L'essentiel Luxembourg n°2995 12 oct 2020
L'essentiel Luxembourg n°2995 12 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2995 de 12 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : le maître absolu sur terre battue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LUNDI 12 OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU Musique 19 Kendji est attendu avec son nouvel opus le 26 novembre 2021 au Galaxie d'Amnéville. Autres sorties Future Islands INDÉ Après avoir dévoilé un premier extrait, « For Sure », en juillet dernier, le groupe emmené par le chanteur Samuel T. Herring est de retour avec un sixième opus, mêlant mélodies et synth-pop. « As Long as You Are » Disponible (4AD). Greg Zlap ROCK Sa collaboration avec - M - sur « Frères de son » n'était pas la seule, puisque le chanteur et harmoniciste, ancien compagnon de route de Johnny, s'est entouré de Tété, Amy Keys et Robyn Bennett sur son dernier album. « Rock It » Disponible (PIAS). Travis POP Le groupe écossais revient avec un neuvième album studio, coproduit par le chanteur et guitariste de Travis, Fran Healy, et par Robin Baynton (Coldplay, Florence & The Machine). « 10 Songs » Disponible (BMG). « Important pour moi de chanter l'amour » POP Deux ans après « Amigo », Kendji Girac a sorti « Mi Vida », son quatrième album très attendu. Le chanteur de 24 ans, révélé par « The Voice » en 2014, a vu chacune de ses œuvres certifiée disque de platine ou de diamant. Jul et sa dream team affolent les compteurs RAP Alors que le single « Bande organisée » squatte les charts, Jul et son équipe ont dévoilé l'intégralité du projet et le clip du nouvel extrait, « L'étoile sur le maillot » (3 millions de vues en 48 heures). Au menu, treize titres, et 50 rappeurs marseillais qui croisent le fer, nouvelle génération et précurseurs unis. On y retrouve Jul, SCH, Naps ou Soso Maness, mais aussi Alonzo, l'Algérino, Keny Arkana ou Akhenaton et Shurik'N d'IAM, Le Rat Luciano, Menzo et Sat de la FF ou Soprano. En 24 heures, l'album cumulait 4,2 millions de streams sur Spotify France. 13 Organisé « 13 Organisé », dispo. (Rien 100 Rien). La source d'inédits bientôt tarie ? ROCK Un inédit de Johnny Hallyday, « Deux sortes d'hommes », blues exhumé par Warner, est paru vendredi. Bien que les projets autour du rockeur ne manquent pas, cette pépite est sans doute une des dernières du genre. Ce type de trouvailles - morceaux jamais publiés - devrait se raréfier avec le temps. Un succès qui ne devrait pas se démentir avec « Mi Vida ». Comment s'est déroulée la création de cet album ? Kendji Girac : Très bien ! J'ai commencé à travailler dessus il y a une bonne année. Je l'ai terminé il y a peu, après le confinement, avec les duos. Il sont tous les trois avec des rappeurs. J'aime la musique urbaine. Je suis ainsi très content d'avoir collaboré avec Gims et Dadju, qui sont des amis de longue date, et Soolking, avec qui je désirais vraiment chanter depuis longtemps. Comment peut-on décrire l'ambiance de « Mi Vida » ? Festive et amoureuse. C'était important pour moi de chanter l'amour. J'avais abordé ce thème quelquefois sur mes albums précédents. Là, j'en parle beaucoup. On a tous besoin d'amour. Si je peux en transmettre un peu avec mon disque, ça me va. Le côté festif, en revanche, ce n'est pas nouveau. Non, c'est vrai. J'ai toujours fait de la musique pour voir les gens danser et s'amuser lors de mes concerts. Vous avez annoncé une tournée. Je tente. Je serais heureux de jouer, même devant des audiences réduites à cause du Covid-19. Les tournées me manquent trop. Quel morceau préférezvous sur l'album ? « Conquistador ». J'adore ce titre solaire. Il a failli être le premier single extrait de « Mi Vida ». On a beaucoup hésité et au final on a choisi « Habibi », qui présente un autre univers. Kendji Girac « Mi Vida », disponible (Universal). Après le carton de « Bande organisée », l'album est sorti vendredi. Deftones prêt à exhumer le passé METAL Deftones pourrait un jour publier « Eros », album bien avancé, mais abandonné après le grave accident de voiture du bassiste de la formation, plongé dans le coma en 2008 et décédé en 2013. C'est ce qu'a laissé entendre Chino Moreno, chanteur du groupe Zed Yun Pavarotti dévoile son premier album, « Beauseigne ». Rap qui percute sur de la guitare RAP Le premier album de Zed Yun Pavarotti, « Beauseigne », est sorti vendredi, après avoir été décalé. Le Français de 23 ans pose ses textes percutants sur des beats façonnés par son acolyte Osha et aussi des guitares acoustiques. Avec ses airs de Post Malone, l'artiste de Saint- Étienne offre un univers unique dans le paysage français, entre Lomepal, Oasis et Jake Bugg. Zed Yun Pavarotti « Beauseigne », dispo. (Caroline). américain de metal. « Ce serait intéressant de terminer ce disque. Je tirerais certainement des leçons de cette expérience qui me ramènerait à l'époque. Ce serait un voyage émouvant. Il y a tellement de choses liées à cet album », a-t-il confié à ce propos au « NME ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :