L'essentiel Luxembourg n°3052 5 jan 2021
L'essentiel Luxembourg n°3052 5 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3052 de 5 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldo, roi des terrains et des réseaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg MARDI 5 JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU Un master plus tôt que prévu ? ESCH-BELVAL Dans un entretien sur 100,7, le professeur Gilbert Massard, directeur des études médicales à l'Uni, a abordé le sujet d'un master en médecine. Au vu des circonstances créées par la pandémie de Covid-19 et « si le gouvernement décide d'accélérer le pas, nous pourrions techniquement être prêts à la rentrée 2023, plutôt qu'en 2025 », explique-t-il. Pour l'heure, seul le bachelor est dispensé à l'Uni, la fin du cursus se fait à l'étranger. L'Uni serait techniquement prête pour ouvrir le master en 2023. Marche et luge dament le pion au ski de fond à Weiswampach WEISWAMPACH Dans le nord du pays, malgré les récentes chutes de neige et face au Covid, le ski de fond n'est pas possible. ATERT Dans une logique d'optimisation de la présence policière, les sites du commissariat Atert (Rambrouch et Redange) ont été définitivement regroupés à Redange. Le site de Rambrouch, qui n'opérait déjà plus que sur rendez-vous, a fermé Culminant à 538 mètres au nord, la commune de Weiswampach est un des rares endroits où il est possible de concilier les pratiques de la glisse. Alors que la neige semble tenir Estelle Née étudie le droit à l'Université du Luxembourg. La dernière fois que la neige a été assez dense pour ouvrir les pistes de ski de fond, c'était en 2017. « Quelles séquelles du Covid sur les élèves ? » LUXEMBOURG Estelle Née est porte-parole de l'Union nationale des étudiant-e-s du Luxembourg (UNEL). Pourquoi cet engagement ? Estelle Née  : J'ai rejoint l'UNEL à 16 ans quand j'étais lycéenne. Aujourd'hui, à 21ans, j'étudie le droit à l'Uni. J'aime l'idée de pouvoir contribuer à façonner le système d'enseignement dans lequel j'évolue. Quel est le poids de l'UNEL ? Nous avons fêté nos 100ans Les sites du commissariat d'Atert se sont regroupés ses portes à la fin de l'année 2020. Grâce au regroupement des deux sites, davantage d'agents sont disponibles pour les patrouilles et les interventions. Hors crise sanitaire, un accueil du citoyen se fait à Redange sur rendez-vous 24 h/24 et 7 j/7. sur les hauteurs et que de nouvelles faibles chutes sont attendues, sera-t-il possible de rechausser les skis de fond ? « C'est blanc et cela tombe un peu, indiquait hier Henri Rinnen, bourgmestre et président du Syndicat d'initiative de Weiswampach. Malheureusement, les conditions ne sont pas bonnes. C'est trop mouillé. Pour bénéficier de conditions optimales, nous avons besoin d'une bonne semaine de froid. Nous avons eu quelques visiteurs ce week-end, pas la grande foule non plus, mais les gens tentent de profiter de petites collines pour essayer de faire de la luge ». Une activité que rien ne semble interdire malgré le Covid. « La luge n'est pas de notre ressort, cela dépend du choix de chacun, note Henri Rinnen. En revanche, même si la neige venait à tomber, on n'autoriserait pas la pratique du ski du fond. Nous n'ouvrirons pas notre "station" en raison des mesures sanitaires ». Et de rappeler que depuis janvier 2017, aucune piste n'a pu être ouverte compte tenu du manque récurrent de neige. FRÉDÉRIC LAMBERT en 2020 et représentons 30 000 lycéens et étudiants. Notre force est d'accompagner les élèves au long de la transition entre le lycée et l'université. Les défis en 2021 ? Le coronavirus. Il est crucial que les autorités fassent le bilan de l'impact sur la santé mentale des élèves et ses séquelles. Et il faut faire un point sur la précarité financière, voir combien d'élèves ont pu profiter des aides. La semaine s'annonce hivernale. Coup de froid et neige prévus LUXEMBOURG Après les flocons d'hier, MeteoLux annonce encore « quelques faibles chutes » dans la soirée de mercredi, puis jeudi dans la journée. Pas de gros épisode neigeux, mais suffisamment de précipitations pour rendre les routes glissantes. Les températures seront fraîches et ne devraient pas être positives vendredi, où il ne fera pas plus de -1 °C au meilleur de la journée. Samedi matin, le mercure devrait même afficher de « -5 à -3 °C ». Des dons pour affronter l'hiver DUDELANGE En cette période hivernale, l'association Catch a Smile a lancé un appel aux dons. Elle a notamment besoin de vêtements chauds pour homme, de tentes, sacs de couchage et couvertures. La collecte aura lieu samedi, de 10 à 15h, au Hall Fondoucq, à Dudelange.
MARDI 5 JANVIER 2021/LESSENTIEL.LU International 7 Vite lu Une Miss déconfinée FARÉBERSVILLER La directrice générale de l'Organisation Miss France a réagi à la polémique du week-end, concernant la venue d'Amandine Petit dans un centre commercial mosellan. « Enfermer Amandine chez elle, c'est non », a-t-elle lancé. État d'urgence à Tokyo TOKYO Le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a annoncé hier que son gouvernement « envisageait » un nouvel état d'urgence dans la région du grand Tokyo face à la recrudescence des contaminations au coronavirus, jugeant la situation sanitaire du pays « très sévère ». L'Écosse se barricade ÉDIMBOURG La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, a annoncé que la nation britannique allait de nouveau entrer dans un confinement « similaire à celui de mars » 2020, pour contrôler l'envolée des contaminations attribuée au variant du Covid. Les deux nouveaux variants du Covid sont-ils plus dangereux ? LONDRES L'émergence au Royaume-Uni et en Afrique du Sud de deux nouveaux variants inquiète. Le point sur ces deux mutations. Que sont ces variants ? Tous les virus mutent. Les scientifiques ont observé de multiples mutations du Covid-19 depuis son apparition, la majorité sans conséquences. Plus transmissibles ? Plusieurs études concluent que le variant britannique est plus transmissible de 50 à 70%. Les résultats préliminaires concernant le variant sud-africain font également état d'une plus forte transmissibilité. Mais certains experts estiment qu'il n'y a pas assez de données pour évaluer la contagiosité des deux variants. Le Royaume-Uni est actuellement submergé par une nouvelle vague. Plus problématiques ? « Il n'y a aucune information sur le fait que les infections par ces souches soient plus graves », note le Centre européen de prévention et de contrôle des Les autorités cherchent à tout prix à éviter une nouvelle vague épidémique avant la grande migration. Vaccinés par milliers avant le Nouvel An chinois PÉKIN Des milliers de Pékinois faisaient la queue hier par un froid glacial pour être vaccinés contre le Covid-19 avant la grande migration du Nouvel An chinois, les autorités cherchant à tout prix à éviter une nouvelle vague épidémique. Dans la seule capitale, plus de 73 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin entre vendredi et dimanche, a rapporté la presse, précisant que des employés municipaux et des chauffeurs d'autobus étaient parmi les premiers à recevoir l'injection. Les autorités médicales ont donné un feu vert « conditionnel » à la généralisation d'un premier vaccin de fabrication chinoise, dont le producteur, Sinopharm, revendique un taux d'efficacité de 79%. maladies (ECDC). Mais qui dit plus forte transmissibilité dit éventuellement une beaucoup plus forte incidence, et donc une pression sur le système de santé plus importante. L'efficacité des vaccins ? Pour les deux variants, « il n'y a à ce stade pas assez d'informations disponibles pour estimer un risque sur l'efficacité des vaccins », dit l'ECDC. Les experts pensent que les vaccins actuels seront efficaces contre ces souches. Le laboratoire BioNTech a lui assuré qu'il était capable de fournir un vaccin « en six semaines » pour répondre à une mutation. Comment lutter ? Avec la méthode classique. Pour les pays où les cas de nouveaux variants ne sont pas largement répandus, l'ECDC recommande « des efforts pour ralentir la propagation, similaires à ceux mis en place au début de l'épidémie »  : tests avec éventuelles quarantaines, isolement et traçage des contacts renforcés, limitation des voyages... Un organisateur mis en examen VENISE La décision du maire de Venise de prolonger de trois mois la fermeture des musées de sa ville à cause de la pandémie a provoqué un tollé en Italie, conduisant des centaines de personnalités du monde de la culture à signer une pétition. La décision de Luigi Brugnaro, un élu de la Ligue (extrême droite), est jugée « grave » et « incompréhensible » alors que « la majorité des musées italiens espèrent rouvrir leurs portes à partir du 15 janvier », dénonce cette pétition. Sauf revirement du RENNES Un des organisateurs de la fête sauvage qui a rassemblé environ 2 400 personnes au sud de Rennes à l'occasion du Nouvel An a été mis en examen hier pour organisation illicite de cette manifestation, mise en danger de la vie d'autrui ou encore tenue illicite d'un débit de boissons. Le procureur a requis un placement en détention. Les musées fermés à Venise créent un tollé maire, la Sérénissime devrait fermer jusqu'au 1er avril des joyaux comme le Palais des Doges ou le Musée Correr, tous deux situés sur l'emblématique place Saint-Marc. L'attractivité touristique de la ville est aussi liée aux musées.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :