L'essentiel Luxembourg n°3029 27 nov 2020
L'essentiel Luxembourg n°3029 27 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3029 de 27 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : coup de froid sur les stations de ski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
UNE TABLETTE ET BEAUCOUP DE MAGIE DISNEY+ OFFERT 1AN + TABLETTE INCLUSE TANGO PACK CONNECTED LU 24  € /mois 7GBDATA NATIONALE tango.lu 29,40 € SOUSCRIVEZ SUR TANGO.LU ET RECEVEZ VOTRE TABLETTE CHEZ VOUS ! Offrepromotionnelle valable jusqu’au 04/01/2021. Engagement 24 mois. Tablette au choix entreSamsungGalaxyTab S6 Lite 64GB &Apple iPad 10.2 Wifi+Cellular 32GB. 2020Disney et Entités liées. Tous droits réservés. Les 12 mois d’accès àDisney sont réservés aux nouveaux abonnés Disney+. Les conditionsgénérales d’abonnement de Disney+ s’appliquent. Détails et conditions sur tango.lu Disney2020
VENDREDI 27 NOVEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Sports 41 Naples aura un stade Maradona FOOTBALL Le maire de Naples, Luigi de Magistris, a décidé de donner le nom de Diego Maradona au stade de football de sa ville, où l'Argentin a brillé dans les années 1980. Le stade a été illuminé mercredi soir en l'honneur de Maradona. Personne ne veut prévenir Bilardo FOOTBALL Carlos Bilardo, l'entraîneur de l'équipe d'Argentine championne du monde en 1986, ignorait toujours jeudi la mort de Diego Maradona, car sa famille souhaite préserver sa santé extrêmement fragile. Âgé de 82 ans, il souffre de troubles neurologiques et entretenait depuis longtemps avec Maradona une relation « de père à fils ». Diego Maradona pour l'éternité FOOTBALL Le légendaire Argentin Diego Maradona, décédé à l'âge de 60 ans mercredi, a été inhumé jeudi en Argentine. « J'ai deux rêves. Le premier c'est de jouer une Coupe du monde, le second, c'est de la gagner », avait déclaré Diego Maradona à l'âge de 10 ans à peine. Un demi-siècle plus tard, l'Argentine et la planète entière enterrent leur « gamin en or ». Faut-il pleurer la perte de cet être cher aux yeux des passionnés du ballon rond et de ceux qui sont nés dans la misère comme lui ? Ou au contraire se dire que ce petit enfant gaucher à la chevelure hirsute a accompli ses rêves avant de quitter un monde qui ne lui convenait plus. La tristesse sera toujours de mise car en inhumant le prodige argentin, on ensevelit une partie de notre idéal. Car Diego Maradona, c'était avant 1 1. Une fan de l'équipe d'Argentine pleure Diego Maradona. 2. Jeudi, une queue interminable s'est formée devant le palais présidentiel pour défiler devant le cercueil de la star. 3. Avant l'ouverture, quelques débordements ont eu lieu. 4. L'émotion était vive mercredi soir dans les rues de Naples. 5. Devant le stade de Naples, les fans se sont recueillis. 6. Les hommages se sont multipliés à Buenos Aires. 2 3 4 Retrouvez plus de photos sur notre site. Le cercueil de Diego Maradona a été exposé au public dans le palais présidentiel à Buenos Aires. tout la liberté. Celle de passer en revue ses adversaires ou encore de marquer de la main... Celle de remettre en cause un ordre établi alors qu'il aurait pu tout simplement profiter de sa fortune sans se soucier de ses contemporains. Diego Maradona n'a jamais renié les siens, c'est peut-être pour cela que tous les pauvres du monde pleurent le plus génial de leurs représentants. Ce géant de 1,65 m a distillé du plaisir à forte dose à des millions de téléspectateurs qui se souviennent tous de l'endroit où ils étaient au moment où cet Argentin slalomait entre une bande d'Anglais sous la chaleur du Mexique en juin 1986. C'est si loin et si proche à la fois, c'est Diego Maradona... SAÏD KERROU 5 6



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :