L'essentiel Luxembourg n°3078 10 fév 2021
L'essentiel Luxembourg n°3078 10 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3078 de 10 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : le pangolin reste présumé innocent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Cinéma MERCREDI 10 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Elle veut se venger d'un de ses bourreaux de la guerre Maja (Noomi Rapace) croit reconnaître Thomas (Joel Kinnaman, méd.). Un déficit d'alcool à la naissance ? DRAME Martin (Mads Mikkelsen), Tommy (Thomas Bo Larsen), Nikolaj (Magnus Millang) et Peter (Lars Ranthe) sont Quatre amis quinquagénaires se lancent dans une expérience. DRAME Dans « The Secrets We Keep », Noomi Rapace incarne une femme qui voit son passé douloureux ressurgir tandis qu'elle tente de se reconstruire. À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, une femme d'origine roumaine, Maja Reid (Noomi Rapace), tente de se reconstruire avec son mari Lewis (Chris Messina) et leur fils. Ils emménagent dans la banlieue de New York où ils font la rencontre de Thomas (Joel Kinnaman), un homme qui leur semble étrangement familier. Estce que ce dernier pourrait être l'un des soldats allemands, bourreaux du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau quinze ans avant ? Maja, qui a menti à son mari à propos de son passé, va kidnapper cet homme avec l'intention de se venger d'un crime de guerre odieux qu'il aurait perpétré sur elle et sur ses parents. Le scénario du film « The Secrets We Keep » n'est pas sans rappeler celui de « La jeune fille et la mort », de quatre amis qui décident de mettre en pratique la théorie d'un psychologue norvégien selon laquelle l'homme aurait dès la naissance un déficit d'alcool dans le sang. Chacun relève le défi avec rigueur en espérant une vie meilleure. Après des premiers résultats encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle. Sur un fond humoristique, le Danois Thomas Vinterberg aborde le sujet de l'alcoolisme, une réelle problématique au Danemark. « Drunk » De Thomas Vinterberg. Avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Magnus Millang. En salle. Roman Polanski, avec Sigourney Weaver et Ben Kingsley dans les rôles principaux, dont l'histoire serait transposée aux États-Unis. On retrouve dans le film de Yuval Adler Noomi Rapace (la saga « Millenium ») , Chris Messina (« Argo ») et Joel Kinnaman (« House of Cards »). À noter que Joel Kinnaman et Noomi Rapace avaient joué ensemble dans « Enfant 44 » (2015). « The Secrets We Keep » De Yuval Adler. Avec Noomi Rapace, Chris Messina, Amy Seimetz. Sortie le 17 février. Baby Panda est livré à un ours. À la recherche de parents pandas ANIMATION « Opération Panda » est une histoire incroyable qui débute avec une cigogne un peu maladroite  : un facteur missionné pour livrer un bébé le dépose à la mauvaise destination en confondant l'adresse de Monsieur Panda avec celle de l'Ours Mic-Mac. Ce dernier, qui souhaite toujours faire les choses bien coûte que coûte, décide d'organiser une grande expédition pour livrer Baby Panda à ses parents. Sur la route, ils rencontrent des animaux en tous genres. « Opération Panda » De Vasiliy Rovenskiy. En salle. Poésie et mythe aquatiques Le film « Song of the Sea » était sorti en 2014. ANIMATION Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d'un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grandmère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite sœur est une selkie, être merveilleux capable de se métamorphoser en phoque, dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d'un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers et combattre la Sorcière pour aider les êtres magiques à retrouver leur pouvoir. Cette coproduction luxembourgeoise, inspirée de la mythologie celtique irlandaise, allie magie et poésie. À travers un graphisme remarquable, elle saura émouvoir petits et grands. « Song of the Sea » De Tomm Moore. En salle.
MERCREDI 10 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Cinéma 17 Tant qu'il reste un peu d'amour COMÉDIE Gustave Kervern campe un scientifique assez farfelu dans « Poissonsexe », dont la découverte va finir par venir tout bouleverser. PUB au 11 mars 2021, à l'Aalt Stadhaus, ou 4 Ameir STADHAUS L'intrigue du film « Poissonsexe » se déroule dans un monde où tous les poissons de l'océan ont succombé à la pollution, et où les personnages suivent les déplacements de la dernière baleine survivante, retransmis en direct sur les chaînes d'info en continu. Dans cet univers que rien ne semble pouvoir sauver, il n'y a « plus rien à faire quand on a 15 ans sinon boire de la codéine et faire des conneries », lance au personnage incarné par Kervern une India Hair (« Camille redouble ») désabusée. Mais dans son laboratoire d'océanologie, Gustave Kervern, en ours de laboratoire mal léché et farfelu, tente désespérément de redonner aux poissons l'envie de s'accoupler. Sans plus de succès que dans sa vie sentimentale, en ruine  : il a renoncé à tomber amoureux. Tout changera, pour lui comme pour le monde qui l'entoure, lorsqu'il découvrira et adoptera un axolotl, un amphibien à l'aspect équivoque, échoué sur une plage. Le film d'Olivier Babinet (« Swagger ») joue sur la poésie du désespoir et l'absurde, sans renoncer à conter une histoire d'amour naissante, sur une BO signée Jean-Benoît Dunckel, moitié du groupe Air. « Poissonsexe » D'Olivier Babinet. Avec Gustave Kervern, India Hair, Ellen Dorrit Petersen. Sortie le 17 février. Daniel (Gustave Kervern) fait la connaissance de Lucie (India Hair), et d'un étrange poisson. Pour gagner, envoie STAGE, ZIDANI ou DEUX suivi de tes coordonnées par SMS au 64646 (le par SMS + frais d'envoi - Service disponible depuis un numéro de mobile luxembourgeois) ou participe gratuitement sur lessentieLluiconocurs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :