L'essentiel Luxembourg n°3076 8 fév 2021
L'essentiel Luxembourg n°3076 8 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3076 de 8 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : un foid glacial s'installe en Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg LUNDI 8 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Les parents stressés mais rodés à l'école à la maison LUXEMBOURG Dans les foyers où les parents sont contraints de s'occuper de leurs enfants à la maison cette semaine, une nouvelle organisation s'impose. L'annonce jeudi de fermer des écoles ce lundi a pris de court les familles. « L'organisation est compliquée, dit Aurélie. Il faut toujours un adulte près de l'enfant, car lors du distanciel en janvier, il participait à trois sessions Zoom par jour ! ». Il faudra jongler entre travail à domicile et école à distance  : « Il faut un ordinateur pour le parent en télétravail et un pour celui qui s'occupe du petit ». Elle ne comprend pas Les parents ont appris jeudi dernier qu'ils devraient dès ce lundi s'occuper de leurs enfants à la maison. Désinfectants pointés du doigt LUXEMBOURG L'Administration de l'environnement s'est penchée sur les désinfectants dont l'usage a explosé. Depuis mars 2020, 39 magasins et fournisseurs ont été inspectés et 195 produits pour mains et surfaces repérés. Seuls 44 étaient conformes à la loi. Les 151 autres (77,4%) présentaient des infractions (inefficaces, cancérigènes...). Le plus souvent, leur vente a été interdite et dix amendes dressées, pour un total de 25 000 euros. Les contrôles de l'Administration de l'environnement ont payé. que « l'école ait été sacrifiée, alors qu'elle avait montré sa capacité de réagir ». Vanessa* utilisera le congé pour raisons familiales (CRF). Elle estime que la mesure « est très mal perçue professionnellement, car il faut montrer l'exemple ». Son mari en déplacement, elle n'a pas le choix et s'inquiète des conséquences. « J'espère qu'à l'avenir, le ministère agira moins impulsivement et instaurera un procédé pour passer facilement en distanciel », dit Pierre*. Des familles commencent à être rodées. « Mes horaires sont flexibles. Je suis content que le ministère n'ait pas laissé traîner », note Vincent*. « Mes enfants se sont habitués, renchérit Julie*. Ils ont acquis des compétences informatiques et de l'autonomie. Nous partageons le CRF avec le papa, comme cela chacun s'implique dans l'apprentissage ». SÉVERINE GOFFIN ET JOSEPH GAULIER *Les prénoms ont été changés. Le variant « norvégien-luxembourgeois » est renié François Benoy a été contaminé LUXEMBOURG Suite à la contamination au Covid-19 du député Jean-Marie Halsdorf (CSV), annoncée jeudi, une série de tests ont été pratiqués à la Chambre. Deux autres cas ont été signalés. Il s'agit d'un agent de la Chambre et du député François Benoy (Déi Gréng), qui a précisé n'avoir « pratiquement aucun symptôme ». Rien ne prouve que ces contaminations soient liées à celle de Jean-Marie Halsdorf, car les personnes n'étaient pas entrées en contact direct. LUXEMBOURG Des médias allemands ont récemment cité un variant « norvégienluxembourgeois » du coronavirus. Le Laboratoire national de santé a démenti son existence. Ni sous le numéro de lignée « B.1.1.6 », d'origine texane, ni sous le numéro B.1.160. Ce dernier François Benoy a annoncé son test positif le jour de ses 36 ans. a circulé en Europe, y compris au Luxembourg, mais n'y aurait été détecté qu'en septembre 2020 et n'y a pas émergé, assure le LNS. LUXEMBOURG Ministre de la Santé, Paulette Lenert ne cache pas ses incertitudes sur l'impact des variants. « Ils nous inquiètent beaucoup car on voit les dégâts dans d'autres pays. (...) S'il prend un caractère dominant ici, cela devrait se voir dans les deux ou trois semaines à venir. Il reste des semaines et des mois assez critiques à passer ». Motif d'espoir  : les chiffres assez bas et la situation « plus détendue » Vaccin pour les moins de 65 ans LUXEMBOURG Le vaccin produit par la firme anglo-suédoise AstraZeneca a été autorisé au Luxembourg. Il comprend deux doses pour chaque patient, à espacer de quatre à douze semaines. Par manque de données scientifiques, il est déconseillé aux plus de 65ans. Cinq nouveaux morts à déplorer Le Covid-19 frappe toujours. LUXEMBOURG Deux morts vendredi à cause du Covid-19, deux samedi, puis un hier ont été recensés par les autorités de santé, ce qui porte le total à 593 depuis le début de l'épidémie. Le nombre d'infections est resté sous la barre des 200 durant le week-end. À l'hôpital, 64malades sont désormais pris en charge, dont quatorze en soins intensifs. « Il reste des semaines critiques à passer » dans les hôpitaux. « Comme on a maintenu des mesures assez strictes, on a un autre point de départ que l'Irlande qui venait de déconfiner ». La ministre rappelle que la vaccination produira ses effets plus tard et « ne va pas nous aider à passer ce cap très critique du variant ». Elle se refuse à fixer un calendrier de vaccination  : « C'est néfaste pour le moral des gens de créer une illusion et de devoir décommander ».
Luxembourg Après une longue période sans voler, les pilotes comme Julie Gangolf doivent se former à nouveau. Julie, pilote clouée au sol par le coronavirus LUXEMBOURG Julie Gangolf, 26 ans, fait le métier de ses rêves, pilote de ligne. Mais le Covid change la donne. Julie Gangolf a toujours voulu étudier la médecine. Jusqu'à ce qu'elle découvre, à l'adolescence, sa vocation lors d'une journée portes ouvertes au Findel  : voler. Le rêve de la jeune Luxembourgeoise est devenu réalité il y a trois ans, lorsqu'une compagnie aérienne internationale l'a engagée. Mais elle a vite découvert que l'emploi qu'elle pensait glamour et sûr comportait des incertitudes. En 2019, son Une nationale N7 « plus sûre » F- LUXEMBOURG Une nationale N7 sécurisée, entre Wemperhardt et Ettelbruck, et Hosingen délesté de son trafic grâce à un contournement, ce sont les projets à plus de 401 millions d'euros présentés par le ministre de la Mobilité. Les travaux devraient démarrer en 2022 et durer quatre ans. temps plein a été réduit à 75%. Elle devait voler neuf mois, puis rester trois mois au sol. Mais « en mars 2020, j'ai volé jusqu'à ma base en Angleterre et j'ai dû rentrer chez moi », raconte la pilote de 26 ans. Le Covid a frappé. Tous les vols sont annulés. Pour combien de temps ? Impossible à dire. Elle n'a pu remonter dans un cockpit qu'en juillet, avant ses trois mois de pause et son retour en famille, au sud du Luxembourg. Si elle aime être avec ses sœurs, son travail lui manque. « Je suis censée reprendre en mars, mais de nombreux pays sont de nouveau bloqués. Personne ne sait LUXEMBOURG Les députés de la commission Digitalisation ont commencé à étudier le contrat entre l'État et RTL. « Nous n'avons pas pu tout analyser en 1 h 30 », explique Sven Clement (Pirate). Selon lui, le document « trahit des choix politiques ». La nouvelle possibilité de contrôle par les députés a fait l'objet d'une polémique ce week-end, après que Michèle 3 ce qui va se passer ».Les restrictions de voyage pourraient lui engendrer de sérieux soucis. Sa formation sur simulateur pour renouveler sa licence est prévue bientôt. Et elle ne sait où elle pourra aller. « Je dois y arriver d'une manière ou d'une autre ». Car après une si longue période sans voler, il faut retourner en formation, étudier les manuels, encore et encore. « Et quand vous avez tout assimilé, les reconfinements arrivent, soupire-t-elle. Des compagnies ont déjà supprimé des emplois. C'est effrayant », admet Julie, qui espère un coin de ciel bleu cet été, grâce notamment aux vaccins. LIZ MIKOS Un cadre pour plus de transparence Detaille, présidente de la Fedil, a affirmé sur RTL que la transparence, jugée « idiote et contreproductive, était « contraire aux bonnes règles du business ». Reste qu'un cadre doit être trouvé pour l'étude par les députés de tous les contrats passés par l'État. Djuna Bernard (Déi Gréng) rappelle qu'un cadre « sera mis en place ces prochaines semaines ». LUNDI08/02 -DIMANCHE14/02 IL FAUT LE VOIR POUR LE POIRE ! Poires Doyenné -30% 1.79 1.25 le kg Grouss Qualitéit, klengPräisser



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :