L'essentiel Luxembourg n°3008 29 oct 2020
L'essentiel Luxembourg n°3008 29 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3008 de 29 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : toute la France reconfinée un mois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg JEUDI 29 OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU Vote reporté d'une journée, le couvre-feu doit attendre LUXEMBOURG La loi sur le couvre-feu n'a pas pu être votée hier, suite à un avis critique du Conseil d'État. La mise en place du couvrefeu de 23h à 6 h attendra. Les députés de la commission Santé ont décidé hier de reporter le vote de la loi sur les nouvelles mesures contre le Covid-19, à cause d'un problème de conformité. Il doit avoir lieu aujourd'hui à 14h. Le Conseil d'État avait critiqué la loi, car certains éléments étaient mal définis, comme la notion « à l'extérieur », dans le contexte du couvre-feu. L'institution voulait revenir au terme « terrasse », pour davantage de sécurité juridique. La notion de Le papier d'assurance pour les LUXEMBOURG La carte verte d'assurance que vous conservez à bord de votre véhicule change de couleur. Dès le 1er novembre, les compagnies assurant des véhicules immatriculés au Luxembourg sont autorisées à émettre des certificats d'assurance en noir et blanc. Dès le 1er janvier 2021, elles devront le faire. Les cartes vertes émises avant cette date garderont leur validité jusqu'à leur date d'expiration, a précisé hier l'Association des compagnies d'assurance. Les députés ne se sont finalement pas prononcés hier sur la mesure. « déplacement » ne serait pas non plus adéquate et devrait être remplacée par « circulation sur la voie publique ». Sur le fond, « le Conseil d'État s'interroge sur le régime à réserver à Pour pouvoir se balader la nuit véhicules passe en noir et blanc. LUXEMBOURG Les députés ont validé hier huit La carte verte nouvelles pétitions qui ouvriront bientôt à la signa- en noir et blanc ture sur le site de la Chambre. Elles demandent notamment la création d'un circuit pour voitures et motos, à ce que les promenades nocturnes soient permises pendant le futur couvrefeu et d'autres mesures pour lutter contre le Covid-19 que d'aérer les classes avec les élèves à l'intérieur., chd.lu un déplacement en groupe, étant donné que la notion de "déplacement" n'est pas encadrée par une référence au nombre des personnes qui l'effectuent », détaille-t-il. L'emploi, comme avant la crise LUXEMBOURG En septembre, l'emploi au Luxembourg aurait, selon le Statec, rejoint son niveau d'avant-crise « pour l'emploi salarié indépendant, tant pour les résidents que pour les frontaliers ». Plus de 3 000 emplois auraient été créés (+1,6%) de février à septembre dans des secteurs comme la santé, l'action sociale, l'éducation, la construction, mais environ 3 000 (-1,5%) auraient été perdus dans l'Horesca, le commerce, l'industrie ou les transports. LUXEMBOURG La forte hausse des cas de Covid la semaine dernière a été chiffrée à +265%, selon le bilan fait hier. 3 387 nouvelles infections ont ainsi été recensées, contre 1 280 la semaine précédente. Le nombre de contacts a atteint un niveau élevé avec 9 980 contacts, contre 7 878 précédemment (+27%). Le nombre de tests s'élève à 60 669, contre 47 939. Dimanche, les infections actives étaient de 4 682, contre 2 112 le dimanche précédent, et les personnes guéries sont passées de 8 765 à 9 570. Douze nouveaux décès ont été enregistrés. La moyenne d'âge des diagnostiqués est montée à De même, le Conseil d'État a tiqué sur les obligations concernant les grandes surfaces, qui doivent limiter le nombre de clients à un seul par tranche de 10m². Là encore, la formulation ne serait pas optimale, tandis que le seuil de 400m² serait « sujet à interrogation ». Les juristes veulent une très grande précision sur le sujet, car le texte « constitue une restriction de la liberté individuelle ». À l'ouverture de la séance, plusieurs députés ont regretté cet avis du Conseil d'État et estimé qu'ils ne pouvaient prendre position dessus en l'état. Mesure forte pour lutter contre le virus, le couvre-feu sera appliqué ce soir ou demain. Des précisions seront données aujourd'hui en fin d'après-midi. JOSEPH GAULIER La construction crée des emplois. Une hausse des cas de 265% 40,3ans. La tranche des 15 à 29 ans reste la plus touchée par les infections, suivie des 30 à 59 ans. Le cercle familial Jusqu'à 12 heures de travail par jour LUXEMBOURG Le temps de travail pourra être augmenté provisoirement dans les secteurs sensibles, grâce à la loi votée hier. Le texte permet aux employeurs des secteurs de la santé, des soins, des hôpitaux, des maisons de retraite, des laboratoires et de l'hébergement de mineurs, de faire travailler leurs salariés jusqu'à douzeheures par jour et 60heures par semaine. La disposition, valable jusqu'au 31 décembre, doit permettre de pallier les baisses d'effectifs liées aux contaminations et placements en quarantaine de travailleurs. Le chiffre du jour 132 hospitalisés Le nombre d'hospitalisations en raison du Covid-19 augmente, passant de 114 à 132, selon le bilan publié hier, dont toujours seize en soins intensifs. 20 personnes suspectées Covid sont aussi prises en charge, et deux en soins intensifs. En 24 heures, 774 nouveaux cas ont été enregistrés sur 12 347 tests (6,2% de positivité). Aucun nouveau décès n'est recensé. reste la source la plus fréquente (27,6%). Mais la proportion des cas dans le secteur aide et soins est en hausse. Les cas sont notamment en hausse dans le secteur aide et soins.
JEUDI 29 OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Pas de visite aux patients du CHL LUXEMBOURG Depuis ce matin, il n'est plus possible de rendre visite à un patient au Centre hospitalier de Luxembourg. « Une décision difficile prise en raison du risque croissant de contamination », précise le CHL. La mesure est adaptée pour la maternité (le conjoint est admis), la Kannerklinik (un parent autorisé) et certains patients en état critique. « La situation des hôpitaux est encore sous contrôle » LUXEMBOURG Les hôpitaux entrent en phase 3, afin de se préparer à une affluence de patients atteints du Covid. Rassurée, l'école de commerce rouvre LUXEMBOURG Confrontée aux quarantaines d'une dizaine d'enseignants, après un test Covid positif parmi l'administration, l'École de commerce et de gestion (ECG) était passée lundi à Des tests réalisés par des pharmaciens ? LUXEMBOURG Si la Direction de la santé se réjouit des réponses positives à la deuxième phase de dépistage à grande échelle, la situation se tend pour les tests « diagnostiques » dans les labos. « Il y a des files d'attente », admet le directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit. « J'ai parlé avec les trois labos privés et le laboratoire national et la plupart prévoient l'ouverture de nouveaux centres de prélèvement, l'aspect le plus problématique ». En réponse, la Santé étudie des pistes pour Hôpitaux et médecins informeront les patients de l'annulation de leurs rendez-vous non urgents, précise Jean-Claude Schmit. l'enseignement à distance. Si la réouverture n'était pas prévue avant demain, elle interviendra aujourd'hui. Le résultat des tests de toutes les personnes en quarantaine était négatif. augmenter le nombre de personnes compétentes pour les prélèvements. « L'idée serait de former des gens et de créer des dérogations pour des catégories professionnelles ayant des connaissances médicales de base, les pharmaciens, orthophonistes, kinés par exemple ou les secouristes comme en France », poursuit Jean- Claude Schmit. Une formation d'une demi-journée suffirait. Pour réaliser les prélèvements, des formations seront données. Les eaux usées de plus en plus marquées par le coronavirus. « L'essentiel »  : Que siginifie le passage en phase 3 des hôpitaux du Luxembourg ? Dr. Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé : Certaines interventions non urgentes sont annulées ou reportées. Chaque hôpital décide desquelles, selon sa patientèle. Bien sûr, quelqu'un qui fait un infarctus ne sera pas refusé. Des services seront transformés en unités Covid ? S'il y a moins d'interventions de routine, une unité ou deux peuvent être fermées et dédiées à l'activité Covid. Les hôpitaux feront selon les besoins et leur organisation. La phase 3 avait été atteinte en marsavril. Mais une grande partie des lits étaient restés vides. Pourquoi la déclencher ? Pour avoir un tampon de lits disponibles et gérer au mieux ce qui peut arriver. Certaines activités de routine deviennent difficiles, surtout pour des raisons de personnel. Beaucoup de patients Covid, cela demande beaucoup de temps. Combien de lits faut-il ? Il n'y a pas de chiffres précis. Lors de la première vague, dès le confinement, les activités non urgentes avaient été arrêtées. C'était assez brutal et au départ, les hôpitaux étaient plutôt vides. Nous souhaitons éviter cela et opérer de manière plus progressive. Y a-t-il une phase au-delà ? En mars, des centres avaient ouvert (Luxexpo, Rockhal...). Ils avaient servi à la consultation, jamais à l'hospitalisation. Théoriquement, cela reste possible. Mais nous disposons de milliers de lits. Avec environ 150hospitalisés, nous sommes encore loin d'une saturation. Comment jugez-vous la situation actuelle ? À ce jour, elle est tout à fait sous contrôle. Seize personnes sont en soins intensifs, contre une quarantaine en mars et nous n'étions alors pas encore débordés. Mais cela peut vite basculer. Nous observons la situation des pays voisins. RECUEILLI PAR NICOLAS MARTIN LUXEMBOURG L'analyse des eaux usées dans les stations d'épuration inquiète. Le ministère de la Santé et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) ont affirmé que « le niveau national de contamination par le SARS- Recrutement de frontaliers stoppé LUXEMBOURG Plus aucun soignant français, belge ou allemand ne sera prochainement recruté par les Hôpitaux Robert-Schuman (HRS), a confié hier à RTL leur directeur, Claude Schummer. « On risque des problèmes si les pays limitrophes ferment leurs frontières et imposent des réquisitions de soignants résidant en France, en Belgique et en Allemagne », note Claude Schummer, à qui on a conseillé de « se débrouiller avec le personnel habitant au Grand-Duché ». Des réaffectations internes pourraient avoir lieu.. f › le L 1.-1 : r- Les hôpitaux devront faire avec les soignants résidant au pays. Les eaux usées sont très infectées CoV-2 a pratiquement quadruplé dans les stations d'épuration du Grand-Duché, au cours de la semaine du 19 au 25 octobre, par rapport au pic de fin mars ». En revanche, il n'y a toujours rien à craindre avec l'eau potable.,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :