L'essentiel Luxembourg n°3034 4 déc 2020
L'essentiel Luxembourg n°3034 4 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3034 de 4 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : ils veulent convaincre les anti-vaccins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Retrouve-t-on des traces du Covid-19 dans les rivières ? LUXEMBOURG Le Covid-19 est-il toujours présent dans les eaux qui ressortent des stations d'épuration ? Des traces du coronavirus sont détectées dans les eaux usées des stations d'épuration. Qu'en est-il dans les rivières ? Sur la quinzaine d'échantillons des eaux de sortie des stations d'épuration analysés au début de la crise sanitaire, « tous se sont révélés négatifs », assure la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg. Aucune trace du Covid-19 ne serait donc susceptible d'arriver jusque dans les rivières du pays. La ministre précise que les traces retrouvées dans les eaux usées sont des PUB Les eaux de sortie des stations d'épuration sont analysées. -PHOTO  : LIST fragments d'acides ribonucléiques (ARN) spécifiques pour le coronavirus et non pas des virus intacts. Mini sapin deNoël avec éclairage LED 10 x4cm. 144 49 Cette semaine  : dejoyeux articles deNoël pour la maison. Toutes lesoffresdecemessagesont valables du samedi 5auvendredi 11 décembre 2020,dansla limitedes stocks disponibles. Sous réservedefautes typographiquesetd’erreurs d’impression. zeeman.com Par ailleurs, si aucune recherche du virus n'a pour l'instant été effectuée dans les fleuves du pays, les analyses menées par les chercheurs du Luxembourg Institute of Science and Technology (List) dans les eaux de baignade en Wallonie (Belgique) n'ont révélé aucune trace du Covid-19. La ministre indique également qu'il n'existe aucune preuve publiée de la transmission du coronavirus via des déchets solides ou boues de stations d'épuration, même si elle concède que « le sujet a été beaucoup moins étudié que la présence dans l'eau usée ellemême ». Selon Carole Dieschbourg, enfin, il n'existe aucun risque de contamination pour la faune aquatique ou même pour les pêcheurs, sur la base des connaissances et études actuelles. PASCAL PIATKOWSKI Une aide de 500 euros LUXEMBOURG Pour aider les entreprises touchées par la crise à financer la hausse du salaire social minimum, une subvention de 500euros par salarié a été annoncée par le ministre Lex Delles. Mais elle ne concernera que les sociétés des secteurs considérés comme vulnérables (restauration, événementiel, tourisme...). LUXEMBOURG Cette année, le Téléthon se réorganise pour collecter les dons. « Nous proposons des cours de cuisine sur la plateforme Zoom par les chefs de l'école de tourisme. Une femme participe même depuis le Canada », explique Donatella Monaco, coordinatrice. Les élèves du Lycée Josy-Barthel, à Mamer, participent à une course de vélo virtuelle et ceux de l'école fondamentale de Mamer et du Lycée Vauban vendent des rubans. Des tirelires sont présentes dans les pharmacies et le don en ligne est Vite lu Le prix du SP98 baisse LUXEMBOURG Après deux hausses successives, le prix du litre du SP98 repart à la baisse ce vendredi dans les stations-services du pays. Il est désormais affiché à 1,125 euro (-2,4 cents). Le litre de SP95 reste à 1,106 euro et celui de diesel à 0,975. Le commissaire attendu LUXEMBOURG La nomination d'un nouveau commissaire aux sports se fait attendre, a reconnu jeudi Dan Kersch, ministre des Sports. Un projet de loi concernant ce poste a été déposé à la Chambre et suit actuellement son parcours législatif. Pour revoir la fiscalité LUXEMBOURG Les députés de la commission Finances organisent ce vendredi un débat d'orientation sur la modernisation et les défis du système fiscal. Une réforme est attendue d'ici la fin de l'actuelle législature, en 2023. Le Téléthon se réorganise possible. « La maladie ne prend pas de vacances, elle continue », reprend Donatella Monaco. Cette année, l'équipe espère faire aussi bien que l'an passé (153000 euros récoltés) pour aider les 30 000 personnes atteintes de maladies rares au Grand-Duché. L'événement vise à soutenir les victimes de maladies rares.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :