L'essentiel Luxembourg n°3086 22 fév 2021
L'essentiel Luxembourg n°3086 22 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3086 de 22 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : Junker exclut un retour en politique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg LUNDI 22 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU « Je ne reviendrai pas en politique » LUXEMBOURG Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre et président de la Commission européenne, s’est confié à « L’essentiel ». Jean-Claude Juncker, avec le rédacteur en chef de « L’essentiel », Saïd Kerrou (à gauche), et le directeur, Emmanuel Fleig. Plutôt discret dans les médias depuis son départ de la Commission européenne, qu'il a présidée de 2014 à 2019, Jean-Claude Juncker a rendu visite la semaine dernière à « L'essentiel », à Differdange. Envisage-t-il désormais un retour sur la scène politique nationale ? « La jeune génération me pose souvent la question et c’est très gentil », se félicite celui qui a été Premier ministre de 1995 à 2013. « J’ai donné presque tout mon lait et je ne saurai plus revenir en politique, parce que j’y ai passé beaucoup de temps. Parfois, j’ai pensé y avoir passé trop de temps. Je m’intéresse toujours à la politique, la rage et l’enthousiasme me submergent de temps à autre, mais je la ferme. Il y a ceux qui me demandent avis et conseils, "privatissimo". Je leur prodigue les conseils que je peux leur donner, mais je ne donne pas d’avis et de conseils non sollicités ». Le parti de Jean-Claude Juncker, le CSV, réussira-t-il à revenir aux affaires sans son chef de fil historique ? « On a toujours critiqué mon parti, concède-t-il, en disant que c’est un parti qui n’existe qu’à travers et par Juncker. Ce qui n’était pas vrai. Maintenant, on dit que le parti n’a plus de tête, ni de dirigeant en chef… Non, le parti, vu la faiblesse de ses concurrents, trouvera les moyens qui nous permettront de rester le premier parti du pays. Ce qui ne sert pas à grand-chose, car lors des deux Les écoles revoient les plans LUXEMBOURG Alors que la rentrée en présentiel s'effectue aujourd'hui, avec des règles strictes comme le masque à partir de 6ans, les autorités pensent aux épreuves communes, qui doivent se tenir à partir du 11mars. « Aucun changement n'est prévu à ce stade » dans le calendrier, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, Claude Meisch, aux députés Francine Closener et Sven Clement. Mais si l'enseignement à distance revenait d'ici là, « l'évaluation des élèves devrait se faire sans le résultat des épreuves communes », comme l'an dernier. L'expérience de 2020 aurait montré que cela n'empêchait pas de s'occuper de l'orientation des élèves. Lors des examens, les élèves infectés par le Covid-19 seront invités à revenir à la session d'automne. Ceux en quarantaine passeront l'examen dans une salle séparée. Les écoles organisent la fin de l'année scolaire. Jean-Claude Juncker répond aux questions de nos lecteurs La vidéo de ces échanges est à voir sur lessentiel.lu dernières élections, nous étions le premier parti et de loin, mais les autres ont décidé de nous retenir prisonniers sur les bancs de l’opposition. C’est un peu triste, mais c’est comme ça ». Face à la crise du Covid-19, Jean-Claude Juncker, désormais âgé de 66ans, « n’a pas l’arrogance de commenter l’action du gouvernement luxembourgeois. « Je ne critique jamais mes prédécesseurs et mes successeurs. Il essaie de répondre présent et il fait des erreurs d’appréciation, mais en cela, il ressemble aux gouvernements des pays voisins. Dans le feu et dans l’action, il essaie de bien faire ». FRÉDÉRIC LAMBERT Une étude sur le bien-être scolaire LUXEMBOURG/EVORA Une semaine après l'infirmière Filomena Silva Costa et le Dr Modesta Dargeviciute, médecin urgentiste de Luxembourg Air Rescue, deux autres soignants du Grand-Duché ont rejoint NepastraînerMonica Semedodansla boue L’ex-président de la Commission a évoqué l'affaire Monica Semedo, eurodéputée luxembourgeoise suspendue quinze jours pour harcèlement. « Je n’ai pas trop compris (...) Je la connais bien. Je ne sais pas ce qu’on lui reproche, les travaux sont restés secrets, donc je ne peux pas me prononcer sur le fond des choses. Mais je voudrais nous recommander, en tant que collectivité nationale, de ne pas marcher sur quelqu’un qui est dans la boue. Elle ne mérite pas d’être traitée comme cela et je n’apprécie pas les remarques racistes ». En faveur de la mise en place d'une Union européenne fiscale « C’est un peu de notre faute », avoue Jean-Claude Juncker. Et de notre responsabilité. J’ai été ministre des Finances et je me suis toujours inscrit contre cette facilité que les banquiers luxembourgeois pensent pouvoir mettre en application. S’enrichir sur le dos et dans le dos des pays voisins ne m’a jamais plu ». Il rappelle avoir avancé au Luxembourg la fin du secret bancaire, et promu à Bruxelles l’harmonisation fiscale. « Oui, je crois que nous devons imposer des minima fiscaux aux géants de l’Internet. Nous devons nous mettre d’accord sur l’assiette commune régissant l’imposition des sociétés. Oui, oui, je crois que tout cela doit être fait ». LUXEMBOURG Une étude est actuellement menée sur le bienêtre et les capacités d'apprentissage des élèves qui se trouvent dans des structures provisoires, a indiqué Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, en réponse à une question du député Fred Keup. Alors que les projets de construction et de rénovation sont nombreux, 335classes effectuent actuellement les cours dans des conteneurs. Deux soignants de plus au Portugal hier l'hôpital d'Evora, au Portugal. Le Dr Samuel Luyasi et l'infirmière Monica Almeida Valente prêteront main forte pendant quinze jours aux équipes locales, débordées par l’afflux de patients Covid.
LUNDI 22 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 70 hospitalisations étaient dues au Covid-19 hier. Six décès à cause du Covid-19 LUXEMBOURG Six nouveaux décès ont été recensés au cours du week-end, dont deux communiqués hier par le ministère de la Santé, un samedi et trois vendredi. Depuis le début de l’épidémie, 625personnes ont péri des suites du Covid-19. En outre, 576 ont été testées positives en trois jours. Hier, le taux de positivité était ainsi de 2,17%, avec 170 cas positifs sur 7 849 tests PCR réalisés, soit une hausse par rapport à la veille, lorsqu'il était de 1,82%. La situation restait relativement stable hier au niveau des hospitalisations, avec 70patients, dont 56 en soins normaux (-5 par rapport à la veille) et quatorze encore en soins intensifs (+1). Vite lu Opposition à Rout Lëns ESCH-SUR-ALZETTE Une initiative citoyenne s'oppose au projet de réhabilitation Rout Lëns, à Esch. Elle critique « la densité et la hauteur du projet, qui contrastent avec les quartiers voisins ». Refoulé au fast-food BERELDANGE Ivre, un individu a voulu entrer dans un fast-food à Bereldange samedi, alors que les restaurants sont fermés à cause de la crise sanitaire. Il a harcelé les clients du drive-in et a été placé en cellule de dégrisement. La task-force s'inquiète d'une vague de variants jusqu'en mai LUXEMBOURG Un rebond de l'épidémie se profile, selon la task-force Covid. La task-force Covid ne le cache pas  : la coupure scolaire (école à la maison puis vacances) qui devait réduire (de 3%) les interactions sociales et les infections n'a pas eu l'effet escompté. « Il aurait dû être net et on ne le voit pas », constate Paul Wilmes, porte-parole du groupe d'experts qui a évoqué « une situation volatile » dans un rapport hebdomadaire peu optimiste, publié vendredi. En cause  : les variants du coronavirus, notamment le britannique, « en train de se répandre ». « Les mesures qui auraient été efficaces avec le virus normal ne le sont plus assez. Cela implique de traiter les variants comme un autre virus », poursuit-il. Ainsi, malgré PUB les congés, le nombre moyen de cas quotidiens était de 147 la semaine passée, contre 137 dans les projections. « La contagiosité supérieure du variant britannique (estimée à +37%) pourrait marquer le début d'un rebond épidémique ». On se dirigerait ainsi vers une nouvelle vague qui, BIENVENUE AU LAR ESCALE TEST,ING.. Selon les experts, les vacances n'ont pas eu l'impact espéré et un rebond se profile. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT sans nouvelle réduction des contacts sociaux, pourrait atteindre, au pic, plus de 600 cas quotidiens début mai, comme en novembre dernier. Les retours de vacances, qui l'été dernier avaient ramené de nouvelles souches, et l'école risquent d'accentuer la tendance avant une décrue cet été LUNDI22/02 -DIMANCHE28/02 LE GRATIN DE LA POMME DE TERRE ! Grouss Qualitéit, klengPräisser Grenailles -37% 1.59 1.00 1kg sous l'effet des vaccins et de la chaleur. Toutefois, une baisse de 3% des contacts pourrait contenir la vague sous les 500 cas par jour. « Les nouvelles mesures à l'école (masques, tests) sont une bonne décision », note Paul Wilmes, alors que les variants circulent chez les jeunes. NICOLAS MARTIN Les mesures ont été prolongées LUXEMBOURG Les restrictions sanitaires ont été prolongées vendredi à la Chambre, grâce au vote des députés de la majorité. Le couvre-feu de 23h à 6h s'appliquera donc jusqu'au 14mars, de même que la fermeture des restaurants, la limitation à deux invités ou encore l'interdiction de boire de l'alcool dans la rue. Le fitness n'est pas assoupli LUXEMBOURG Il est trop tôt pour alléger les mesures dans les salles de fitness, a répondu le gouvernement à une question de la députée Nancy Arendt. Les studios peuvent accueillir un client par 30m 2, dans la limite de dix personnes, personnel inclus.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :