L'essentiel Luxembourg n°3054 7 jan 2021
L'essentiel Luxembourg n°3054 7 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3054 de 7 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : les pro-Trump envahissent le Capitole.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Musique JEUDI 7JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Plainte à200 millions JUSTICE D'après TMZ, NickiMinaj estaccuséedeplagiat pour le titre « Rich Sex », sorti en 2018. Le producteurJawaraHeadley réclame 200millionsdedollars à la rappeuse, estimantqu'ellelui a volé ce titrequ'illui avait fait écouterdès 2016. Demi Lovato au boulot POP L'influent managerdestars Scooter Braunaconfirmésur Twitterque Demi Lovato,une de ses protégées, était actuellement en studio.Ledernier albumdela chanteuse, « Tell Me YouLove Me », remonteà2017. Du neuf, sous peu ÉLECTRO Area21,duo formépar lesDJMartinGarrix et Maejor, pourrait publierquelquechose trèsprochainement.C'est en tout casceque supposent les fans aprèslasuppressionrécente de tous lesposts surles réseaux sociaux d'Area21. Drakeloindevant sesconcurrents STREAMINGSpotifyafait ses comptes. Le rappeur canadienest l'artiste le plus appréciédeses utilisateurs depuissacréation. Depuis le lancement de Spotify en 2008, les chansons de Drake y ont été écoutées 49,7 milliards defois ! Pour se rendre compte duphénoménal succès du rappeur sur la plateforme suédoise, il suffit de regarder les chiffres de son dauphin, le chanteur britannique EdSheeran. Cedernier cumule en effet 20 milliards d'écoutes en moins. Et nul ne doute qu'Aubrey Drake Graham, de son vrai nom, va augmenter sensiblement son score de streams cetteannée.Lenatif de Toronto va dévoiler ce mois-ci « Certified Lover Boy », premier album studio du musicien depuis « Scorpion », en 2018.Cette galette est une des plus attenduesdel'année, et àplus forte raison que cela fait des mois que lastar ne cesse detitiller sesfans àcesujet. LesroisdeSpotify ● 1. Drake  : 49,7 milliards de streams ● 2. Ed Sheeran  : 29,08 milliards ● 3. Justin Bieber  : 26,1 milliards ● 4. J. Balvin:25milliards ● 5. Post Malone  : 24,19milliards ● 6. Bad Bunny  : 24,12 milliards ● 7. Eminem  : 24,11 milliards ● 8. ArianaGrande:23,7 milliards ● 9. TheWeeknd  : 23,25 milliards ● 10.Rihanna:21,37 milliards Àl'und'eux, il apar exemple expliqué sur Instagram que son disquenes'imposeraitpas immédiatement. « Les gens vont détester "Certified Lover Boy" comme ils ont détesté "Views", mais la musique évolue », lui a-t-il dit. On se souvient que « Views », paru en 2016, s'était fait démolir par la critique. Cette galette est aujourd'hui laplus grande réussite commerciale durappeur, avec plus de 7millions de ventesdans le monde. Du contenu de « Certified Lover Boy », rien n'a filtré. Tout au plus sait-on qu'il adonné du fil àretordre au pointilleux Canadien, qui est retourné plusieurs fois en studio pour le retoucher. Pas annulé, pour le moment L'open airdeGlastonbury réunit 200000 personnes par jour. FESTIVAL Mel B, des Spice Girls, a affirmé au micro de BBC Radio 5 que Glastonbury n'aurait pas lieu en 2021,alors que le girls band aurait dû s'y produire. « Je sais que Glastonbury va être annulé. D'autres grands événements attendent. C'est triste, mais nous devons maintenir le virus sous contrôle », adit la chanteuse. Ce qui afait réagir la patronne du festival, un des plus courus de la planète. « Iln'y a aucune info de notrepartqui aille dans ce sens. Nous n'avons pas annulé. On vous tiendra informés », atweeté Emily Eavis. L'an passé, Glastonbury avait été l'un des premiers mastodontes àtirer la prise, dès la mi-mars,trois mois avant l'événement. Cette décision avait déclenché une avalanche d'annulationsparmi lesautresfestivals européens. « Bande organisée » joué en NBA RAP Le basketteur français Nicolas Batum, qui évolue auxClippersdeLos Angeles, aété surprisenentendant le hit delabande de Jul dans la salle avant son match contre Utah Jazz àSaltLake FOLK LewisCapaldi ne s'est pas départi de sonhabituel second degré au moment de confier City dimanche. « Entendre "Bande organisée"dansune salle deNBA, jen'étais pas prêt ! », a-t-il plaisanté sur Twitter. Ce « coup » serait le fait deRudy Gobert, pivot françaisd'UtahJazz. Capaldi prédit la fin de son succès L'Écossais manie l'humour. Le rappeur, 34ans, est attendu avec unalbumcemois. Écoutezses plus gros hits sur notresite. qu'il allait sortir un disque en 2021. « On serevoit plus tard dans l'année avec un disque qui seradémolipar la critiqueetqui ne marchera pas aussi bien que le précédent. Ce seraainsi la finde mon quart d'heure de gloire que je n'ai, franchement, jamais mérité », a-t-il posté. Sonpremier album, publié en mai2019,a eu un succès monstre.
JEUDI 7JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Écrans 19 Première réussie TF1 « Le premierjournal télévisé de 13 hprésenté parMarie-Sophie Lacarrau (photo) sur TF1 arassemblé6,4 millionsdetéléspectateurs, avec 45,5% de part d'audience » sur les plus de 4ans,aindiqué TF1. Elle a devancé ainsi de plus de 3,4millions detéléspectateurs le journal télévisé de France 2 présenté parJulianBugier. La révérence « Je n'en tire plus aucun plaisir. Cela me stresse, mefatigue et j'ai hâte de ne plus avoiràle faire » RowanAtkinson L'acteuraditàRadioTimes qu'il en avaitassezd'interpréter Mr Bean. Le « pluslongzizidumonde » POLÉMIQUE « John Dillermand » est un programme d'animation diffusé depuis le2janvier sur Ramasjang, lachaîne destinée aux enfants. Le premier des treize épisodes aété visionné 140000 fois. Il s'adresse aux4à8ans et met en scènelefameuxJohn et son pénis exagérément long dans Le programmed'animation « JohnDillermand » faitpolémique. Portraitd'une Turquie divisée, la série « Ethos » faituncarton NETFLIXLasérie « Ethos » (« BirBaskadir », enturc) a également suscitéungrand intérêt àl'étranger. Mise en ligne le 12 novembre surNetflix, la série « Ethos » (« Bir Baskadir ») connaît un vif succès. son quotidien, delasortie de son chien àlacourse devélo ou la promenade au zoo. Il se retrouve dans des situations rocambolesques, survolant une fois la ville, le pénis attaché àdes ballons. « C'est un programme très danois », assure SofieMünster,spécialistede l'éducation nordique. « Nous avons une tradition de repousserles limites de manière humoristique et de trouver ça tout àfaitnormal ». Du côté du public, de nombreux Danois se sont ditoutrés. « C'estleprogramme le plus répugnant et le moinsapproprié pour les enfants sur une chaîne pour enfants depuis longtemps », s'insurgeait une internaute. L'une est une modeste femme de ménage voilée qui habite une lointaine banlieue d'Istanbul, et l'autre une psychiatre bourgeoise etoccidentalisée, quipasseses vacances àl'étranger et ales conservateurs en horreur. Ceduo improbable est au cœur d'une série qui rencontre un immense succès en Turquie, dont elle dépeint sans fard la complexité et les lignes de faille sociales, dans uncontexte de polarisation du pays sous la présidence d'Erdogan. L'œuvreenhuitépisodes du réalisateur et écrivain Berkun Oya sedistingue en s'aventurant là où aucune série n'avait osé le faire avant elle, offrant au grandpublic une représentation des fractures sociales et familiales du pays. « La série aréussi àtrouver un équilibre entre production populaireetœuvre profonde », explique DoganGurpinar, historien àl'Université technique d'Istanbul. « Ethos » doitbeaucoup au talent de l'actrice Oyku Karayel, qui incarne Meryem, une jeune femme de ménage coincée entre un frère écrasant et lespréceptes du « hodja », conseiller spirituel, du quartier. Jusqu'au jouroùelle rencontre Peri, une psychiatre jouée par Defne Kayalar quiest son reflet inversé  : issue d'une famille aisée, elle est ultralaïque, surdiplômée et s'inquiète du tournant conservateur pris par la Les racines africainesdelareine Turquie. Le fossé entre Meryem et Peri s'entend dans leur manière des'exprimer qui révèle non seulement leur éducation etleur classe sociale, mais aussi des choses plus profondes, comme leur rapportàl'islam. SÉRIE Succès récent de Netflix, « La Chronique des Bridgerton » a suscité des critiques pour sa diversité. Une volonté pourtant affichée par sa coproductrice, Shonda Rhimes. Un personnage en particulier cristallise les débats, celuidelareine Charlotte, jouée par Golda Rosheuvel. Le « New York Times » avait révélé que la reine Charlottepourrait descendre d'une famille portugaise, ayant des ancêtresafricains. Un débat qui divise les historiens, mais quiadonné l'idée au showrunner Chris Van Dusen. Golda Rosheuvel interprète la reineCharlottedans « Bridgerton ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :