L'essentiel Luxembourg n°3087 23 fév 2021
L'essentiel Luxembourg n°3087 23 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3087 de 23 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Daft Punk débranche le son.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MARDI 23 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Enquête sur la Nordstad ETTELBRUCK Le projet Nordstad, qui vise à fusionner cinq communes, fait l'objet d'une enquête en ligne. Les citoyens sont invités jusqu'au 10 mars à apporter leur contribution au développement du territoire. Faciliter les liquidations LUXEMBOURG Un projet de loi facilitant la procédure des liquidations administratives est à l'étude. L'idée est de proposer un mécanisme rapide pour les sociétés sans salarié ni activité depuis un certain temps. Un disparu retrouvé mort LUXEMBOURG Un homme de 36 ans, porté disparu depuis dimanche à 13h, a été retrouvé sans vie hier matin. Son corps a été découvert dans le quartier Eich. La police avait lancé un appel à témoins. Les salaires les plus modestes perdraient du pouvoir d'achat. Rentrée masquée au retour des vacances de carnaval LUXEMBOURG Le protocole sanitaire a été renforcé dans les écoles depuis hier  : port du masque dès 6 ans, et cela toute la journée. Finies les vacances de carnaval ! Le retour à l'école s'accompagne de nouvelles mesures sanitaires. Depuis hier, les enfants de 6 ans et plus doivent obligatoirement porter le masque, même une fois assis à leur place. Certains parents d'élèves de Differdange, comme Séverine, 44 ans, trouvent toutefois « que c'est très long pour les enfants ». « Je pense que ce n'est pas sain pour eux, on ne sait pas quelles seront les conséquences », ajoute celle qui aurait privilégié des cours en demi-journée. Pour certains, cela ne change pas beaucoup. Mattéo, 7 ans, le portait déjà toute la journée en classe. « Moi, je trouve que le masque, ça me va bien ! », sourit-il. Sa maman, Tina, 42 ans, en est agréablement 1 LUXEMBOURG L'actuelle base de calcul de l'indexation pose problème à l'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC), qui exige la protection du pouvoir d'achat des citoyens. D'après l'ULC, le problème touchera en particulier les petits et moyens salaires, ainsi que les retraités. Les prix ont à nouveau augmenté, Pour certains élèves, le port du masque toute la journée était déjà une habitude bien ancrée. Le chômage en hausse de plus de 20% sur un an LUXEMBOURG Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 20,5% sur un an, pour atteindre 19 882personnes, en plus de 4000 non-résidents, selon l'Adem. Sur un mois, le taux reste en revanche stable, à 6,4%. L'Adem explique la hausse du chômage par une baisse du nombre de personnes qui retrouvent un emploi, plutôt que par l'arrivée de nouveaux chômeurs. En outre, le chômage longue durée est celui qui progresse le plus, avec un bond de 37,4%. Un pouvoir d'achat rogné malgré l'index ? principalement en raison de la nouvelle taxe CO2, mais l'ULC critique le fait que la taxe CO2 soit neutralisée dans le calcul des prix qui sert de base à celui de l'index  : « Cette manipulation de l'indexation est inacceptable. Nous demandons au gouvernement de tenir compte intégralement de toutes les hausses de prix dans l'indice ». surprise  : « Je pensais que c'était difficile pour les enfants, mais je remarque que ce n'est pas un problème pour eux ». Théo, 10 ans, avait aussi l'habitude d'être masqué à l'école. Il n'empêche qu'il trouve cela « chiant » de le porter en permanence. Même s'il était content de retrouver maîtresse et camarades hier, il ne boude pas les cours à distance  : « C'est bien de faire l'école à la maison car on est plus protégés ». Les tests dans les écoles vont également s'accentuer  : à partir de cette semaine, des équipes mobiles se déplaceront dans LUXEMBOURG Le Grand-Duc Henri, 65ans, figure parmi les onze dirigeants les plus en forme du monde, selon « Health Fitness Revolution ». Le souverain « s'assure de suivre un mode de vie sain et effectue beaucoup d'exercice », les établissements qui ont été les plus touchés avant les vacances de carnaval, selon le ministère de l'Éducation nationale. Dans les écoles de Schifflange, un dépistage à grande échelle a été organisé hier par le Laboratoire national de santé. INÈS MANGIARDI Le mode de vie sain du souverain luxembourgeois a été loué. Le Grand-Duc en forme olympique avance l'organisme qui promeut le fitness. À ses côtés figurent notamment l'Islandais Guðni Jóhannesson, la Néo-Zélandaise Jacinda Ardern, le Russe Vladimir Poutine, le roi d'Espagne Felipe ou encore le Français Emmanuel Macron.
MARDI 23 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Vite lu Un guide en six langues LUXEMBOURG L'audioguide « Unesco pour tous », qui fait découvrir les richesses du patrimoine de l'organisation, est désormais disponible en portugais. C'est la sixième langue, après le luxembourgeois, le français, l'allemand, l'anglais et le néerlandais. Les artistes à visiter ESCH-SUR-ALZETTE Les artistes du collectif cooperationsART de Wiltz travaillent encore à la Squatfabrik, à l'entrée de la Kulturfabrik, à Esch-sur-Alzette. Leur sortie de résidence se fera vendredi, de 14 à 18h., kulturfabrik.lu PUB -0- Jusqu'où grimperont encore les prix des carburants ? LUXEMBOURG Depuis fin octobre dernier, les prix des carburants sont en hausse quasi constante. Et cette tendance risque de durer. À la pompe, la note grimpe. Depuis le 31octobre 2020, les prix des carburants connaissent une hausse quasi ininterrompue. Le litre de diesel a subi dix hausses consécutives et vu son prix augmenter de plus de 22centimes, pour s'afficher à 1,136 euro. L'augmentation a été un petit peu moins forte pour le sans plomb95 (+18 centimes, à 1,222 euro/l) et le sans plomb98 (+17,1centimes, à 1,292euro/l). « Ces hausses s'expliquent par l'augmentation quasi constante du Prix du baril et taxe CO2 contribuent à la hausse depuis octobre. prix du baril de pétrole brut depuis octobre 2020, mais aussi par l'introduction de la taxe CO2 sur les produits pétroliers, le 1er janvier dernier », indique Jean-Marc Zahlen, Adviser Energy & Environment à la Fedil (Fédération des industriels luxembourgeois). La taxe s'est traduite par une augmentation d'environ cinq centimes par litre. Difficile de dire si cette hausse va se poursuivre. Environ 50% du prix on afait une effort sur son prix, pas sur sa pub des carburants au Grand-Duché dépend des cotations de marché. « La hausse structurelle liée à la taxe CO2, elle, est partie pour durer », ajoute Jean-Marc Zahlen. De nombreux facteurs (prix du baril, activité économique mondiale, restrictions de production, utilisation accrue d'énergies alternatives...) complexifient les prévisions à long terme. Un autre facteur pourrait jouer. La part des voitures hybrides et/ou 100% électrique reste pour l'instant marginale dans le parc automobile du Grand-Duché. Une hausse notable pourrait avoir un impact sur la demande de produits pétroliers, sur le prix du baril et donc sur celui des carburants. PASCAL PIATKOWSKI whopper.jpg



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :