L'essentiel Luxembourg n°3040 14 déc 2020
L'essentiel Luxembourg n°3040 14 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3040 de 14 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : Kirchberg-Gare, 24 minutes chrono en tram.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg LUNDI 14 DÉCEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Inquiétudes à l'hôpital face à un lent recul de l'épidémie LUXEMBOURG Alors que les fêtes se profilent, le recul lent de l'épidémie inquiète les experts et les soignants. « On ne peut pas rester comme ça avant les fêtes ». Le 19 novembre, Paul Wilmes, porte-parole de la Task-Force Covid-19, sonnait l'alerte. Le Luxembourg flirtait avec les 700 cas de coronavirus en moyenne par jour. Une semaine plus tard, bars, restos et cinémas fermaient pour tenter de « donner de l'air aux hôpitaux » d'ici la mi-décembre. Nous y voilà. Les mesures ont été prolongées pour prévenir un tsunami en janvier, mais le recul de l'épidémie n'est pas celui espéré. Les hôpitaux, sous tension, reportent les soins normaux et le niveau d'infection « reste élevé », a noté Paulette Lenert, ministre de la Santé, en annonçant vendredi des fêtes « différentes », lors du bilan de la semaine du Plus de 1000 morts par an du cancer LUXEMBOURG Paulette Lenert a lancé vendredi le second Plan national cancer (2020-2024), 3 000 cancers sont diagnostiqués par an. De l'eau polluée à l'est du pays Plus de 220 personnes étaient encore hospitalisées hier, dont 46 en soins intensifs. -PHOTO  : PAUL FOGUENNE/CHL qui veut développer la digitalisation et l'échange d'informations. La ministre de la Santé a rappelé les « chiffres alarmants » du cancer au pays  : 3 000 nouveaux cas sont diagnostiqués et 1100 personnes en meurent chaque année. Soit la première cause de décès chez les hommes et la deuxième chez les femmes. DREIBORN Le Syndicat intercommunal pour la distribution d'eau dans la région de l'Est (SIDERE) a signalé vendredi aux communes de Betzdorf, Biwer, Flaxweiler, Grevenmacher, Manternach, Mertert, Rosport-Mompach et Wormeldange une pollution de l'eau. Le SIDERE a précisé samedi que l'eau du robinet était utilisable pour préparer boissons et aliments, après avoir bouilli au moins dix minutes. 30 novembre au 6 décembre. Malgré quelques signes positifs, il montre une hausse des cas (3 797 soit plus de 540 de moyenne par jour, 7% de plus que la semaine précédente). Les taux de reproduction et de positivité (5,43% contre 5,13%) ont grimpé aussi. Dans les hôpitaux, le ton monte. « Avec un taux de mortalité d'environ 1%, cinq des 506 personnes testées positives vendredi ne survivront pas, s'est alarmé sur Facebook Romain Nati, directeur du Centre hospitalier de Luxembourg (CHL). Cinq familles ne savent pas encore qu'elles vont commencer 2021 en deuil (...) On continue comme ça, Luxembourg ? », a-t-il tonné. Infecté, un médecin travaillait « Quelque chose ne fonctionne pas bien avec les mesures », admettait le virologue Claude Muller vendredi, tandis que l'opposition s'affirme. « Les mesures ne sont pas suffisantes et ont été prises beaucoup trop tard », confiait Martine Hansen, cheffe de fraction du CSV à la Chambre, craignant un reconfinement. NICOLAS MARTIN ESCH-SUR-ALZETTE Un médecin du Centre hospitalier Emile- Mayrisch (CHEM), dont les membres du foyer avaient été testés positifs au Covid, a travaillé le 15 novembre en attendant les résultats de son test, a révélé le « Tageblatt ». Le test s'est révélé positif et le praticien a immédiatement quitté son poste. Selon le CHEM, toutes les personnes qui ont été en contact avec lui, patients du service et membres du personnel, ont été testées. Heureusement que « le médecin portait un masque FFP2 et respectait les règles d'hygiène ». Quelque 60 pompiers sont intervenus samedi rue Winston-Churchill. Le chiffre du jour 402 décès La barre des 400 décès depuis le début de la crise du Covid a été dépassée hier, pour s'établir à 402. Six nouvelles victimes ont été recensées hier, quatre samedi et huit vendredi. En trois jours, 1 469 nouveaux cas ont été enregistrés. Le taux de positivité était malgré tout assez bas pour un dimanche, à 4,76%. Hier, 225 personnes étaient encore hospitalisées, dont 46 en soins intensifs. Les restrictions votées demain LUXEMBOURG Le calendrier des séances à la Chambre des députés prévoit un vote demain à partir de 9 h de la loi qui prolonge les restrictions dans le cadre du Covid-19. Les élus de la majorité approuveront, ceux de l'opposition voteront contre. Le texte entrera en vigueur mercredi à minuit, prenant le relais de l'actuelle loi, et sera en vigueur jusqu'au 15janvier. Personne n'a été contaminé, mais « ce genre de négligence n'est pas acceptable », a indiqué la direction de l'établissement. Une enquête interne a été ouverte et le médecin a été rappelé à l'ordre. Le CHEM a souligné avoir mis en place des règlements stricts. Voitures en feu dans le parking ESCH-SUR-ALZETTE Samedi, à 14 h 15, le 112 a été appelé en raison de fortes fumées noires provenant d'un garage au sous-sol d'un immeuble de la rue Winston-Churchill, à Esch. Deux véhicules dans le garage étaient en feu. Quatre habitants ont été évacués, dont un via l'échelle pivotante automatique, en raison des fumées. Ils n'ont pas dû être hospitalisés. Le feu a été maîtrisé vers 15h.
LUNDI 14 DÉCEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 La place centrale du tram à la gare LUXEMBOURG Le tronçon du tram flambant neuf, qui relie la Gare à la place de l'Étoile, a accueilli hier ses tout premiers voyageurs. Il s'est passé plus de deux ans entre le début des travaux et l'inauguration du tronçon de 2,2 kilomètres entre la place de l'Étoile et la Gare, dans la capitale. Le tramway relie désormais le Kirchberg à la gare. « C'est une immense fierté d'avoir réussi à finir le chantier sans dépasser le budget et dans les temps. Cela malgré la crise sanitaire qui a provoqué l'arrêt du chantier pendant plus d'un mois, confie François Bausch, ministre de la Mobilité. Les ouvriers ont mis les bouchées doubles, notamment lors du congé collectif cet été, pour que tout soit prêt ce dimanche ». Le tramway a pris un tournant hier avec l'inauguration de la nouvelle portion. -PHOTOS  : VINCENT LESCAUT Pour célébrer ce grand jour, parmi les premiers passagers à emprunter ce nouveau tronçon figuraient le Grand-Duc Henri, la bourgmestre de la Ville, Lydie Polfer, le ministre François Bausch et le directeur de Luxtram, André Von der Marck. Deux rames sont parties côte à côte à 10h15 de la place de l'Étoile jusqu'à la gare, avant de repartir en sens inverse jusqu'à Hamilius. « C'est une grande joie d'avoir terminé ce chantier qui Que représente pour vous l'inauguration de cette nouvelle portion du tramway ? Antoine, 46 ans « J'ai surtout essayé pour voir à quelle vitesse il relie la place de l'Étoile à la Gare. Et c'est très rapide. C'est idéal pour rejoindre le centre ou prendre un train ». Sladana, 25 ans La vidéo du voyage en tram est sur notre site. Une rame passe à la gare toutes les 5 minutes. « Ce n'est pas un grand jour, mais c'est pratique d'avoir une connexion entre le centre-ville et la gare, plutôt que de marcher. Surtout quand on a un bébé ! ». Gilles, 50 ans Des extensions déjà prévues LUXEMBOURG Les travaux du tram ne sont pas terminés pour autant. Au cours du premier semestre 2021 va débuter l'extension de la ligne de tramway en direction de Bonnevoie. La fin du chantier est prévue pour 2022. « Cette portion ouvrira la voie pour desservir le grand stade, la Cloche d'Or, le Ban de Gasperich à l'horizon 2023, détaille André Von der Marck, directeur de Luxtram. Un nouvel aménagement à Howald viendra compléter le maillage ». Plus au nord, l'aéroport du Findel sera également desservi par le tramway, début 2024. « Je trouve que c'est plus pratique. Il n'y a pas l'inconvénient du trafic et en plus, c'est une bonne chose pour l'environnement. Je l'utiliserai plus souvent ». Oana, 40 ans « J'habite près de la gare, alors j'attendais avec impatience de pouvoir aller enfin en tramway jusqu'au Kirchberg. Après tous les travaux qu'on a subis, j'avais hâte ». 24 minutes entre la Gare et le Kirchberg Pour effectuer en tram les près de huit kilomètres qui séparent Luxexpo au Kirchberg et la gare centrale, il faut compter 24 minutes. Quinze stations sont desservies tout au long de ce trajet. Le tronçon place de l'Étoile-Gare a permis d'ajouter quatre arrêts (Hamilius, place de Metz, place de Paris et Gare centrale) aux onze existants et de prolonger le tracé de 2,2 kilomètres. Les rames de 44 mètres de long peuvent accueillir au maximum 450 voyageurs (hors période Covid), soit 10 000 par heure dans chaque sens de circulation. était pesant aussi bien pour les habitants que pour les commerçants, déclare la bourgmestre. Le tram donne une tout autre image à la ville, que ce soit par l'embellissement grâce aux travaux ou par l'accessibilité des différents centres d'intérêt ». « Nous sommes heureux du résultat et surtout soulagés. Cette ligne de tram, c'est une colonne vertébrale des transports publics. Elle est interconnectée avec les bus, les parkings relais et les pistes cyclables », explique André Von der Marck. MARION MELLINGER Le nouveau tronçon place de l'Étoile-Gare a été inauguré en présence du Grand-Duc. L'arrivée du tram à la gare a attiré des curieux. 27 rames circulent sur la ligne.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :