L'essentiel Luxembourg n°3021 17 nov 2020
L'essentiel Luxembourg n°3021 17 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3021 de 17 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : SpaceX, le nouveau taxi de l'espace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Le coin du geek MARDI 17 NOVEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Gareàl'accèstropfacileauxskinspour « Minecraft » ! Les excuses Sundar Pichai, PDG du groupe Alphabet, a dû faire son mea culpa. La société avait laissé fuiter un document évoquant ses stratégies potentielles pour contrer les tactiques de l'Union européenne. Infos sur des jeux Capcom révélées PIRATAGE La firme japonaise avait été victime d'une intrusion dans ses systèmes le 2 novembre dernier. Des informations personnelles sur les employés et sur les utilisateurs des services en ligne de Capcom ont été compromises. Des informations confidentielles liées aux sorties des futurs jeux de la firme, comme « Resident Evil : Village » ou « Monster Hunter Rise » (photo), ont également fuité sur des forums. Ces salariés sont appelés à devenir de vrais TikTokers APP Certaines entreprises veulent soigner leur image de marque en incitant leurs employés à publier sur l'appde vidéos virales. Des entreprises ne se contentent plus d'engager des influenceurs. Elles incitent aussi leurs employés à publier du contenu sur les réseaux sociaux. GameSpot s'est fait remarquer au début du mois en encourageant les salariés de ses magasins à publier des vidéos d'eux-mêmes au travail en train de danser pour le #RedWineChallenge. L'équipe gagnante devait recevoir des bons cadeaux, des enceintes vocales et l'engagement d'une personne supplémentaire pour l'ordinairement très chargé Black Friday. Mais la controverse autour de cette troisième récompense a contraint le détaillant en jeux vidéo d'interrompre son offre. Un nombre croissant de détaillants considèrent en effet les contributions d'employés MOBILE Des apps malintentionnées profitent de la naïveté de jeunes mobinautes pour les faire souscrire à des abonnements onéreux. Les skins personnalisés, fonds d'écran et objets virtuels sont les meilleurs appâts pour les fleeceware qui offrent du contenu en échange d'une souscription gratuite à un abonnement. Mais tout est fait pour faciliter l'oubli de la résiliation, et les utilisateurs doivent alors s'acquitter de frais allant jusqu'à 110 euros pour un mois. dans TikTok comme l'avenir de leur stratégie marketing. L'application de vidéos virales aurait l'avantage de créer un meilleur sentiment d'intimité avec les téléspectateurs, la participation du géant américain de la distribution Walmart dans la reprise des activités américaines de TikTok n'étant pas anodine. La chaîne de produits cosmétiques Sephora s'appuie déjà sur un groupe d'influenceurs d'employés actifs sur TikTok, communément appelé la « Sephora Squad ». La chaîne de cafés et beignets Dunkin'a lancé un réseau d'influenceurs qui comprend un groupe de baristas et d'employés de la vente au détail de Dunkin'. Des entreprises comme Zappos, Huawei ou encore Dell ont toutes encouragé leurs employés à publier des messages positifs sur leur travail, sur Instagram et Twitter. Elles estiment que leurs employés peuvent porter leur message bien plus loin qu'un compte de marque sans visage. Grands laboratoires visés par des hackers SÉCURITÉ Les plus grands laboratoires pharmaceutiques, Pfizer et BioNTech en tête, jettent actuellement toutes leurs forces dans la bataille pour réussir à mettre au point un vaccin contre le Covid-19. Leurs travaux seraient la cible de cyberattaques, en provenance de Russie et de Corée du Nord. Les services de sécurité informatique de Microsoft ont dit avoir relevé de nombreuses cyberattaques à l'encontre de sept grands laboratoires pharmaceutiques et instituts de recherche, situés en France, aux États-Unis, au Canada, en Inde et en Corée du Sud et s'occupant de rechercher des traitements contre le virus SARS- CoV-2, dont des vaccins. D'après les experts en sécurité informatique de la firme de Redmond, ces piratages proviendraient de hackers russes, dont une source surnommée Strontium, et nord-coréens, dont deux provenances appelées Zinc et Cerium. Des modes de gratification de type compétitif sont proposés aux employés qui jouent le jeu et postent des vidéos sur TikTok.
MARDI 17 NOVEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU E-sport 21 L'équipe d'e-sport de l'ex-joueur a triché sur le jeu « Valorant ». Beckham voit son club disqualifié « VALORANT » Même en e-sport, personne n'est au-dessus des règles. Fondée par l'ancienne star du football David Beckham, la formation Guild Esports participait le week-end dernier au First Strike Europe Qualifier, un tournoi de qualification regroupant les meilleures formations européennes sur le jeu de tir « Valorant ». Surprenant vainqueur de G2 Esports, la formation britannique a été disqualifiée car elle a tiré profit d'un bug pour s'imposer, ce qui est considéré comme une triche. Un contrôle parental pour faire taire les critiques sur « FIFA21 » « FIFA21 » Critiquée pour son mode Ultimate Team qui peut être onéreux pour les joueurs, « FIFA » a décidé de répondre en lançant un outil de contrôle parental. Jeu de football le plus populaire au monde, la franchise « FIFA » est dans l'œil du cyclone depuis de nombreuses années. La raison ? Son mode de jeu Ultimate Team, qui est taxé d'inégalitaire et est accusé d'encourager les joueurs à dépenser des fortunes dans des cartes virtuelles s'ils souhaitent avoir une équipe compétitive. Un mode opératoire très lucratif pour les créateurs du jeu, mais qui fait grincer des dents dans plusieurs pays. Début 2019, la Belgique a même banni la pratique dans la mesure où les joueurs ne savaient pas à l'avance ce que contenaient leurs packs et que ce mécanisme se rapprochait de celui des jeux de hasard. Alors que la France et les Plusieurs départs chez Team Slick « E-SPORT » La formation luxembourgeoise Team Slick a annoncé dimanche sur Twitter cinq départs. Les trois joueurs de « FI- FA21 », « Malka », « Replaxx » et « Filipe_vs », ne font plus partie de l'équipe, tout comme « Rexem749 », qui se distinguait sur le jeu de combat « Tekken ». Enfin, l'équipe du Grand-Duché perd également le streamer « Outchase ». Un Belge sur la route de Fnatic « LOL » Yasin « Nisqy » Dinçer de retour sur le Vieux Continent ? Selon les informations de « L'Équipe », le Belge, qui évolue actuellement pour la formation américaine Cloud9 sur le jeu « League of Legends », serait en passe de s'engager avec Fnatic, vice-championne d'Europe cette année. Le francophone est considéré comme un des meilleurs joueurs occidentaux à son poste. « Nisqy » est proche de Fnatic. Le mode Ultimate Team du jeu « FIFA » est accusé de pousser les joueurs à dépenser des fortunes. Pays-Bas se posent également des questions sur ce mode, EA Sports, l'éditeur, a décidé de prendre le taureau par les cornes en mettant en service FIFA Playtime aujourd'hui. Cette nouvelle fonctionnalité proposera « une nouvelle série d'outils permettant aux joueurs d'avoir plus de contrôle et de visibilité sur leur façon de jouer », précise l'éditeur. Cette nouveauté devrait s'apparenter à un contrôle parental, selon le site spécialisé Eurogamer. Cet outil permettrait ainsi de fixer des limites de temps de jeu et de dépense de FIFA Points, les crédits qui permettent d'acheter les cartes tant prisées. Il pourrait aussi être possible de fixer un nombre limité de packs à ouvrir sur une période donnée. 200 000 skippers virtuels au large « VIRTUAL REGATA » Comme les 33 navigateurs du Vendée Globe, la célèbre course en solitaire autour du monde, quelque 200 000 skippers virtuels ont pris le départ de la course il y a une semaine sur le simulateur de voile « Virtual Regatta », dont le succès s'est confirmé pendant la crise sanitaire. Dans « Virtual Regatta », le joueur se voit confier, comme un vrai skipper, un Imoca, et choisit ses voiles et foils, ces ailes qui font « voler » les bateaux au-dessus de l'eau. Il peut alors participer à 50 courses d'eSailing organisées chaque année et aux plus prestigieuses comme la Route du Rhum, la Coupe de l'America et le Vendée Globe. Pour les créateurs, c'est aussi un moyen d'emmener les plus jeunes vers la voile. « Virtual Regatta » permet de disputer un Vendée Globe virtuel.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :