L'essentiel Luxembourg n°3098 10 mar 2021
L'essentiel Luxembourg n°3098 10 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3098 de 10 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : les chiens de Biden se font virer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
AGER LA MONDIALE
MERCREDI 10 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Bande dessinée 25 Les voitures ont aussi de l'humour AUTOMOBILE Voici de nouvelles histoires amusantes autour des vieilles voitures. Le second album de la série poursuit la même recette, avec de nouveaux gags sur les véhicules les plus anciens. Si les voitures sont les vedettes, l'humour, tantôt subtil, tantôt potache, reste la véritable marque de fabrique. « Les fondus de voitures de collection ». Cazenove, Richez et Bloz. Bamboo, 10,95 euros. °Z'sn'VOITURES DE CD1IFION Donc Le lecteur doit être prévenu  : se plonger dans « La fée assassine » signifie à coup sûr ne pas lâcher l'album avant la fin. L'histoire captive par son originalité et son scénario haletant, autour d'un graphisme séduisant. Tout semble d'abord féerique, puisque le récit débute dans l'ambiance de Noël, lorsque Fanny prépare le réveillon pour sa sœur jumelle Tania et leur mère. Le lecteur apprend rapidement que quelque chose de grave se déroule durant la soirée, en attendant de connaître les faits à la fin de l'album. La clé de l'histoire se trouve dans l'enfance tourmentée des jumelles. Fanny et Tania ont été élevées entre leur L'épopée rurale des pionniers de la tech FICTION Dans un manoir isolé de Charentes, dans la France des années 1970, Jean-Yves Bertrand, héritier d'une entreprise de photocopieuses, décide de se diversifier vers l'informatique. Les projets sont cachés au patriarche Jean-Marie. Le succès vient rapidement et un laboratoire de recherche baroque est créé. Diverses expériences sont menées, ayant un lien plus ou moins étroit avec la raison d'être de l'entreprise  : yoga, méditation, sur fond de drogues. L'entreprise se remplit peu à peu de yéyés, qui créent une nouvelle mère qui ne les désirait pas et leur oncle et leur tante très aimants, qui n'ont de leur côté pas pu avoir d'enfants. Tiraillées entre deux mondes, les filles vivent des moments très durs avec leur mère aigrie. « Ayant longtemps travaillé dans le milieu médical, j'ai été inspirée par des choses que j'ai vues », dit la scénariste Sylvie Roge. Elle évoque « le désir d'enfant, qui semble logique à beaucoup de monde, mais qui n'est pas une évidence ». Le graphisme joue un rôle déterminant dans « La culture d'entreprise et bousculent les habitudes dans ce milieu rural plutôt conservateur. Jean-Yves n'échappe cependant pas à la tendance mysogine de son époque, qui le conduit à écarter sa sœur brillante. Les hauts et les bas de l'entreprise sont contés au fil de l'album. Cette histoire totalement fictive peut être vue comme une parodie de celles qui ont fleuri dans les années 2000 aux États-Unis, avec des clins d'œil parfois évidents. « Le labo » Hervé Bourhis et Lucas Varela. Dargaud, 18 euros. Jumelles fragilisées par une mère qui ne les désirait pas ÉMOTION Magnifique, « La fée assassine » montre la vie tourmentée de jumelles et de leur mère aigrie. Le dialogue « Nous avons le moyen de parler à une intelligence qui s'adresserait à nous ici, à l'intérieur de l'IA. - Pourquoi sommesnous si soucieux de préserver notre héritage, quand toute notre histoire nous pousse vers l'autodestruction ? « Alt-Life² » Falzon et Cadène. Le Lombard, 19,99 euros. fée assassine », autour des très belles filles. « Le sujet de la gémellité est toujours très visuel », constate Sylvie Roge. « Je me suis plongé dans cet univers féminin, en tentant de croquer ces filles qui se ressemblent mais ont chacune leur personnalité », explique son mari et dessinateur Olivier Grenson. Autour de tons sobres, le rouge revient à toutes les pages, sautant à la figure du lecteur  : sur des ballons, un manteau, des bonnets de bain. « Le rouge et sa gamme ont une symbolique forte », dit le dessinateur. « Le rouge est presque un personnage », renchérit Sylvie Roge. JOSEPH GAULIER « La fée assassine ». Sylvie Roge et Olivier Grenson. Le Lombard, 22,50 euros.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :