de 31 hectares propriété de l'intercommunale Idélux. Le site va à présent être nettoyé, puis sécurisé. Idélux ouvrira sur l'ancienne sablière une station de carburant au gaz naturel CNG pour la mi- 2021, tandis que l'installation des premières PME n'est pas attendue avant l'horizon 2025. découvert leurs corps après avoir donné l'assaut. L'homme n'avait pas d'antécédents judiciaires. Neuf personnes ont été arrêtées.
1. !, MARDI 16 MARS 2021/LESSENTIEL.LU International 9 ts plus tard Complicités entre ONG et passeurs ROME Trois ONG de sauvetage en mer sont accusées par une longue enquête des autorités italiennes d'être complices du trafic de migrants, en communiquant directement avec les passeurs pour recueillir les embarcations en Méditerranée. L'enquête de 651 pages finalisée début mars décrit une grande proximité entre les organisations de sauvetage et les trafiquants, qui les avertissent des départs d'embarcations remplies de migrants pour qu'elles soient les premières sur place. Idleb, dernière grande région en Syrie contrôlée par des groupes rebelles et jihadistes. PARIS Quinze jours après avoir été condamné dans l'affaire dite « des écoutes », Nicolas Sarkozy est jugé à nouveau à partir de demain à Paris, cette fois pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012, dans le dossier Bygmalion. Le 1er mars, Nicolas Sarkozy a été le premier ancien président de la V e République condamné à de la prison ferme  : trois ans dont deux avec sursis, pour corruption et trafic d'influence. Dans l'affaire Bygmalion, l'ancien président encourt un an d'emprisonnement et 3 750 euros d'amende pour « financement illégal de campagne électorale ». Il est soupçonné d'avoir laissé filer ses comptes de campagne au-delà de leur plafond légal malgré les avertissements des experts-comptables. Même s'il « ne se dérobera pas », M. Sarkozy a fait savoir qu'il n'assisterait qu'aux audiences le concernant. Sarkozy est à nouveau jugé L'ex-président français enchaîne les procès. Navalny en « camp de concentration » MOSCOU L'opposant russe Alexeï Navalny a déclaré hier être incarcéré dans un « camp de concentration », dans un message sur son compte Instagram confirmant son lieu de détention après plusieurs jours d'incertitude. « Je ne pensais pas qu'on pouvait construire un camp de concentration à 100 km de Moscou », a écrit ce militant Navalny condamné à la prison. pourfendeur de la corruption. Il a précisé qu'il se trouvait dans la colonie pénitentiaire n°2. 120 pick-up offerts pour sécuriser le Tchad N'DJAMENA La police tchadienne a reçu hier 120 véhicules flambant neufs pour « restaurer l'autorité de l'État », à un mois de la présidentielle que le sortant Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans et accusé notamment de réprimer l'opposition, semble assuré de remporter. Interrogés à plusieurs reprises, ni le ministre ni un haut responsable du ministère de la Sécurité publique n'ont voulu indiquer auprès de qui l'État s'était procuré les véhicules ou le montant de cette opération. Vite lu Une attaque chimique MOSCOU Le journal russe indépendant « Novaïa Gazeta » a déclaré hier qu'une substance chimique inconnue avait été déversée à Moscou à l'entrée de la rédaction de ce titre spécialisé dans l'investigation et déjà visé auparavant par des attaques. Lech Walesa va bien VARSOVIE Lech Walesa, 77 ans, icône de la lutte contre le régime communiste en Pologne dans les années 1980, a confirmé hier avoir subi une opération cardiaque « réussie ». « Merci, tout a réussi », a déclaré le prix Nobel de la paix en 1983 et ancien président polonais, sur Facebook. Police cherche vidéos LIÈGE La police de Liège a lancé un appel à témoins suite aux violents affrontements entre les forces de l'ordre et des casseurs survenus à Liège samedi. Elle demande aux personnes possédant des vidéos des événements de bien vouloir les lui envoyer.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :