L'essentiel Luxembourg n°3060 15 jan 2021
L'essentiel Luxembourg n°3060 15 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3060 de 15 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : dans les filets de Ninja Warrior.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg VENDREDI 15 JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Structures d'accueil PÉTANGE Les députés se sont penchés jeudi sur la construction de structures d'accueil pour enfants et jeunes réparties sur neuf bâtiments à Pétange. Le budget prévu est d'un milliard d'euros. Carlo Back (Déi Gréng) a été désigné rapporteur du projet. Le LNS, une référence LUXEMBOURG Le Laboratoire national de santé a été désigné laboratoire national de référence pour les infections respiratoires aiguës pour les sept prochaines années par le ministère de la Santé. Une manière de consolider les activités du département de microbiologie. Protéger les travailleurs LUXEMBOURG Alors qu'il y a des règles « strictes et privatives de liberté » en milieu privé et sur les lieux de travail, « on ne parle que de recommandations », déplore déi Lénk. Le parti d'opposition réclame une meilleure protection des travailleurs face au Covid-19. Les élèves zappent les tests LUXEMBOURG Les élèves et le personnel scolaire étaient invités à un test Covid pour la rentrée. La participation est restée un peu timide. LUXEMBOURG Les magasins seront fermés les dimanches pendant les soldes d'hiver, du 20janvier au 17février, a décidé Lex Delles, ministre des Classes moyennes. Il veut « protéger la santé des citoyens et endiguer la propagation du Les enfants et jeunes de 4 à 19 ans ont reçu une invitation pour un test Covid en vue de la rentrée. Magasins fermés les dimanches Quatre semaines de soldes. Les enfants ont sorti les luges du placard ESCH-SUR-ALZETTE Comme le reste du pays, le parc du Galgenberg à Esch s'est vêtu de blanc jeudi pour le plus grand plaisir des enfants. Louka en a profité pour faire des descentes sur les pentes propices à la luge. « Ça fait plaisir ! Avec le Covid, je n'ai pas pu partir au ski en Italie. Ça remplace un peu les vacances », dit-il. Bien emmitouflé, il a rejoint Elias et un autre ami qui l'attendaient boule de neige à la Glissades, boules, bonshommes de neige, les petits ont profité. virus », en limitant les déplacements. Une décision « incompréhensible » pour la Confédération luxembourgeoise de commerce, qui estime que l'ouverture dominicale « répartit mieux l'afflux de clients ». Elle craint une ruée vers l'étranger, où « la situation sanitaire est moins favorable ». main. « Dès que je me suis levé, je leur ai demandé s'ils voulaient faire une bataille ». Jade, 5 ans, est venue avec sa maison-relais. « J'ai fait des glissades. J'aime bien », sourit-elle. Rizza filme ses deux enfants qui glissent. L'Eschoise est revenue après l'école à leur demande. « J'adore, j'ai l'impression d'être à Noël », tandis que Jean-Marc, lui, a ramené sa fille de l'école en luge. Où faire de la luge ? Galgenberg à Esch, vallée de la Pétrusse à Luxembourg, Greiveldange, Hierheck, Weiswampach (Oesling). Logements au prix surévalué DIFFERDANGE La bourgmestre de Differdange, Christiane Brassel-Rausch (Déi Gréng), a indiqué en conseil communal que la procédure d'appel d'offres concernant des logements abordables du projet « Gravity » va être relancée. En cause, une « erreur de calcul » qui aurait conduit à surévaluer les prix. 24 des 80 logements acquis par la ville seraient concernés. Avec 120 000 invitations pour un test Covid envoyées, le ministère de l'Éducation nationale avait déployé les grands moyens pour que la rentrée en présentiel de lundi, après les fêtes de fin d'année, se fasse dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Au final, cela n'aura pas été la ruée vers les stations du Large Scale Testing (LST). Le taux d'élèves ayant participé (tous les jeunes résidents de 4 à 19 ans étaient invités) est de 24,2%. Le personnel scolaire (instituteurs, enseignants de lycées, de centres de compétences…) s'est montré meilleur élève avec un taux de participation de 41%. Ces taux, communiqués jeudi, font état des tests réalisés jusqu'à dimanche dernier. « La campagne de tests dure encore cette semaine », ajoute le ministère. En comparaison, 40% d'élèves et 60% d'enseignants avaient participé à la campagne de dépistage ciblée organisée à la rentrée de septembre dernier. Le ministère dit ne pas savoir « les raisons qui auraient amené les uns ou les autres à ne pas participer ». Une explication pourrait néanmoins se trouver dans les stations du LST qui ont connu une semaine record (55 000 tests environ) et affichaient complet la semaine dernière. Cette semaine-ci, il reste de la place. Une chose est sûre, en revanche, la campagne ciblée du ministère a déjà permis de repérer « 20 agents du personnel et 106 élèves qui ont été testés positifs ». SÉVERINE GOFFIN Il transportait 1 kg de marijuana ALTWIES Vers 19 h 30, mercredi, à Altwies, un conducteur n'a pas voulu s'arrêter lors d'un contrôle de vitesse. Les policiers l'ont pris en chasse et retrouvé alors qu'il était entré en collision avec un autre véhicule. Lors de la fouille de sa voiture, les agents ont découvert un kilo de marijuana. L'individu a été arrêté et présenté à un juge d'instruction.
VENDREDI 15 JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Débat autour d'une réunion réservée aux « non-Blancs » LUXEMBOURG L'association Lëtz Rise Up organise un webinaire seulement pour les personnes « racisées ». L'association féministe et antiraciste luxembourgeoise Lëtz Rise Up organise un webinaire en « non-mixité racisée » samedi. Un concept relativement récent au Luxembourg, qui a déjà suscité la polémique dans les pays voisins. Intitulée « Racisme structurel au Luxembourg  : de quoi parle-t-on ? », la conférence virtuelle n'est donc pas ouverte aux personnes blanches, mais « à toutes les personnes racisées (NDLR  : assignées à une catégorie raciale) qui se sentent concernées par la lutte contre le racisme, sans limite de nombre, et sur inscription », explique Sandrine Gashonga, présidente de l'association. Les taxis redoutent la réforme LUXEMBOURG La Fédération des taxis, voitures de location et ambulances est « consternée » par le projet de réforme du gouvernement. Le texte, qui entend ouvrir le cadre légal aux voitures avec chauffeur, « arrive à un moment où le secteur tente de survivre ». Selon le communiqué publié jeudi, la perte d'activité s'élève à 90% depuis un an, « ce qui engendre la faillite de beaucoup d'indépendants ». Si elle est d'accord pour « faire jouer la concurrence », elle ne veut pas le faire à n'importe quel prix. La suppression des six zones qui découpent le territoire « aura des conséquences négatives pour les clients. Les prestataires risquent de desservir uniquement les zones urbaines », entraînant une « désertification des autres régions ». Sandrine Gashonga, militante antiraciste, co-animera ce débat. L'intérêt pour les militants est de se retrouver entre personnes directement concernées afin « de libérer la parole, sans risquer qu'elle ne soit délégitimée et d'avancer sur les PUB thématiques et questions spécifiques liées à nos oppressions sans risquer de se faire silencer ». Une justification que comprend Corinne Cahen, qui évoque « les effets bénéfiques de la non-mixité, démontrés par la recherche en sciences sociales ». La ministre de l'Intégration « n'est pas choquée » par l'organisation d'un tel webinaire  : « Si cela est utile pour le vivre-ensemble et que les personnes victimes peuvent mieux s'exprimer, alors pourquoi pas... ». La présidente du DP estime par ailleurs que « les associations ont le droit de définir leurs propres critères ». Reste que le ministère « n'organiserait pas » une telle réunion. Également partie prenante dans la lutte contre le racisme au Luxembourg, l'ASTI (Association de soutien aux travailleurs immigrés) considère par la voix de son porte-parole Sérgio Ferreira qu'il est inopportun « d'exclure qui que ce soit, chacun étant légitime pour lutter contre le racisme ». THOMAS HOLZER DANS NOTREASSORTIMENT QUOTIDIEN FAITES SAUTER LES BOUCHONS ! BALLATURI Prosecco ‘Ballaturi’(7.99/l) 5.99 75 cl Grouss Qualitéit, klengPräisser Vite lu.,r..4 Un essor de la pêche LUXEMBOURG En 2020, le nombre de permis de pêche délivrés a explosé, probablement sous l'effet du confinement. Les autorités en ont accordé 9 707, contre 6 281 l'année précédente. Un accord a été trouvé LUXEMBOURG Les syndicats ont trouvé un accord avec la direction de Hyosung pour une nouvelle convention collective pour les 121 salariés. Un jour de congé et des augmentations individuelles ont notamment été obtenus. Sens unique rue d'Eich LUXEMBOURG En raison de travaux de démolition réalisés rue d'Eich, dans la capitale, la rue sera en sens unique de la montée Pilate jusqu'à la rue Auguste-Laval, de samedi, 7h, à dimanche, 5h. Les toilettes avec banquettes rabattables seront recensées. Une liste des tables à langer LUXEMBOURG Faisant suite à la pétition réclamant des banquettes rabattables pour handicapés dans les toilettes, la ministre de la Famille a annoncé la publication d'un répertoire avec les locaux disposant de tables à langer, ainsi que d'un dépliant avec les informations nécessaires pour aménager de telles toilettes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :