L'essentiel Luxembourg n°3001 20 oct 2020
L'essentiel Luxembourg n°3001 20 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3001 de 20 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Sabrina devenue George à The Voice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 20 OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU « Pas d'extension du télétravail sans accord avec l'employeur » LUXEMBOURG Le ministre du Travail, Dan Kersch, ne souhaite pas créer le « droit au télétravail » réclamé par une pétition très suivie. La pétition de Serge Remy avait recueilli 5842 signatures, mais le ministre du Travail, Dan Kersch (LSAP), a annoncé hier lors du débat à ce sujet à la Chambre des députés qu'il n'avait pas retenu la proposition d'instaurer un « droit au télétravail » pour les salariés. « Les journées de télétravail ne peuvent être augmentées que s'il existe un accord entre l'employé et l'employeur », a souligné le ministre. Arguant des avantages du télétravail (meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, moins de stress lié aux déplacements et de pollution), Serge Remy demandait que les salariés puissent disposer d'un « moyen de pression » si un accord mutuel n'est pas possible. Mais évoquant aussi les inconvénients de ce mode de travail (désocialisation, baisse de motivation, travail en équipe), le MERTERT Le conducteur d'un camion a fait un malaise fatal sur l'autoroute A1 hier, en direction de Luxembourg. Il a perdu le contrôle entre Wasserbillig et Mertert, vers 8 h 10. Son véhicule « Le télétravail ne deviendra ni un droit ni une obligation », a prévenu le ministre Dan Kersch (à d.). pétitionnaire a préconisé que jusqu'à 50% des heures de travail soient du télétravail. Pour les frontaliers, il a suggéré de porter le nombre de jours de télétravail à 47 par an, soit un jour par semaine. Lors du débat, la députée Josée Lorsché (Déi Gréng) a souligné les problèmes d'inégalité sociales qui pourraient surgir entre travailleurs. Une étude montre que 48% des salariés ayant un diplôme universitaire peuvent faire du télétravail, Un chauffeur de camion meurt après un malaise sur l'A1 a heurté une voiture avant de finir sur la bande d'arrêt d'urgence. Si le conducteur de la voiture s'en tire indemne, les secours n'ont rien pu faire pour le conducteur du camion. Une autopsie a été demandée par le parquet. contre 6% des moins diplômés. Aly Kaes (CSV) a fait remarquer que le succès du télétravail dépendait aussi de la situation financière du salarié, ciblant « la différence entre vivre dans un appartement avec un bureau séparé ou pas ». Il n'y aura pas de droit au télétravail, mais une convention se prépare entre partenaires sociaux. OLIVIER LOYENS ET DUSTIN MERTES Un droit à la déconnexion sera reconnu Le ministre du Travail, Dan Kersch, a indiqué hier qu'il a demandé au Conseil économique et social (CES) de rédiger un avis sur le droit à la déconnexion. Objectif  : reconnaître qu'un salarié L'État paiera le congé spécial Le CRF a permis aux parents de s'occuper de leurs enfants. LUXEMBOURG D'ordinaire payé par la Caisse nationale de santé (CNS), le congé pour raisons familiales (CRF) va être exceptionnellement réglé par l'État pour cette année 2020, a indiqué André Bauler, président de la commission des Finances, qui s'est réunie hier en présence du ministre Pierre Gramegna. Une loi spéciale sera prochainement soumise au vote à la Chambre des députés. Habituellement à la disposition des parents d'un enfant de moins de 13ans malade, le CRF a été massivement utilisé pendant le confinement, au moment où les structures d'accueil et les établissements scolaires étaient fermés. Cette utilisation élargie du dispositif a engendré un surcoût de 250millions d'euros. est en droit de ne pas être connecté aux outils numériques professionnels (téléphone portable, courriels, etc.), hors des horaires de travail. Un projet de loi est espéré au premier trimestre 2021. Des contrôles aux frontières ? LUXEMBOURG Dans « Die Welt », Heiko Teggatz, président du syndicat allemand de la police fédérale, s'est prononcé pour un contrôle plus strict des frontières, et notamment de celle entre Allemagne et Luxembourg dans la lutte contre le Covid-19. Les chefs de gouvernement des länder de la Sarre, de la Rhénanie-Palatinat et du Bade-Wurtemberg y sont opposés. Le budget reste grevé par la crise LUXEMBOURG Sur les neuf premiers mois de l'année, les recettes de l'État ont diminué de 7,1%, soit une manne réduite de 934millions d'euros pour les finances publiques. Les mesures de soutien aux entreprises expliquent cette situation. De leur côté, les dépenses ont progressé de 2,4milliards d'euros, ou 17,4%, pour atteindre 16,5milliards. La dette publique s'établissait à 26,5% du PIB fin septembre, soit 16,5milliards d'euros. À l'instar du Markusberg, les tunnels sont délicats pour les secours. 224 accidents dans les tunnels LUXEMBOURG Interpellé au sujet du projet de radar-tronçon dans le tunnel Markusberg sur l'A13, le ministre de la Mobilité, François Bausch, a dévoilé des chiffres sur les accidents. Entre 2015 et 2019, 224accidents ont eu lieu dans et aux abords des tunnels autoroutiers, dont quinze au Markusberg. En termes d'accidents graves (avec blessés), six ont été recensés de 2012 à 2019 dans les tunnels de l'A7, trois au Markusberg et trois dans les tunnels de l'A1. D'où l'enjeu de faire respecter la vitesse de 90 km/h, précise le ministre.
MARDI 20 OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 « 140 tests en à peine 2 h 30 » LUXEMBOURG Le nouveau centre de tests Covid-19 qui a ouvert hier au Kirchberg connaît déjà un vrai succès. Créé pour soulager les laboratoires, ce nouveau centre de tests a ouvert hier à 12h. Et en l'espace de 2h30 seulement, 140personnes ont déjà été testées. « Il y avait clairement un besoin de centre de tests supplémentaire. C'est un succès, les gens viennent et prennent au sérieux les tests », se réjouit le directeur du Laboratoire national de santé (LNS), Friedrich Mühlschlegel. En témoigne la file d'attente devant le centre, une vingtaine de personnes patientaient à 13h30. Le centre qui a ouvert dans l'ancienne annexe de la Bibliothèque nationale doit soulager les labos. 120 000 vaccins début décembre LUXEMBOURG D'ici début décembre, le Luxembourg aura reçu 120000 vaccins contre la grippe, a indiqué Paulette Lenert, ministre de la Santé. Les pharmaciens en ont commandé environ 90000, dont 55000 sont arrivés fin septembre. Il est prévu que 30000 supplémentaires soient livrés fin octobre, tandis que les 5000 derniers arriveront en décembre, en même temps que les 30000 commandés par l'État. Les autorités de santé ont en effet passé une commande extraordinaire, anticipant une hausse de la demande en période de pandémie. À cause d'une pénurie contre la grippe en Europe, « il n'est pas envisageable que d'autres vaccins arrivent au Luxembourg », alerte Paulette Lenert. Des consignes ont été passées pour que les personnes vulnérables soient prioritaires pour se faire vacciner, juste avant le personnel de santé. Les autres pourront en profiter seulement dans un troisième temps. Le vaccin contre la grippe sera très demandé cette année. Un feu a pris dans un appartement FENNANGE Un lecteur de « L'essentiel » nous a signalé un incendie qui s'est déclaré dimanche à Fennange dans la commune de Bettembourg. Le feu a débuté sur le balcon puis s'est propagé dans l'appartement. Aucun dégât n'est à déplorer sur les autres appartements et il n'y a aucun blessé », nous a-t-il précisé. Le locataire n'était visiblement pas là au moment des faits. Le parcours est simple, les patients viennent avec leur ordonnance et se présentent à l'accueil, qui comptabilise le nombre de personnes testées. Une fois à l'intérieur, il n'y a plus qu'à attendre pour entrer dans la salle où se trouvent trois boxes de tests. La rapidité de ces derniers séduit les patients. Nicole, originaire du nord du Luxembourg, a fait le déplacement jusqu'au Kirchberg, où elle n'a attendu que 30minutes pour se faire tester. « J'ai quelques symptômes, donc mon médecin m'a prescrit une ordonnance ce matin. Et je voulais absolument me faire tester dans la journée. Donc je suis venue ici, puisqu'il est ouvert l'après-midi, contrairement aux laboratoires privés, qui le sont surtout le matin ». Ce nouveau centre ouvert 7 jours sur 7 est déjà apprécié des résidents. « Il fallait un centre en plus. Il y a trop de monde dans les autres, ce qui rend encore plus difficile le respect des distances », explique Pia, venue au Kirchberg faute de place dans le laboratoire à Junglinster. Ici, pas d'inquiétude concernant les distances. Les infirmières veillent au respect des deux mètres et à la désinfection des mains à l'entrée et à la sortie. NOÉMIE KOPPE Une semaine sombre au mois d'avril LUXEMBOURG Entre mars et juin 2020, l'Union européenne a enregistré 168 000 morts de plus que sur les mêmes périodes de 2016 à 2019, selon un rapport publié par Eurostat hier. En cause, le coronavirus. Au Luxembourg, les chiffres ont été plus fluctuants. La deuxième semaine d'avril (semaine 15) restera comme tristement mémorable  : le nombre de morts a augmenté de 64% par rapport à la même semaine de ces dernières années. En sept jours, 30 personnes sont décédées du coronavirus. Le chiffre du jour 2 décès Le ministère de la Santé a annoncé hier le décès de deux patients Covid, portant le nombre de victimes à 135 depuis le début de l'épidémie. En outre, 112 personnes ont été testées positives, sur 1 049 tests en 24h. Et 63 patients sont hospitalisés, dont quatre en soins intensifs. Les tests rapides restent ciblés. Les tests rapides pas généralisés LUXEMBOURG La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a donné son feu vert aux tests rapides du Covid-19. Mais « de manière ciblée pour des personnes symptomatiques ». 85% des résultats des tests PCR étant disponibles en moins de 24h, les Laboratoires réunis, par exemple, n'entendent pas utiliser « en routine ces tests sensibles à 80% », précise leur CEO, le professeur Bernard Weber. « Ce test sera réservé à des cas particuliers (urgences, équipage d'avion, opération), mais avec résultat sous réserve et devant être confirmé par un test PCR ». L'incendie qui s'est déclaré à Fennange n'a fait aucun blessé.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :