L'essentiel Luxembourg n°3032 2 déc 2020
L'essentiel Luxembourg n°3032 2 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3032 de 2 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : une voiture fonce sur des piétons à Trèves.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Une fillette parmi les victimes. Le conducteur vient de Trèves TRÈVES Le conducteur de la voiture qui a fauché des passants à Trèves présente des signes de « troubles psychiatriques », a indiqué le procureur de cette ville du sud-ouest de l'Allemagne, la police écartant à ce stade un motif politique. Les premiers éléments de l'enquête montrent « que des troubles psychiatriques ont pu jouer un rôle » dans l'acte de cet homme de 51 ans, a déclaré Peter Fritzen lors d'une conférence de presse, ajoutant que le responsable du drame, originaire de Trèves, était sous l'emprise de l'alcool. Une voiture folle sème la mort au centre de Trèves TRÈVES Une vraie « scène d'horreur »  : un conducteur fou a percuté en voiture des passants dans une zone piétonne à Trèves hier. Pour le maire Wolfram Leibe, ce 1er décembre est « le jour le plus noir pour la ville de Trèves depuis la Seconde Guerre mondiale ». Un homme de 51 ans a semé la mort dans le centre-ville avec son SUV. « Nous voyons tous ce genre d'images à la télé et nous pensons que ce genre de choses n'arrive qu'ailleurs », a dit le maire, « profondément ébranlé ». « Je ne peux pas comprendre que quelqu'un ait eu l'idée de foncer dans le centre-ville pour tuer des gens ». Parmi les cinq victimes figurent un bébé de 9 mois et une femme de 25 ans. Le ministre Le Luxembourg a envoyé plusieurs véhicules et des soignants. Des secours venus du Luxembourg en renfort LUXEMBOURG « On nous a demandé de l'aide, nous avons bien évidemment répondu », a expliqué à « L'essentiel » Cédric Gantzer, porte-parole du Corps grand-ducal d'incendie et de se-cours (CGDIS) au moment d'évoquer le départ de plusieurs équipes de secours pour porter assistance aux personnes blessées à Trèves. Le Luxembourg a envoyé quatre ambulances, un véhicule du SAMU par voie terrestre et deux hélicoptères de secours. Un directeur de secours et un officier de liaison ont aussi effectué le déplacement, précise le CGDIS. « Nous le faisons en général pour les incendies. Là, c'est pour un cas de catastrophe », précise M. Gantzer, évoquant « plusieurs dizaines de blessés ». Le véhicule, qui roulait à vive allure, a écrasé des passants sur près d'un kilomètre au centre de Trèves. de l'Intérieur de Rhénanie-Palatinat, Roger Lewentz, a été plus précis et a indiqué que le bilan s'élevait à quatre morts, quatre blessés graves, cinq blessés et six blessés légers. Le bilan a été révisé à cinq morts et 14 blessés dans la soirée. « La situation est assez chaotique » LUXEMBOURG Interrogé par « L'essentiel », le ministère des Affaires étrangères n'était pas en mesure hier soir d'indiquer si des Luxembourgeois avaient été blessés : « Il n'y a aucune information à ce stade. Nous essayons de nous renseigner, mais la situation est assez chaotique pour le moment... ». Le recteur de l'Université du Luxembourg Stéphane Pallage a écrit son soutien à Trèves et son université, où près de 500 Luxembourgeois étudient. LUXEMBOURG La ville de Luxembourg a indiqué hier soir que « la Ville déploiera le système de bornes en béton armé dès demain (mercredi) soir » afin « d'assurer au mieux la sécurité de la zone piétonne ». Ces blocs de béton doivent L'agresseur de 51 ans a conduit « en zigzags » entre 600 met 1 km à travers le centre-ville, à bord d'un SUV qui n'est pas immatriculé à son nom et a frappé les passants de manière volontaire. Le ministre a fait l'éloge des forces de l'ordre qui ont arrêté l'agresseur « dans les quatre minutes après que la police a été alertée ». L'auteur présumé des faits était en cours d'interrogatoire par la police hier soir. À TRÈVES, DUSTIN MERTES Bettel « consterné » par le drame Xavier Bettel a affiché tout son soutien à la ville de Trèves. Des blocs de béton installés en ville empêcher des véhicules de pénétrer dans les zones qui pourraient potentiellement être visées. Un tel dispositif avait déjà été mis en place à l'hiver 2016, après un attentat à la voiture-bélier sur le marché de Noël de Berlin. LUXEMBOURG Suite au drame de Trèves, le Luxembourg voisin a exprimé sa solidarité hier. Le Premier ministre, Xavier Bettel, s'est dit « consterné par la terrible nouvelle » sur Twitter. « Mes pensées vont aux victimes, aux nombreux blessés et à leurs familles. Le Luxembourg se tient fermement aux côtés de ses voisins et amis dans ce moment difficile », a-t-il écrit en allemand. La ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding, a aussi affiché son soutien, comme la commune de Grevenmacher. Des blocs de béton avaient été installés lors de l'hiver 2016.
DU 30 NOVEMBRE AU 24 DÉCEMBRE 2020 20 MAGNIFIQUES CADEAUX ÀGAGNER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :