L'essentiel Luxembourg n°2929 18 jun 2020
L'essentiel Luxembourg n°2929 18 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2929 de 18 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : popcorn et grand écran, le retour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
10 Monde JEUDI 18 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Vite lu Un apaisement en Asie PÉKIN La Chine et l'Inde sont tombées d'accord pour « apaiser la tension » après les heurts meurtriers à la frontière des deux pays, a dit Pékin à la suite d'un appel téléphonique entre leurs chefs de la diplomatie. Les heurts avaient fait au moins trois morts dans les deux camps. Des nouveaux cas en Iran TÉHÉRAN Plus de 100 nouveaux décès ont été enregistrés hier en Iran pour le quatrième jour consécutif, selon les autorités, qui ont mis en cause des rassemblements dans des provinces à haut risque pour expliquer une hausse des infections. Pression sur Al-Assad WASHINGTON Les États-Unis ont annoncé des sanctions pour faire cesser « la guerre inutile et brutale » en Syrie dans le cadre de la nouvelle « loi César », dans l'espoir de priver de ressources le président Bachar al-Assad et ses quelques soutiens. Des avions privés au secours des populations démunies En Colombie, des entrepreneurs ont effectué des vols humanitaires pour aider les plus démunis. Des entrepreneurs utilisent leur avion pour aider la population. Une topographie tourmentée et l'abandon des pouvoirs publics laissent plusieurs zones de Colombie sans défense face au coronavirus. Pour le contrer, les autorités ont appelé au secours des patrons, qui apportent aide et matériel aux manettes de leurs avions privés. Le capitaine Ernesto Perez décharge des colis sur le tarmac du petit aéroport de Quibdo, chef-lieu du Choco, dans le nord-ouest de la Colombie, entre océan Pacifique et jungle tropicale. Dans ce département isolé parmi les plus misérables d'un pays traversé par trois cordillères andines, la pandémie a fortement ébranlé un secteur médical déjà précaire. Avec l'urgence sanitaire, « la passion de voler et celle d'aider se sont Pékin a mis en place de nouvelles mesures drastiques pour maîtriser la nouvelle vague de Covid-19. Pékin tente d'enrayer un rebond du coronavirus PÉKIN Les aéroports de Pékin ont annulé plus d'un millier de vols et la mairie a fait refermer les écoles, au moment où les autorités tentaient d'enrayer un rebond de Covid-19 lié à un des plus gros marchés d'Asie. La capitale chinoise a fait état de 31 nouvelles contaminations par le coronavirus au cours des dernières 24 heures, un chiffre stable pour le quatrième jour consécutif. En l'espace de cinq jours, plus de 130 malades ont été identifiés. Un choc pour les Pékinois, car la capitale n'en avait recensé aucun depuis deux mois et la vie avait repris un cours quasi normal. Pour tenter d'enrayer les nouvelles infections, la mairie a déjà confiné près de 30 zones résidentielles, soit plusieurs milliers de personnes, et exhorté ses 21 millions d'habitants à éviter les voyages « non essentiels ». SAN FRANCISCO Google a confirmé hier avoir pris des mesures contre deux médias conservateurs en raison de commentaires « dangereux ou insultants » de lecteurs sur leurs sites, réunies », explique cet homme de 56 ans, dirigeant d'une entreprise de paiements électroniques à Bogota. Comme une centaine d'autres entrepreneurs, membres de l'Aéroclub de Colombie, il a répondu à la requête du président, Ivan Duque, d'aller livrer de l'aide humanitaire dans des régions encore plus isolées du fait de la suspension des vols commerciaux le 23 mars. Avec le confinement imposé depuis trois mois et cette fermeture de l'espace aérien, la tâche de ces bénévoles est essentielle pour transporter des tonnes de matériel hospitalier. Ils ont effectué 150 vols vers les départements du Choco, de l'Amazonas, mais aussi à la frontière du Venezuela. Bien que les autorités donnent la pandémie comme relativement contrôlée, les courbes des cas et des décès augmentent chaque jour. Les pilotes-entrepreneurs se préparent donc à des jours difficiles. Google épingle certains médias WASHINGTON Donald Trump a signé un décret interdisant les prises d'étranglement, sauf en cas de danger pour la vie du policier, et ordonnant une réforme limitée des forces de l'ordre pour tenter de répondre au mouvement de colère contre le racisme. Martelant sa volonté de restaurer la « loi et l'ordre » tout en rendant hommage à la douleur des familles de victimes qu'il venait de rencontrer en privé, il a affirmé qu'il fallait « rapprocher la police et les communautés, pas les éloigner ». Avec ce décret, et contraires au règlement. Zero Hedge ne pourra plus utiliser la plateforme publicitaire de Google, et The Federalist a été averti qu'il devait rectifier le problème. La réforme limitée de la police américaine Donald Trump a dit vouloir offrir un « avenir sûr aux Américains de toutes les races, religions, couleurs ou croyances ». Trump a signé un décret pour une petite réforme de la police.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :