L'essentiel Luxembourg n°3054 7 jan 2021
L'essentiel Luxembourg n°3054 7 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3054 de 7 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : les pro-Trump envahissent le Capitole.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg JEUDI 7JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Allègement « irresponsable » SARREBRUCK-LUXEMBOURG Les réouvertures àpartir de lundi prochain au Luxembourg ne sont pas dugoût du ministreprésident de Sarre, Tobias Hans. Il aaffirmé au « Saarländischer Rundfunk » que la décisionduGrand-Duché constituait « un fardeau pour la Grande Région ». « Pour être honnête, je pense qu'il est irresponsable d'assouplir les mesures avec un taux d'incidence duvirus aussi élevé », a poursuivi l'élu CDU. Pour la semaine du 28 décembre au 3janvier, il était de 181 cas pour 100000 habitants. Le Premier ministre, Xavier Bettel, ajustifié l'assouplissement par une baisse des cas etles souffrances psychologiques Vite lu Les coiffeurs ouvrent LUXEMBOURG Lessalonsdecoiffureetd'esthétique ouvriront à nouveaudès lundiprochain. Ils devrontrespecterles mêmes mesuressanitaires quecellesen vigueur avantlafermeture. Aides pour les restos LUXEMBOURG Lesentreprises de l'horecapeuvent profiter jusqu'à fin marsdel'aide de relanceet de l'aidepourles coûtsnon couverts. Leur prolongation dépendradel'évolution de la situation. Port du masque àl'église LUXEMBOURG Àl'église, le masque estobligatoire, même pour les chanteurs et musiciensseuls au micro, indiquelegouvernement. Le risquedecontamination augmenteavecles projections. TobiasHans, ministre-présidentdelaSarre,s'est montré très critique vis-à-vis du Luxembourg. Jean Asselborn lui arépondu. liéesaux restrictions. Pour Tobias Hans, cet allègement est un problème, vu les relations « Le moisdejanvier reste critique. On n'apas une vue aussi précise de la période des fêtes que l'on aimerait », aadmis la ministre de la Santé hier, à l'heure de présenter l'évolution de la pandémiedecoronavirusdanslepays. Il faudra attendrequelques jourspour savoir si Noël et le Nouvel An, ainsi que l'apparition de la souche britannique du virus provoquent un nouveau rebond de la pandémie. Dans ce contexte, les décisions annoncées mardi par le gouvernement ont été critiquées par l'opposition ouencore le ministre-président de Sarre (lire ci-dessus). Paulette Lenert défend les conclusions du gouvernement. « Ces réactions sont faites sans connaître le détaildenos mesuresetprotocoles sanitaires. C'est un paquet de mesures qui relève d'une grande prudence ànotre sens », explique-t-elle. 1 L'effet desfêtes surl'épidémie n'estpas tout àfait déterminé LUXEMBOURGLaministre de la Santéadéfendu les mesures prisesmardi par le gouvernement. entre le Luxembourg et la Grande-Bretagne, où la nouvelle souche circulebeaucoup. Jean Asselborn aimmédiatement tentédecalmer le jeu « Nous n'avons jamais eu l'intention d'arrêter de jouer le jeu dela solidarité », aréagi Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, après les propos de Tobias Hans. Il a justifié les mesures et n'a pas voulu accabler leSarrois, « peut-être pas encoretout àfait informé ». Asselbornneveutpas envenimer lasituation,pour nepas « revivre la situation du printemps », avec la fermeturedes frontières. « Nous voulons que les 50000 frontaliers allemands puissent continueràvenir ». Le chiffredujour Paulette Lenert arelativisé le bilandes tests de la semaine passée. 3 décès Si le nombre dedécès liés auCovid-19continue d'augmenter avec trois nouvellesvictimes recensées hierpar lesautorités, la pandémie semble ralentir.Sur 12244résidents testés en 24 heures, « seuls » 281 sont positifs (2,3%de positivité). Le nombredepatientshospitalisés continuedebaisser avec 104patients, dont28ensoins intensifs (contre163hospitalisésdont32ensoins intensifs mardi). Le sport àl'écolevas'adapter LUXEMBOURG Lors de la reprise des cours en présentiel lundi, le sport scolairevaadopterles mêmes règles que celles qui régissent les rassemblements de personnes, aindiqué hier ClaudeMeisch, ministre de l'Éducation nationale, lors d'une commissionparlementaire.Au maximum dixélèves pourront se réunir pour pratiquer un sport, avec l'obligation d'être espacés d'au moins deux mètres. En revanche, le port du masque ne sera pas obligatoire. Les professeurs recevront les consignes précises Le sport scolaire seratenu de durantles prochains jours. suivre un nouveauprotocole. Du 28décembreau3janvier, le nombre d'infections diagnostiquées abaissé de 11% parrapport àlasemaine précédente, passant de1267 cas à 1135.Les patients positifs sont plus jeunes, avec une moyenne d'âge de 38,4ans, contre41,1ans la semaine précédente. Le taux d'incidence est descendu à 181 cas par 100 000habitants, contre 202 une semaineplustôt. Pour Paulette Lenert, « il est difficile de tirer des conclusions decette semaine-là, car nous avons fait beaucoup moinsdetests que d'habitude. C'est pour cela que l'on atendance àanalyser plusieurs semaines ensemble ». Pour préparer les mesures annoncées mardi, le gouvernement aévalué latendance sur les trois dernières semaines, aprécisé la ministre. JÉRÔME WISS
JEUDI7JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Lestests àl'arrivéeauFindel augmentent. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT Testsenforte hausse au Findel LUXEMBOURG Les tests rapides (antigéniques) gratuits proposés depuis samedi au Findel ontdéjà permis d'augmenter le nombre de voyageurs testés après l'atterrissage, assure lux-Airport. La part de voyageurs volontaires pour un test PCR aurait augmenté de30à 34%. S'y sont ajoutés 10%de tests antigéniques, soit un total de 44%devoyageurs testés, avance lux-Airport. Plus d'un millier de tests rapides auraient déjà été effectués sur place depuis le 2janvier, « sans réduire le nombre de tests PCR », ajoutel'aéroport. La souche britannique du virus àl'origine de troiscas LUXEMBOURGApparue en septembre2020, la souche britannique du Covid-19 a étédétectée àtroisreprises au Grand-Duché. Àl'heureactuelle,iln'est pasprouvé que le variantgénère desformes plus graves de la maladie. « La semaine dernière, nous avons enregistré trois cas contenant la nouvelle variantebritanniqueduCovid-19, B.1.1.7 », indique leDrTamir Abdelrahman, chef du département de microbiologie au Laboratoire national desanté (LNS). Depuis, le LNS œuvre avec l'Inspection sanitaire pour traquer les cas positifs liés àces trois cas identifiés. « Nous travaillons actuellement avec les laboratoires partenaires pourrécupérer ces échantillons et procéder au séquençage, afin de suivre l'évolution decette variante », explique-t-il. « Les trois infections ont eu lieu au Luxembourg, ajoute Anne Vergison, cheffe de l'Inspectionsanitaire, chargée de la cellule de traçage. Lesfamilles de deux résidents rentraient du Royaume-Uni,maispour le troisième, il n'y apas de lien évident ». Lasurveillance aété renforcée. « Quand on auncas positif de retour du Royaume- Uni ou d'Afrique du Sud Premiersvaccinsdans lesmaisons de soins Un homme racketté puisfrappé ESCH-SUR-ALZETTE Un jeune homme aété victime mardi, vers 18h,d'un vol avec violencepar quatre individus àla gare d'Esch-sur-Alzette. Après avoir remis son GSM, lavictime adûretirer une « grosse somme » d'argent àun distributeur, indique la police. L'homme aensuite reçu des coups de poing, avant d'être saisi par le cou et menacé. L'individu agressé afini par réussir àprendre la fuite. LUXEMBOURG Les premiers résidents des structures d'hébergement pour personnes âgées ont été vaccinés contre leCovid-19 hier, à la Seniorie St Jean de la Croix, près dela Gare, àLuxembourg. « J'ai attendu cette vaccination avec beaucoup d'impatience. Il en va de notre santé àtous ! », a réagi le Dr Joseph Mersch (photo), 96ans, premier vacciné avant Anne Wissler-Reiser, 79 ans. Une équipe mobile, le médecin traitant des résidents etuninfirmier ont œuvré. Jusqu'au 14 janvier, près de 1000 volontaires doivent être vaccinés dans onze maisons de soins. (NDLR  : où un autre variant virulent aété identifié), on contacte le LNS pour qu'il vérifie les échantillons », ajoute-t-elle. Le séquençage couvre « près de 10%des caspositifs dans la population. Enjanvier, nous visons àl'étendre àtousles cas positifs identifiés dans les hôpitaux », précise le Dr Abdelrahman. Il est alors possible que des personnes contaminées parcevariant du virusne soient pas encore identifiées. Selon des études, cevariant pourrait être 70%plus contagieux que les précédents. MARION MELLINGER ET SÉVERINE GOFFIN Moderna va arriver LUXEMBOURG Deux semaines après celui de Pfizer/BioN- Tech, le vaccin de l'américain Moderna aété autoriséhierpar l'Agence européenne des médicaments (EMA). Le labo a précisé hier que la Commission européenne s'est assuré 160millions de doses avec des premières livraisons la semaine prochaine. « Les déploiements sont tous prévus la semaine prochaine, Un second vaccin sera livré. Lespassagers arrivantduRoyaume-Uni sous surveillance LUXEMBOURG La souche britannique inquiète. Tous les passagers des vols en provenance du Royaume- Uni ont été contrôlés systématiquement depuis le 24 décembre, a révélé la ministre de la Santé. Tous, sauf une personne,avaient été testés avant le départ. donc aussi pour le Luxembourg », précisait-on hier à « L'essentiel ». Avant les nouvelles commandes annoncées mardi, il était prévu que Moderna fournisse de quoi vacciner 50 000 personnes au pays. Après lessoignants et les personnes âgées, le gouvernement prépare la phase 2 de vaccination. Il prendra une positionvendredi et la soumettra aucomité d'éthique pour avis, indique Paulette Lenert. Les27dontletestdataitde plusde48havant le départ (antigénique et PCR) ont été ànouveau testés. Tous lesrésultats étaient négatifs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :