L'essentiel Luxembourg n°2992 7 oct 2020
L'essentiel Luxembourg n°2992 7 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2992 de 7 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : le Grand-Duc Henri de Luxembourg fête ses 20 ans de règne aujourd'hui au plus près des gens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 20 ans de règne MERCREDI 7OCTOBRE2020/LESSENTIEL.LU « Ilestl'imageduLuxembourg » LUXEMBOURG « L'essentiel » a tendu le micro aux résidents, luxembourgeois ou non,et aux frontaliers, afin de leur demander ce quereprésente pour eux le Grand-DucHenri. « LeGrand-Duc est un grand homme, c'est quelqu'un de trèsimportant pour le pays, mais aussi pour moi, et c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup, même àl'époque quand il yavait encore son père. J'éprouve beaucoup de respectpourlui ». Patrick, 55 ans Français, résident au Luxembourg « Il aplus une fonction symboliqueparce qu'on estune monarchie constitutionnelle. Onabesoin de lui pour signer des documents et mettre son droit de veto, mais c'est laChambre qui prend les décisions. Et puis, ce n'est pascomme la reine d'Angleterre, où la fonction est lamême mais où lanotoriété et l'admiration sont plus fortes, notamment chez les jeunes ». Aurélie, 22 ans Luxembourgeoise Il s'exprimerarement, cultiveladiscrétion, mais onleretrouve dans tous les grands événements qui marquent la vie du Luxembourg. Le Grand-Duc Henri, dont on célèbre aujourd'hui les 20premières années de règne, est pour beaucoup un « symbole » fort du pays. TEXTES ET PHOTOS, NOÉMIE KOPPE « Je ne m'intéresse pas trop au sujet, ni à la famille grand-ducale. Pour moi, il représente juste l'autorité, mais sinonçam'est égal ». Monica, 27 ans Portugaise,résidente au Luxembourg « J'attache plus d'importance auPremier ministre et aux ministres. LeGrand- Duc et son histoire étaient plus importants avant, durant la Seconde Guerre mondiale,que maintenant ». Ric,24ans Luxembourgeois « Pourmoi, le Grand-Duc représente l'ancien Luxembourg. C'est-à-dire plus la monarchie. Maintenant, au Luxembourg, il n'y aplus deplacepourlui.Etpuis le Marc,49ans Luxembourgeois « Je le connais personnellement, c'est le papa d'amis avec lesquels j'étais à l'école. C'est quelqu'un de très poli, de serviable et quiessaied'être prochede Helenita,35ans Grecque, résidenteauLuxembourg Julia, 44 ans Luxembourgeoise « C'est l'image du Luxembourg. Quand on parle du Grand-Duché, onal'image du Grand-Duc, de la famille et des bellesvaleurs qu'ils représentent. Je ne m'intéresse pasplus queçaàeux,jelis juste ce que l'onvoit danslapresse. Mais ce n'est pas aussi importantque la famille royaleenAngleterre ». Magalie,40ans Française,résidente au Luxembourg « Pour moi, c'est plus le Premier ministre quiest important. Le Grand-Duc, onen n'entend pas beaucoup parler et je m'intéresse peu àcesujet. Après, ilreste quand même un symbole du pays comme la reine d'Angleterre est un symbole de la monarchie ». Audrey,40ans Frontalièrefrançaise Grand-Duc n'est plus un symbole aussi fort qu'avant avec les dernières affaires. Il aperdu beaucoupdenotoriété.LePremier ministre a plus de place que le Grand-Duc dans un État moderne ». son peuple. C'est un peu unepersonne"comme tout le monde". Cette proximité, tout enrestant naturel, est importante. Je pense qu'il dirige bien lepays, mais il n'en est pas forcément un symbolepour moi ». « C'est un symbole,unbeau symbole. En plus,ilest très élégant et distingué. Je suis fière. J'ai eu l'occasion de le rencontrer une fois et il était très sympa. Puis commec'est un petit pays, on a la chance de le croiser pendant les événements. Après, je ne suis pasplus quecela la famille grand-ducale ». « Il reste l'image du Luxembourg, il a une certaine prestance. Il est très important, d'ailleurs on peut voir qu'il yaplein dephotos de la famille dans les magasins. Après, je ne m'intéresse pas forcément àlafamille et àsavie. Mais c'est quand même une grande fiertéparcequ'onest leseul Grand-Duché ». Charlotte,19ans Luxembourgeoise « Je n'ai pas vraiment de connexion nationaleenvers le Luxembourg comme je suis islandais etque je ne suis au Luxembourg que depuis dix ans. Donc,àpart être un symbole du pays, pour moi ça ne représente pas grand-chose ». Gabriel, 18ans Islandais, résident au Luxembourg « C'est une personne très simple et compréhensive envers le peuple. Il représente aussi une histoire comme pour l'Angleterre oulaBelgique ». Radouane,46ans Frontalierbelge « Je nesais pas trop ce que fait le Grand-Duc. C'est comme en Angleterre avec la famille royale,ilnecontribuepas trop à la politique du pays. Donc pour moi, cela n'apas tropd'importance. Mais je peux comprendre que les Luxembourgeois soient fiers de ce jour et des20ans de règne ». Lois, 17 ans, néeauLuxembourg D'origine anglaiseetpolonaise
MERCREDI 7OCTOBRE2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Le Covidtue trois fois en trois jours LUXEMBOURG Un décès dû au Covid-19 aété recensé hier, le troisième en trois jours. Levirus afait 128victimesautotal.54résidents sont positifs sur 5263tests en 24h. 35patients, onze de plus que la veille, sont hospitalisés, dontunensoins intensifs. Plus de voitures immatriculées LUXEMBOURG Après une période calme en juilletetaoût, il yaeu 4073 immatriculations en septembre,selon la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité. C'est 23,1% de plus qu'en septembre 2019 et56,9% qu'en 2018. Depuis janvier, 34046 véhicules ont étéimmatriculés. PUB Pas de grandécart de prix entre le premier et le derniermois. Prix fixe garanti Internet Fibre 500Mbit/s -39 € /mois o MAn l LUXEMBOURG Conditions surorange.lu Le Luxembourg la jouediscrète sur lescas desnon-résidents LUXEMBOURGS'ilnepublie plus les chiffresdes cas de Covid desnon-résidents, le Luxembourg en informe les autorités despaysvoisins. L'Agence régionale desanté (ARS) Grand Est n'en fait pas mystère, 51 cas de Covid-19 transfrontaliers ont,par exemple, étésignaléspar le Luxembourgàla régionGrandEst du 21 au 27septembre. Lamême semaine,460 résidentsavaient été testéspositifs. Las d'être puni pour ses dépistages massifs par des restrictions à l'étranger, le Luxembourg adécidé fin août de ne plus publier les cas des non-résidents. « Lastratégie de dépistagetrèslarge ne change Le Luxembourg,qui testeplus qu'ailleurs,subit desrestrictions. pas, les non-résidents yresteront invités. Etlapolitique du gouvernement les prend en compte », rassuraitleministère de la Santé, quicherchait alors un moyen depublier ces cas sans se plomber dans les comparaisons internationales. Fin septembre, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, arenoncé. Transparence et pédagogie ne paient pas. Mais s'il reste discret, le Luxembourg continue àeninformer ses voisins. 1111110111> Activation offerte 149  € Vous rapprocher de l'essentiel « Les cas transfrontaliers sont partagés au quotidien selon une procédure partagée et sécurisée », précisel'ARS. Ainsi,le Grand Estainformé le Luxembourgdeneufcas positifs et de deux cas contact la même semaine. Côté belge, Sciensano indique que les cas « luxembourgeois » sont « intégrés directement dans sesbasesdedonnées », maisa « tropdetravail » pour les dissocier. Frontaliers ou pas, la Province deLuxembourg a recensé 216cas du 21 au 27 septembre. Quant aux restrictions, si certaines ontété levées enaoût, beaucoup ont été rétablies. Même sans frontaliers, en une semaine, les 50 cas pour 100 000habitants ont étéfranchis. NICOLAS MARTIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :