L'essentiel Luxembourg n°2991 6 oct 2020
L'essentiel Luxembourg n°2991 6 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2991 de 6 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : un essai manqué pour le tramway.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Tendances MARDI6OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU Adaptés àchaquesilhouette ! MODELes vêtements qui collent àlapeaudechacun sont très en vogue. C'est le caschezlastyliste française Ester Manas, mais aussi chez Kön, un label suédois. Ester Manas, une créatrice françaiseâgéede27ans,afait sensation lors delaFashion Week de Paris. Sacollection de vêtements « inclusifs », n'est paspassée inaperçue. La styliste se distingue de ses confrères parce qu'elle proposedes vêtements en taille unique. Des slipsqui vont auxhommes et aux femmes. Le conseil beauté du jour On adopte tous la même technique pour un masque àl'argile. On pose une couche épaisse et on laisse sécher. Une erreur ? « Si on la laisse trop longtemps, l'argile absorbe l'eaudelabarrièrecutanée. À court terme, ça joue sur l'éclat de la peau et à long terme cela peut entraîner un vieillissement prématuré de la peau », explique une dermatologue britannique Zainab Laftahdanslemagazine « Stylist ». Concrètement,unmême habit aété conçu de manière à s'adapter au corps d'une femmefaisant du 34 ou du 50. Ester Manas réussit cette prouesse en ayant recours à des boutons, àdes ceintures et à des fronces. Le pantalon quant àlui est disponible en deux versions : du 24 au 44 ou encore du 46 au 50. « L'idée estnée d'unefrustration », explique celle qui mesure1,60 mets'habilleen44 : la difficultédetrouver dans les magasinsles vêtementsqui lui allaient. C'estunprincipeanalogue qui prévaut chez Kön, qui propose un slipqui va autant à une femme qu'à un homme. Ce nouveau label de sous-vêtements suédois, lancé en juin dernier ne propose qu'un seul modèle allant du XS au Plus Size, décliné en blanc et en noir. Cette culotte est faite à 95% enmodal, unefibreobtenue à VINTAGE Ceux qui possédaient un teeshirt àl'effigiedePocahontasetqui l'ont jeté ou transformé en chiffonvont se mordre les doigts. Les teeshirts Disney des années 90 sont devenus tendance et valent désormais une petite fortune sur le Net ! Un Américain de 27 ans, Corbyn Smith, quiavaitgardé un tee-shirt aveclegénie de la lampe dans « Aladdin » datant de 1992 aeulenez fin. Il l'a vendu 6000 dollars àuninternaute collectionneur de tee-shirts vintage, alors qu'il en espérait 2000 dollars. L'acheteur, qui pense détenir « l'une des plus grandes collections de tee-shirts de cinéma et de télévision au monde », prévoit d'ouvrir une boutique en ligne. Le marché des tee-shirtsdefilms d'époque est en expansion. De nombreux modèles ontété fabriqués parles équipesdeproduction. partir de cellulose d'arbre, les 5%restantsétant de l'élastanne. « Notre sous-vêtement n'exclut personne », dit Bill Heinonen, fondateur de la marque. Lesvêtementsdela styliste française sont tout àfait ajustables, quel'on fassedu34 ou bien du 50. Destee-shirts quivalent de l'or La vente du tee-shirt acheté500 dollars en décembre avait débuté à1dollar.
MARDI6OCTOBRE 2020/LESSENTIEL.LU People 15 Nico Tortorella estdans « The Walking Dead : World Beyond » (m.) sur Amazon PrimeVideo. PUB Trailer de « The Walking Dead : World Beyond » sur le site. L’INSTANT L’ESSENTIEL JOURNAL WEB APP RADIO Marié, mais bien libre LOS ANGELESÀ32 ans, l'acteur Nico Tortorella assume pleinement son choixdereprésenter une communauténimasculine ni féminine, mais desdeux sexes. À l'affiche de « World Beyond », troisième série de la saga « The Walking Dead » où la jeune génération n'a pas connu le monde sans zombies, le comédien américain nous explique sa nonbinarité. Vous ne voulez pas qu'on dise « il » ou « elle » pour parler de vous, mais « eux » … Nico Tortorella : J'assume la part demasculin et de féminin en moi, le désirdecoucher avec un homme ou une femme. Je refuse d'avoir àchoisir une étiquette. Pendant des siècles, les médias américains ont renvoyé l'image d'un coupleblancavec deux enfants comme l'idée parfaite de la réussite sociale. Mais depuis 30 ans, les conventionschangentet c'est tant mieux ! Comment expliquercechangement ? L'arrivée d'Internet apermis àdenombreuses personnes de s'exprimer. Avec les réseaux sociaux je sais quenoussommes des millionsàtraverslemonde.Je travaille avec Greg Berlanti, producteur de « Riverdale » et « Flash », sur unesérie inédite quivamontrerla complexité des mariages polyamoureux. Cela n'a jamaisété vu àlatélévisionetilest grandtemps. Vous êtes pourtant marié depuis deux ans avec la spécialiste defitnessBethany Meyers… Exact. Marié,mais libre pour d'autres.Noussommes ensemble depuisquinze ans. Êtremariésne nous empêche pas derencontrer d'autres personnes séparément. Nous en parlons ouvertement pour qu'il n'y aitaucun secret entrenous. Est-il plus facile de s'assumer quandonest artiste ? Le plus dur aété d'en parler avec nos familles respectives. Mes racines sont italiennes, j'ai dû écouter ma voix intérieure pour m'accepter etêtre acceptédes autres.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :