L'essentiel Luxembourg n°3005 26 oct 2020
L'essentiel Luxembourg n°3005 26 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3005 de 26 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : Facebook veut faire trouver l'amour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 Luxembourg LUNDI 26 OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU Infirmièresmaispasmercenaires LUXEMBOURGEnFranceet en Belgique, on dénoncela fuitedes soignants versle Luxembourg.Ils s'expliquent. « Bien sûr, on est contentsde la paie qui apresque doublé. Mais la majorité dessoignants cherchent surtout un confort de travail au Luxembourg ». Cindy est belge et fait partie des 42salariés qui ont quitté en 2019 l'hôpital d'Arlon pour le Luxembourg. Une fuite des soignants dénoncée, en pleine crise sanitaire, par des politiques et des hôpitaux en Belgique et en France. Mais l'infirmière en soins intensifs au CHL refuse l'étiquette de mercenaire. « Dire queleLuxembourg achète des soignants, c'est une excuse toutefaite pour ne pasvoirles problèmes. La situation s'est nettement dégradée en Belgique depuis trois ans ». Sans dénigrer un hôpital oùelle a beaucoup appris, l'infirmière juge que « les équipes n'y sont plus assez nombreuses pour la chargedetravail ». Et si passer la frontière implique « un rythme plus lourd et plus de route », elle atrouvé « une sécurité. Ici on ne faitque ce que l'ondoitfaire et les formations m'ont décidée ». Partie d'Arlon après s'être beaucoup « investie pour tenter d'améliorer les choses », Cindy souligne l'hypocrisie du réseau hospitalier belge Vivalia, qui recrute luimême « beaucoupenFrance ». Frigorifiés,les profs veulentdes solutions LUXEMBOURG Pour lutter contre le coronavirus, il faut aérer massivement les locaux, les bureaux etles salles de cours. Les profs sont ainsi appelés à ouvrir en grand les fenêtresen début de cours et àles laisser L'ouverture des fenêtres dans les classesposedes problèmes. entrouvertes pendant toute la la leçon. Sauf que fin octobre, cela devient problématique. « Les températures des salles de classe baissent continuellement, beaucoup deprofesseurs et d'élèves ont très froid », écrit lesyndicat enseignant SEW/OGBL, dans une lettre ouverte aux ministres. Il redoute une hausse des rhumes et donc du taux d'absentéisme. « Nous avons besoin d'autres solutions », indique le syndicat, réclamant dans les classes desdétecteurs de CO2 quiavertissent quand il faut aérer la pièce etàlong terme, des systèmes de ventilationplus efficaces. Embouteillage àlastation de test STEINFORT Alors que plus de 10 000 tests quotidiens au Covid ont eu lieu ces derniers jours au pays, les stations sont assaillies.Samedi midi,unembouteillage s'était formé à Steinfort, près delafrontière belge. « On doitsedépêcher et garder la cadence », confiait une personne chargée de réguler lacirculation « car on a plus de... 800 tests àeffectuer avant 15h ce samedi ». L'attente dépassaitles 30 minutes. Un pays où la situationn'est pas meilleure. « Je suis partie pour le salaire et la reconnaissance du métier.Ici, on aaussi plus de responsabilités », note Virginie, aide-soignante dans un centre pour personnes âgées de Luxembourg, qui a quitté en 2013 une clinique de Thionville. « La France doit se réveiller. Quand on voit comment les infirmières bossent et que rien n'est fait pour elles ! ». Àmi-temps, elle n'exclut pas, face àlacrise, « d'aller donner un coup de main en France ». Si son employeur le permet. NICOLAS MARTIN Déjà70recrutementsetcen'est pas fini Interrogée sur lerecrutement de personnel soignant, la ministre de la Santé, Paulette Lenert,aindiqué que « 70 personnesont déjà été engagées etd'autres recrutements se préparent ». « Ilya un manquedepersonnelmédical dans toute laGrande Région. Il faut un projet commun pour former dupersonnel qui reste dans la région », aabondé le Premier ministre,XavierBettel. LUXEMBOURG L'analyse deseaux usées dupays révèle une présence accrue du Covid-19.Lacontamination dépassedésormaisles Aides-soignantsetinfirmiers débutent au Luxembourg àpartir de 3200 et 4580 euros brutsmensuels (hors nuits et dimanches). Le virusdeplus en plus présent dans leseaux usées niveaux observés au mois de mars, pendant lapremière vague, aindiqué le Premier ministre, Xavier Bettel. Toutefois, même s'il se trouve dans les eaux usées, le virus ne circule pas dans les canalisations d'eau potable, ont précisé lesautorités. Exercice grandeur nature dansletunnelroutier LUXEMBOURG Hier matin, pendant que le trafic surl'autorouteA13 était dévié,les secours ont eu le tunnel Markusberg pour eux seuls afin de se prêter àunexercice grandeur nature. Les pompiers se sont notamment entraînés à éteindre une voiture accidentée et àévacuer des blessés. Cet entraînement servait aussi à testerles équipementsdutunnel.
SOYEZ ACTEUR DE VOTRE AVENIR, SOYEZ LE CHANGEMENT ! SI El Disprakt Dar:buis plus ele 9e 25 tans, g-ràna getis é voire enegernent gerrient If iiejei _. crt à in$ ren pçtims, petigns,ctrixtrnet ennemie% mis nipp$rginckins renclennppscible peesible e THE% d ‘... W'. la opeeereation pr4aerwation de notre environnement. erryironnernerit. VALORLUX CHANOÉ CHAFAE vcderlux.lu VALORLUX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :