L'essentiel Luxembourg n°3088 24 fév 2021
L'essentiel Luxembourg n°3088 24 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3088 de 24 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : nouvelle rixe à l'arme blanche entre jeunes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Vous aussi, participez ! Helpline Santé 247-65533
MERCREDI 24 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Bande dessinée 25 Une jeune artiste tente de survivre dans un bidonville AVENTURES Dans une zone autour de Paris à la fin du XIX e siècle vit Eugénie, une orpheline qui rêve de devenir une artiste. Tout commence par une photo. Le premier album de la série « L'oiseau rare » s'ouvre par un cliché du XIX e siècle, montrant une jeune chanteuse à côté d'un vieil homme qui joue de l'orgue de Barbarie. « Nous avons imaginé une histoire à partir de cela », explique Cédric Simon, l'un des auteurs. Lui et Éric Stalner lui ont donné un nom, Eugénie, et imaginé sa vie modeste dans les bidonvilles de « la zone de Paris ». « De cette période, nous ne retenons que les travaux haussmanniens, mais ceux-ci ont chassé des populations », reprend l'auteur. L'orpheline, qui rêve d'une carrière artistique, vit dans une communauté avec Arthur, son grand-père, Tibor, adulte autoritaire au cœur tendre, ainsi que Lucien et Constantin, deux autres enfants. Le groupe vit de larcins et d'arnaques en tout genre. L'argent sert à alimenter la caisse de « l'oiseau rare », du nom du cabaret des parents d'Eugénie parti en fumée et que la troupe entend reconstruire. Père imbuvable, humour réparateur BIOGRAPHIE L'auteure Florence Cestac raconte un nouvel épisode de sa vie  : son enfance marquée par un père autoritaire. Véritable patriarche, le père de famille hurle davantage qu'il ne parle et multiplie les saillies plus ou moins misogynes. Ses enfants semblent plus l'agacer que l'attendrir. La jeune Florence tente malgré tout de trouver un peu de tendresse dans cette atmosphère hostile. Comme toujours, elle raconte avec beaucoup d'humour, à l'aide de dessins reconnaissables  : les personnages à gros nez et les descriptions fléchées dans les cases. « Un pape, une maman, une famille formidale (la mienne) ». Florence Cestac. Dargaud, 14,50 euros. De cette atmosphère sombre, les auteurs ont tiré un récit émouvant et captivant, grâce à des personnages attachants. « C'est une population très solidaire, il y a une forte conscience collective », constate Cédric Simon. Eugénie se retrouve entre deux mondes, lorsqu'elle côtoie son idole Sarah Bernhardt. « Nous avons été sévères avec elle », rit le scénariste, en référence au personnage méprisant et cassant qui est dépeint. « Elle représente sa petite intelligentsia, elle ne pouvait échapper à cette violence symbolique ». En deux tomes, tous deux sortis en janvier, la troupe montre qu'elle est toujours capable de se tirer des situations difficiles et humiliantes. JOSEPH GAULIER « L'oiseau rare - Tomes 1 et 2 ». Cédric Simon et Éric Stalner. Grand Angle, 14,90 euros chacun. Spirou au service d'un dictateur HUMOUR L'hôtel dans lequel travaille Spirou accueille Ilex Korda, dictateur déchu du Karajan. Les négociations entre « le boucher » et la France sont tendues, alors que Fantasio, aussi engagé comme groom, multiplie les boulettes diplomatiques. Plus professionnel, Spirou accomplit sa tâche mais il tombe raide amoureux d'Elena, la fille du tyran qui séjourne également au Pacific Palace. Envoûté, il va jusqu'à l'observer la nuit lorsqu'elle plonge seule dans la piscine de l'hôtel. Tiraillé entre ses sentiments et son devoir, il observe en spectateur une situation politique complexe. L'album, très agréable à lire, reste fidèle à l'esprit des dernières reprises de Spirou. « Pacific Palace ». Christian Durieux. Dupuis, 16,50 euros. DUPUIS Dans l'univers des animaux FAUNE Cinq livres proposent une virée avec des animaux, dans leur élément. Ils évoluent dans leur univers, entre beauté naturelle et violences. L'aspect sauvage est renforcé par un graphisme épuré, et surtout par l'absence de dialogue. Les scènes suffisent pour élaborer un scénario bien construit. « Love. Le tigre, le molosse, les dinosaures, le renard et le lion ». Brrémaud et Bertolucci. Vents d'Ouest. 14,95 euros chacun. 11111à1 Î11.111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :