L'essentiel Luxembourg n°3074 4 fév 2021
L'essentiel Luxembourg n°3074 4 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3074 de 4 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'année épique de Paulette Lenert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg JEUDI 4 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU « La popularité, c'est dû à la crise » LUXEMBOURG Coups durs, efforts, popularité  : Paulette Lenert, ministre de la Santé depuis pile un an, se confie. « L'essentiel »  : Auriez-vous pu imaginer une telle première année au ministère ? Paulette Lenert  : Clairement non. Et je n'ose même pas imaginer les mois qui viennent car cela ne devient pas moins stressant. Variant, vaccins... Chaque semaine, il y a quelque chose. Aviez-vous hésité à accepter ? Pas vraiment. C'était un grand défi, mais j'ai dit oui avec beaucoup de plaisir. Avez-vous déjà regretté ou voulu renoncer ? Ce n'est pas mon caractère. Mais j'ai eu des moments où je me suis dit, « ça ne va pas aller ». Comme tout le monde. Cette situation pousse à bout. On dit « ce sera mieux dans six mois », mais six mois c'est long à ce rythme. Quels ont été les moments forts de cette année ? La solidarité sur le terrain et dans nos équipes. Cela a marqué cette crise et ne s'est pas perdu. Et les plus douloureux ? Quand on se sent impuissant en pleine poussée exponentielle comme en octobre. On ne sait pas jusqu'où ça va aller. Plus de nouveaux infectés, c'est plus de décès. C'est tragique. Y a-t-il eu des erreurs ? Au moment de la décision, il y a des choses qu'on ne sait pas encore. Avec le recul, on aurait peutêtre fait des choses différemment. Je ne vois pas d'erreur flagrante, mais on n'a pas encore assez de recul. Vous êtes très populaire. Que vous disent les gens ? Ils m'écrivent beaucoup, je n'arrive plus à répondre. Ça fait chaud au cœur. Mais la popularité c'est biaisé, c'est vraiment dû à la crise. Je suis peu dehors, donc on me croise moins. Je travaille et je rentre à la maison. Êtes-vous surprise par la défiance à l'égard des politiques ou de la science ? C'est inhérent aux situations de crise. Les politiques sont exposés. Et on regarde la science comme une réponse à tout alors qu'elle est la première à dire "on n'a pas encore de certitudes". Il y a des attentes démesurées et cela crée des tensions. Comme socialiste, y a-t-il eu des désaccords avec le Premier ministre DP ? Non, Xavier Bettel a un sens social très prononcé. C'est quasiment apolitique. On a une crise à gérer et à Le patient ne choisira pas le vaccin qui lui sera injecté LUXEMBOURG Paulette Lenert et Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé, ont répondu aux questions d'internautes hier. Ils ont indiqué que le choix du vaccin, entre les différents producteurs (Moderna, Pfizer...) revenait aux professionnels de santé et non au La ministre LSAP Paulette Lenert reçoit des lettres de soutien. patient lui-même. Chaque dose coûte quelques euros, mais les infrastructures et le personnel coûtent plus cher. Sept classes en quarantaine Des élèves de l'école Albert- Wingert ont été contaminés. La citation « Avec Xavier Bettel, c'est quasiment apolitique. On a une crise à gérer et à assumer la responsabilité de nos décisions » LUXEMBOURG L'école s'est brutalement arrêtée hier pour les sept classes du cycle 2 de l'école Albert-Wingert, à Schifflange, placées en quarantaine. « La décision a été prise mardi soir, à cause d'une situation extraordinaire dans trois classes », a précisé le bourgmestre, Paul Weimerskirch. Des mises à l'isolement avaient déjà été décidées depuis le 26janvier. Les élèves et le personnel des cycles1, 2 et 4 sont testés par une équipe mobile aujourd'hui dans l'enceinte de l'établissement. C'est la Direction de la santé qui a décidé de fermer les classes. Les parents concernés « vont bénéficier du congé pour raison familiale, afin de garder leurs enfants », indique Paul Weimerskirch. LUXEMBOURG Le nombre de décès liés au Covid est reparti à la hausse durant la semaine du 25 au 31 janvier, avec quatorzemorts, contre neuf la semaine précédente. En revanche, l'activité a tendance à diminuer à l'hôpital, avec 55patients en soins normaux et treize en soins intensifs, contre 62 et quinze une semaine plus tôt. Hier, 203 nouvelles infections quotidiennes ont été recensées, soit treize de plus que la veille. Un décès supplémentaire est à déplorer. « Première chose que je ferais  : aller skier » Très exposée, Paulette Lenert peine à se ménager des pauses. « Ce n'est pas évident. Cela fait un moment que j'essaie d'avoir un petit break d'une semaine, mais ce n'est pas possible, ditelle. J'aimerais bien aller skier, mais c'est hors de question. Cela me manque et c'est la première chose que je ferais ». Côté famille, elle a deux filles. L'aînée vient de rentrer au Grand-Duché et l'autre est à l'étranger. « Elles n'ont pas eu trop à souffrir de ma vie politique. Avec mon mari, avec le confinement on passe plus de temps ensemble qu'en temps normal ». assumer la responsabilité de nos décisions. On cherche le meilleur résultat pour notre pays. Jamais je n'ai annoncé une mesure à contrecœur. Par contre, il fut difficile visà-vis de l'opinion de plaider l'été dernier pour des mesures de précaution. Nous savions que ça reprendrait. Vos projets après la crise ? En tirer les leçons. Elle a mis en évidence beaucoup de fragilités, comme la grande dépendance au personnel frontalier, notamment dans la santé. Et puis j'ai hâte de retrouver mes autres dossiers pour en boucler un maximum. On a vu l'importance du système de santé. J'ai hâte de commencer mon « vrai » travail. Où en sera-t-on dans un an ? J'imagine qu'on regardera les photos avec les masques, qu'on trouvera ça très drôle et qu'on pourra les ranger pour de bon. J'espère qu'on sera tous aussi soudés que pendant la crise. RECUEILLI PAR NICOLAS MARTIN Le nombre de décès à la hausse LUXEMBOURG La ministre de la Santé a eu écho du projet « de mise sur le marché européen » du vaccin russe Spoutnik et ne l'exclut pas. S'il est validé par La situation se calme dans les hôpitaux, malgré les décès. Le vaccin russe pourrait arriver l'Agence européenne des médicaments, « je ne vois pas de raison pour que la Commission ne s'intéresse pas à ce producteur », indique-t-elle.
JEUDI 4 FÉVRIER 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Une pétition concernait l'école. Un débat sur le futur de l'école LUXEMBOURG Le débat public sur la privatisation de l'école, faisant suite à une pétition, a eu lieu hier à la Chambre des députés, au lendemain de l'annonce d'un accord entre le ministère et les syndicats. Les pétitionnaires ont demandé la mise en place de garde-fous et réitéré leur opposition à la nomination de directeurs issus du secteur privé. PUB Le confinement n'aura pas été la mesure la plus efficace LUXEMBOURG Quelles sont les mesures sanitaires les plus efficaces ? C'est ce qu'ont tenté de savoir les chercheurs du Liser. Le confinement à domicile est la mesure la plus difficile à vivre. « Si vous enlevez aux gens leurs raisons de se déplacer, il ne reste plus grand monde sur qui les mesures de réduction de mobilité auront un impact », souligne Bertrand Verheyden, un des auteurs d'une étude du Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (Liser). Cette étude analyse les effets des mesures anti-Covid non pharmaceutiques prises individuellement et quand elles sont combinées. Elle se base sur un échantillon de 175 pays, dont le Luxembourg. Les mesures les plus efficaces pour limiter la propagation du Covid ont été le télétravail, l'école à la maison, l'annulation des événements publics et les restrictions sur les réunions privées, où les gestes barrières sont difficiles à respecter. « Ces mesures mettent environ une semaine pour produire leurs ski-après  : Des économies maintenant, des descentes dans quelque temps*. Jusqu’à -50% actuellement sur les sports d’hiver. *Les sports d’hiverrestent interdits.Profiter de réductions,enrevanche, c’est permis. Noncumulable avecd’autresactions.Les marques mentionnées ne sontqu’une sélection. Offre soumise àladisponibilité de chaque point de vente. premiers effets ». « Le confinement à domicile, qui est la mesure la moins bien vécue, a mis plus de temps à produire un effet et son efficacité semble moindre, note Bertrand Verheyden. Sans doute car il a souvent été un dernier recours quand les pays étaient à la limite de contrôle ». Les restrictions de voyages internationaux ont eu un effet qui n'est que de courte durée, un peu comme un barrage qui, dès qu'il y a une fuite, devient inefficace. La date à laquelle les mesures sont mises en place et leur intensité jouent aussi. « La Thaïlande, qui a vite réagi, a passé 2020 avec peu de cas, à l'inverse des États-Unis », illustre Bertrand Verheyden. SÉVERINE GOFFIN www.asadventure.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :