L'essentiel Luxembourg n°2935 29 jun 2020
L'essentiel Luxembourg n°2935 29 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2935 de 29 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : soldes et covid, c'est toute une affaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg LUNDI 29 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Les bouchons sont fréquents sur la traversée de Bascharage. Contournement encore contesté BASCHARAGE Les organisations BIGS, MOUVECO-SUD et natur&ëmwelt Gemeng Suessemmontent à nouveau au créneau contre le contournement de Bascharage. Elles contestent les études de l'avant-projet et demandent un moratoire. Selon les prévisions actuelles, les travaux du contournement de Bascharage devraient démarrer au plus tôt en automne 2021 et durer cinq ans. LUXEMBOURG « Abolir les dates obligatoires de congé collectif dans le bâtiment », c'est ce que réclame Léandre Halbout avec sa pétition publique ouverte aux signatures à la Chambre jusqu'au 6 août. « Le congé collectif limite le droit des travailleurs. Les dates devraient être flexibles pour qu'ils choisissent le moment qui leur convient le mieux », écrit le pétitionnaire. Autre inconvénient avec des congés imposés en août, « nous sommes obligés de partir en vacances lorsque les vols et logements sont les « Les clients n'achètent que très peu d'articles à la fois » Les soldes en temps de Covid attirent un peu moins de clients dans les boutiques, selon certains commerçants. « Si ce n'était pas pour des articles soldés, jamais on serait là à faire la queue plus de quinze minutes pour acheter des fringues », lancent Aïsha et Mary, 32 et 35 ans, en plein shopping de soldes d'été, hier dans un grand centre commercial de la capitale. Masque obligatoire, file devant les boutiques pour éviter de grands flux de clients... Les soldes en temps de Covid, « ce n'est pas la même chose », observe Myriam, responsable d'une parfumerie, durant les trois premiers jours de la saison. « D'habitude, nos clients viennent faire du repérage à plus chers alors que le secteur du bâtiment est parmi les moins bien payés ». Abolir le congé collectif autoriserait l'avance. Ce n'était pas le cas cette année ». Même son de cloche dans une boutique de vêtements, où la fréquentation a fortement « diminué depuis l'ouverture post-confinement », explique une vendeuse. « On sent que le Covid a également eu un impact sur le pouvoir d'achat. Les clients n'achètent que très peu d'articles à la fois ». Plus loin, les vendeurs d'une boutique de chaussures redoutent que le temps d'attente décourage les clients. « S'ils n'ont pas une paire de baskets précise en tête, les gens abandonnent car faire la queue juste pour regarder, c'est trop ». Pour d'autres s'ajoute la nervosité d'être infecté. « Faire du shopping, c'est devenu angoissant. Le retour à la normalité prendra du temps », glisse un passant. ANA MARTINS Abolition du congé collectif ? Un jeune motard se tue sur la route BOEVANGE-SUR-ATTERT Un motard de 26 ans a chuté pour des raisons encore inconnues, rue de la Gare, à Boevange-sur-Attert, jeudi soir, vers 20h20. Très grièvement aussi le travail en août, quand le climat et la circulation sont optimaux et que les travaux peuvent avancer plus vite. Une pétition propose d'abolir le congé collectif dans le bâtiment. blessé, le jeune, qui était résident à Bissen, est mort sur les lieux de l'accident. Pompiers, SAMU et un hélicoptère sont allés sur place, mais ils n'ont rien pu faire pour le sauver. Il faut souvent s'armer de patience pour pouvoir faire des achats. Fin de la société Norbert Keller TROISVIERGES Spécialisée dans la fabrication de systèmes coulissants design, la société Norbert Keller a informé vendredi ses salariés qu'elle allait être déclarée en faillite, a indiqué le syndicat LCGB dans un communiqué. 120employés vont se retrouver au chômage. L'entreprise est installée à Troisvierges depuis 1990, y possède un site de production et un espace d'exposition de 2000m 2. Le syndicat tient aujourd'hui une réunion pour informer le personnel et aider l'entreprise dans les démarches. La crise leur a permis d'épargner LUXEMBOURG Certains résidents ont déclaré avoir épargné davantage avec la crise. C'est ce qui ressort d'une seconde étude d'ING publiée vendredi qui analyse les changements de comportement financier dus au coronavirus. Cette hausse de l'épargne « est peutêtre liée à l'impossibilité d'aller en magasin », selon ING. Au total, 55% des ménages au Luxembourg ont déclaré dépenser moins et 41% avoir mis plus d'argent de côté. Mais ils sont également 41% des résidents à indiquer dépenser davantage en ligne, sans qu'il ne soit précisé si les montants se compensent. Des condamnés avec un bracelet LUXEMBOURG Actuellement, quinze condamnés portent un bracelet électronique comme alternative à la prison, a indiqué Sam Tanson, ministre de la Justice. Le bilan de la mesure, possible pour les peines allant jusqu'à trois ans de prison, serait « très positif ». Sur les cinq dernières années, le nombre a oscillé entre 34 et 51, pour des durées très variables. Une majorité de porteurs ont pu bénéficier de conditionnelle ou éviter la prison. Le bracelet électronique est porté par quinze condamnés.
Le FORMIDABLE Tout est dans son nom Comment t’expliquer notre amour pour ce burger ? Tout est dans son nom. Un goût formidable, grâce àdes ingrédients formidables  : un pistolet tigré croustillant, 2tranches deVieux Bruges, une viande 100% pur bœuf, de la salade etdes tomates fraîches, des oignons, etsaformidable sauce subtilement poivrée. Il risque bien de devenir ton burger préféré ! Reviens vite le savourer dans ton Quick !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :