L'essentiel Luxembourg n°3017 11 nov 2020
L'essentiel Luxembourg n°3017 11 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3017 de 11 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : la guerre des consoles est relancée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 11 NOVEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU « Lapersonnedécédéela plusjeuneavait49ans » LUXEMBOURGDepuis mars, 198personnessont mortes au pays en lienavec le Covid. Mais quiétaient-elles ? Pour beaucoup, ils ne sont qu'un chiffre dans les bilans quotidiens des autorités sanitaires et suscitenttoutes sortes de spéculations surles réseaux sociaux. Au mépris, parfois, du deuildes familles. Mais qui sont les 198 morts au LuxembourgdelacriseduCovid-19 ? Sollicité par « L'essentiel », le ministère delaSanté aconfirmé un fait : « L’âge moyen des personnes décédées est élevé et avoisine les 85ans. Nous avons cependant eu quelques décèsplus jeunes. La personne la plus jeune avait 49ans ». Une moyenne en trompe l'œil, selon Jean Reuter,médecinen Au Luxembourg, 70% des décès liésauCovidont lieu àl'hôpital. La menace terroristeest toujours jugée « réellemaisabstraite ». Niveau d'alerte stable face au terrorisme LUXEMBOURG Le Luxembourga décidé denepas relever leniveau d’alerte actuelfaceaurisqueterroriste,malgré la récente séried’attentatsqui afrappé l’Europe ces dernières semaines. LeGroupe de coordinationenmatière de lutte contreleterrorisme (GCT)aproposé au gouvernement demaintenir le niveau de la menace à « 2 », qui signifie que la menace est réelle mais abstraite,ont indiqué lePremier ministre, Xavier Bettel, la ministre de la Justice, Taina Bofferding, et le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox, interpellés par les députés CSV Laurent Mosar et Serge Wilmes.Lapolice grand-ducaleanéanmoins adapté son dispositif de protection de points sensibles suite auxattentats récents. Lesfemmes et les hommes autanttouchés Depuis le premier décès lié au Covid annoncé le 13 mars, le Luxembourg afait face àdeux vagues de décès. La première a été marquéepar 101morts entre le 22 mars et le 18 mai. Au 26 mai, ondéplorait 110 morts, un chiffre resté stable jusqu'au Une mise au point surles masques LUXEMBOURG Les masques en coton, c'est mieux que rien, mais ils restentmoins efficaces que les chirurgicaux, indique Paulette Lenert,ministre dela Santé, études àl'appui. Elle précise qu'il est recommandé de ne pas les utiliser pendant plus de quatreheures. Ces protections doivent aussi être changées si elles sont mouillées, àmoins de les faire sécher,précise aussilaministre, en citant une autre étude. Le port du masque n'apas étégénéralisé partout, car « il n'est pas utile lorsque la personne se trouveseule ». 10 juillet. Depuis, 88décès ont été recensés, dont 73 après le 1er octobre. Près de 70% ont eu lieu àl'hôpital et 89% des victimes avaient plus de 70 ans. Femmes et hommes ont été autant touchés. Huit décès ont été recensés le 11 avril, un record. soins intensifs au CHL. « Si l'âge moyen est élevé c'est parce que nous avons les moyens de prendre en charge les plus jeunes. Sans cela, ils mourraient probablement. Depuis mars, dans notre service, il yaeu unesoixantaine de patients en réa, d'un âgemédian de 58 ans,donc la moitié avait moins », rappelle le médecin, qui voit des jeunes « en détresse respiratoire ». Le ministère précise que « toutes les personnes décédées présentaient des comorbidités,notamment cardiovasculaires (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque), respiratoires ou métaboliques (diabète) », mais il rappelle que ces « pathologies sont extrêmement fréquentes dans notre population ». Et si les statistiques classent Covidtousles décès en casde test positif, le Dr Reuter estformel : « Chez les personnes âgées, le coronavirus tombe souvent sur unterrain fragile. Mais, laplupart du temps, on ne meurtpas descomorbidités mais d’une insuffisance respiratoire aigue, directement liée àlapneumonie virale dûe au coronavirus ». NICOLAS MARTIN L'étudedes eaux usées traduit aussi lescas asymptomatiques. Du mieuxdans leseauxusées LUXEMBOURG Les nouveaux résultats de l’étude « Coronastep » du LIST (Institute of Science and Technology) sont porteurs d’espoir. Ils indiquent une stagnation, voire une légère baisse de la concentration de coronavirus dans certaines stations d’épuration du Luxembourg. Elle reste forte dans le Sud et augmente à Schifflange et Pétange comme dans le Nord,surtout àWiltz et dans l’Est, àEchternach et Grevenmacher. Àl’Ouest, elle a fortement baissé àMersch et un peu reculéàHesperange. Cinq nouveaux décès et plus de patientsàl'hôpital LUXEMBOURG Le nombre de morts liés au Covid-19 ne cesse d'augmenter ces derniers jours auLuxembourg. Les autorités sanitaires ont annoncé hier cinq nouveaux décès, portant le bilan depuis ledébut delapandémie à198. Sur 10730tests effectués en 24heures,482résidents supplémentaires ont contracté levirus (4,48% de positivité, contre 16,68% la veille). 208personnes sont actuellement hospitalisées (+20), dont 42 se trouvent en soins intensifs (+2). Le port du masque n'est pas obligatoiredanslarue au Luxembourg.
MERCREDI 11 NOVEMBRE 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Unvaccinanti-Covidsouslesapin ? LUXEMBOURGFin 2020 ou début 2021,Luxembourget UE espèrentavoir desdoses de vaccincontre le Covid. Un vaccin efficace à 90% contre les infections Covid. L'annonce lundi des groupes pharmaceutiques américain Pfizer etallemand BioNTech est prometteuse. Il estattendu dans l’Union européenne fin 2020 ou début 2021 et le Luxembourg est surlecoup. « 90%est un taux déjà élevé pour un vaccin. Pour certains autres agents infectieux, une immunité de 60 à70%est déjà acceptable », note Claude Muller, de l’unité infectiologie du Luxembourg Institute of Health. « Onnesaitpas encore si ce vaccin confèreune immunité longue. Certains se disent que l’immunité après avoir PUB Banque etCaisse d’Epargne del’Etat, Luxembourg, établissement public autonome, 1, Place de Metz, L-2954 Luxembourg, R.C.S. Luxembourg B30775 Le Luxembourg asécurisé le vaccin avecl’Union européenne. contractéleCovid étant courte, il en va de même pour celle découlant duvaccin. C’est faux. Ces immunités ne sont pas SPUERKEESS.LU liées et l’immunité aprèsCovid est en réalité mal connue ». « Dès qu’un vaccin sera disponible et aura fait la preuve La distributionen attente du feuvert L’UE signera uncontrat avec Pfizer et BioNTech, dans les prochains jours, pour acheter jusqu’à 300 millions dedoses de leur vaccin, annonçait hier la Commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides. La distribution est suspendue au feuvert du régulateur.L’Agence européenne des médicaments examineraainsi lesdonnées de l’essai clinique puis soumettra un avis àlaCommission quidécidera d’autoriser la mise surle marché.Bruxelles apassé précommande d’éventuels vaccins auprès d’autres labos (700 millionsdedoses). de son efficacité, le Luxembourg l’aura », indique le ministère delaSanté, précisant que le pays est positionné sur le vaccindePfizeretBioNTech « comme sur d’autres, car il suit la stratégie del'UE. Nous ne négocionspas àtitre individuel avec les labos. Notre marchéest trop petit ». Chaque pays recevra un nombre de doses proportionnel àsapopulation et « il n’yenaura pasassezdès le départ pour vacciner tout le monde. Un ordre de priorité estentrain d'être défini », note le ministère. Il faudra faire des choix. Claude Muller rappelle qu’une cinquantaine de vaccins sont en essaiscliniques et une quinzaine dans l'ultime phase avant une potentielle commercialisation. « S'ils sont concluants, ils serontproduits. Il ne ferait pasdesens de s’arrêteràun vaccin,d’autantque selon les groupes concernés, l’un ou l’autre peut être plus efficace ». SÉVERINE GOFFIN Envie de lancer votre projet ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :