L'essentiel Luxembourg n°3098 10 mar 2021
L'essentiel Luxembourg n°3098 10 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3098 de 10 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : les chiens de Biden se font virer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 10 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Le LIST se veut plutôt rassurant. Du mieux dans les eaux usées LUXEMBOURG La situation sanitaire demeure fragile au Luxembourg. Mais une bonne nouvelle est néanmoins à souligner  : le virus circule actuellement moins dans les eaux de stations d'épuration. C'est en tout cas ce qu'indique le LIST (Luxembourg Institute of Science & Technology) dans son dernier rapport hebdomadaire. Peut-on y voir les premiers effets de la campagne de vaccination qui a démarré le 28 décembre ? « Les prélèvements qui seront effectués la semaine prochaine confirmeront ou non cette tendance baissière », commente le LIST avec prudence. Les chercheurs notent encore une « forte prévalence du Covid » dans les douze stations dont les relevés sont étudiés. Les excuses des Hospices civils LUXEMBOURG Les Hospices civils de Luxembourg ont présenté leurs excuses pour la vaccination contre le Covid-19 de leur président Henri Grethen, non prioritaire. Ils n'ont pas voulu priver les résidents de vaccin, assurent-ils (lire ci-dessous). La justice va se pencher sur les vaccinations anticipées LUXEMBOURG La justice a examiné les cas de patients vaccinés contre le Covid-19 sans être prioritaires. Autotests testés LUXEMBOURG Le Laboratoire national de santé (LNS) travaille à évaluer les différents modèles d'autotests, des tests Covid à faire soi-même. Pour évaluer leur fiabilité, un prélèvement spécifique est proposé, en plus, aux patients qui viennent faire un test PCR, explique le LNS. « Si les résultats d'un test rapide correspondent à un très haut pourcentage à ceux des tests PCR, il peut alors être validé ». La vaccination contre le Covid-19 doit suivre un ordre bien précis. Trois membres du conseil d'administration des Hôpitaux Robert-Schuman, puis six personnes non prioritaires à Ettelbruck, ou encore l'ancien ministre Henri Grethen se sont fait vacciner contre le Covid-19 sans être prioritaires. Ces cas créent la polémique. Le Centre hospitalier du Nord a porté plainte, tandis que le député Sven Clement a dénoncé « des faits susceptibles de constituer un délit, et surtout un manque de contrôle », explique l'élu. Il déplore que « hormis l'hôpital du Nord, les autres structures n'aient pas réagi en justice ». Cette fraude n'est pas prévue dans la loi Covid, « car il y a souvent une zone grise sur les Le bus arborant des bretzels s'est arrêté devant le Centre hospitalier de Luxembourg. -PHOTO  : CHL Le LNS propose aux patients de doubler test PCR et test rapide. personnes qui ont droit ou pas au vaccin. Il faudrait définir cela précisément », dit Mars Di Bartolomeo, président de la commission Santé. En attendant, il préfère en appeler « au bon sens ». Des bretzels livrés à l'hôpital LUXEMBOURG Les patrons-boulangers de la Confédération Liewensmëttelhandwierk ont livré hier des bretzels au personnel du Centre hospitalier de Luxembourg (CHL), puis à d'autres institutions et associations, en amont du traditionnel Bretzelsonndeg, qui se tiendra dimanche. Ils sont arrivés dans un bus oldtimer du plus bel effet, décoré avec les fameuses denrées. Les livreurs ont voulu remercier le personnel soignant et infirmier très impliqué dans la lutte contre le Covid depuis un an. C'est donc le droit commun qui s'applique, mais les risques encourus par les resquilleurs ou les fautifs (hôpitaux, infirmiers…) ne sont pas encore connus. « C'est au parquet de qualifier les faits, grâce à une enquête », explique une porte-parole de l'administration judiciaire. Cela peut « éventuellement être considéré comme du vol ou de l'abus de confiance ». Paulette Lenert, ministre de la Santé, a plaidé vendredi pour « des vérifications internes ». Elle estime que « ces faits très isolés ne méritent pas de remettre en cause toute la stratégie de vaccination ». JOSEPH GAULIER Cinq décès de plus en 24 heures LUXEMBOURG Cinq résidents de plus ont succombé au Covid. Quinze décès avaient déjà été enregistrés en trois jours en fin de semaine dernière. Cela porte le total à 668 décès depuis le début de l'épidémie. En outre, 145 nouvelles infections ont été recensées. 93 patients sont actuellement placés en soins normaux et 24 en soins intensifs.
MERCREDI 10 MARS 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu L'essence plus chère LUXEMBOURG Le sans plomb95 et le sans plomb98 sont vendus 1,277 et 1,344 euro le litre depuis ce matin, soit des hausses de 2,3 et 3 centimes par rapport à la veille. Le prix du diesel reste en revanche stable. Piquet chez Ampacet DUDELANGE Un piquet de protestation est prévu aujourd'hui à 13 h devant l'entreprise Ampacet à Dudelange. L'OGBL s'oppose au projet visant à imposer des tâches aux salariés qui ne correspondent pas à leur métier. 140 km/h au lieu de 90 LUXEMBOURG Lundi matin, un automobiliste a été contrôlé par la police à plus de 140 km/h dans le tunnel Gousselerbierg, sur l'A7, au nord de la capitale. La vitesse étant limitée à 90 km/h à l'intérieur du tunnel. L'individu a été stoppé et son permis retiré. Des mesures doivent être prises, notamment en zone urbaine. Des nuisances sonores à réduire LUXEMBOURG Un résident sur cinq vit dans une zone où le niveau de bruit est considéré comme nuisible à la santé, a indiqué Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, en réponse au député David Wagner. Le plan d'action en Des salariés pas trop inquiets d'attraper le Covid au travail LUXEMBOURG Près d'un salarié sur deux dit ne pas craindre d'être contaminé par le virus dans le cadre professionnel. Le spectre d'une contamination au coronavirus au travail ne hante pas particulièrement les salariés. Au Luxembourg, 46% d'entre eux affirment ne pas avoir peur d'être infectés par le Covid dans leur sphère professionnelle. Près du tiers disent avoir moyennement peur, alors qu'à peine un quart déclarent quant à eux avoir très peur. C'est ce qu'il ressort d'une enquête publiée hier par la Chambre des salariés (CSL), menée entre juin et septembre 2020, alors que le télétravail restait largement répandu à travers tout le pays. Un travail à domicile qui a surtout pu être observé dans les activités financières et d'assurances (90%), ainsi que l'information et la communication (77%). Les secteurs de la santé (13%) cours d'élaboration est réalisé à l'aide de données de 2016, a reconnu la ministre, qui explique qu'il n'existe pas de données plus récentes. Elle précise aussi que la mise en place des mesures antibruit prendra des années. Plus de 50% des salariés interrogés disent que le Covid n'a pas affecté leur situation professionnelle. Action plus ciblée pour l'égalité femmes-hommes LUXEMBOURG « L'égalité femmes-hommes a progressé ces dernières années. Mais des déséquilibres persistent sur le marché de l'emploi ». C'est le constat que fait le ministère de tutelle, qui a annoncé hier le lancement d'un nouvel Observatoire de l'égalité. Sa fonction est notamment Le voyeurisme puni au pénal LUXEMBOURG Dorénavant considéré comme une infraction pénale, le fait de filmer ou photographier les parties intimes d'une personne à son insu pourra valoir jusqu'à deux ans de prison. Le nouveau texte légal prévoit par ailleurs des amendes s'échelonnant de 251 à 30 000 euros. et de la construction (14%) ont a contrario eu le moins recours au télétravail. Par ailleurs, un quart des 2 364 salariés interrogés avouent ne pas toujours respecter la distance de sécurité de deux mètres au travail. Il sont 16% à reprocher à leurs collègues le non-port du masque et un pourcentage identique regrette que les espaces de travail ne soient pas régulièrement nettoyés et désinfectés, ni suffisamment aérés. De manière générale, la majorité des répondants (51%) estiment que la crise sanitaire n'a pas, voire carrément pas du tout, affecté leur situation professionnelle. Les plus touchés sont ceux de la tranche 35- 44 ans, ainsi que les salariés occupés dans les domaines de la santé, de l'action sociale et de l'industrie. À l'inverse, les employés administratifs ainsi que ceux des métiers de l'artisanat se sentent moins concernés. JEAN-FRANÇOIS COLIN de fournir des « données objectives » sur la violence et les stéréotypes sexistes qui touchent encore « de nombreuses femmes ». Cela doit permettre de soutenir le travail des professionnels sur le terrain, en leur donnant une vue d'ensemble chiffrée de la problématique. La Fedil alerte sur les contrats d'État LUXEMBOURG La Fédération des industriels luxembourgeois (Fedil) en remet une couche. Elle a critiqué de nouveau la décision de la Cour administrative, qui a contraint le gouvernement à présenter aux députés le contrat négocié au nom de l'État avec RTL, lors de sa dernière réunion hier. La Fedil s'inquiète notamment du champ d'application (quid des contrats sur des projets de recherche, de ruling fiscaux ?) de cette nouvelle possibilité de contrôle. En outre, elle espère que des dispositions seront prises pour assurer le respect de la confidentialité des informations. Pour rappel, Michèle Detaille, présidente de la Fedil, avait affirmé en février que la transparence était « contraire aux bonnes règles du business ». Un cadre doit être trouvé pour les prochains contrats.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :