L'essentiel Luxembourg n°2923 10 jun 2020
L'essentiel Luxembourg n°2923 10 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2923 de 10 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : le coronavirus frappe aussi au portefeuille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MERCREDI 10 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Pollueurs parfois durs à identifier LUXEMBOURG Les auteurs de dépôts de déchets illégaux doivent payer pour leur enlèvement. Des contrôles sont effectués et une enquête peut être menée, mais en l'absence de témoins, un auteur n'est pas toujours facile à retrouver. C'est ce qu'indique le ministre du Développement durable en réponse aux inquiétudes de députés face à des dépôts le long de l'ancienne N7 et dans la réserve naturelle de l'Our. Les ebooks ont fait un carton L'offre des bibliothèques en ligne a eu du succès en avril. LUXEMBOURG Le confinement a été propice à la lecture. La consultation des ebooks à disposition des lecteurs des bibliothèques publiques via ebooks.lu a connu une augmentation de 180% (7 787ebooks téléchargés) en mars et avril, par rapport aux deux mêmes mois en 2019. Pour avril seul, la hausse a été de 242%, soit 4 867 ebooks. Des bouchons se forment souvent à Bascharage. La Braderie aura bien lieu, mais de manière différente La Grande Braderie de la rentrée aura lieu les 29, 30 et 31 août, non sans restrictions. Fête nationale, Schueberfouer, la crise du coronavirus a eu raison de nombreux grands événements populaires au Luxembourg. La Grande Braderie de la rentrée dans la capitale ne sera vraisemblablement pas la nouvelle victime de l'épidémie. « Elle aura lieu, mais pas sous la forme que l'on connaît », confirme Mireille Rahme, vice-présidente de l'Union commerciale de la ville de Luxembourg (UCVL). Les commerçants ont reçu des garanties de la capitale et sauf rebond de la pandémie, ils seront en mesure de mettre en place le traditionnel déstockage aux dates prévues  : les « Il n'y aura pas la même ambiance que d'habitude à la Braderie ». 29, 30 et 31 août. Il s'agira en fait « d'un week-end de braderie », explique Mireille Rahme, avec possibilité pour les commerçants d'installer des rayons avec des promotions à l'intérieur, voire des portants en extérieur. « Mais il n'y aura pas de Repas équilibrés pour les lycéens LUXEMBOURG Les lycées sont ouverts depuis le 11 mai, mais les élèves ne peuvent toujours pas prendre leur repas à table à la cantine, pour des raisons de sécurité sanitaire. Le service de restauration scolaire et de l'Université, Restopolis, continue pourtant de distribuer des menus aux élèves, et ce dans le respect des mesures sanitaires. « Tous les matins, ils distribuent les repas devant les salles de classe », illustre le ministre de l'Éducation nationale. Cette offre se compose de menus froids avec des plats de saison et des desserts régionaux préparés avec des fruits frais ou des produits laitiers locaux. Chaque élève qui commande un sandwich reçoit chaque jour une salade ou des crudités différentes. Contournements attendus LUXEMBOURG Les travaux pour la réalisation des contournements routiers pour les localités de Bascharage et d'Hoscheid-Dickt pourront débuter une fois que toutes les études du volet génie-civil seront achevées. À Bascharage, « selon le planning actuel, les travaux pourront démarrer au plus tôt à l'automne 2021, pour une durée de cinq ans », a précisé François Bausch, ministre des Travaux publics. Du côté d'Hoscheid-Dickt, aucune date n'a encore été communiquée pour le début des chantiers. stands en extérieur, et les itinérants ne pourront pas y participer en théorie ». Son maintien est pourtant jugé « extrêmement important » dans un contexte de reprise difficile, même si les clients habitués ont été au rendez-vous dans les magasins, bars et restaurants au moment du déconfinement. « Le télétravail nous fait beaucoup de mal. Les salariés des grandes sociétés ne sont pas revenus en masse et le manque à gagner est important », conclut Mireille Rahme. THOMAS HOLZER La maison autonome relancée 1000 euros de bons pour les commerces Comment relancer le commerce après la crise ? Pour inciter les clients à dépenser leur argent, la Ville va mettre en place un système de bons d'achat. « La capitale achète à chaque commerce de détail, bar ou restaurant 20 chèques-cadeaux de 50 euros, soit 1000 euros par magasin », se félicite Mireille Rahme. Un millier de commerces en bénéficient. L'idée sera de vendre ces bons sur letzshop.lu en y ajoutant un pourcentage. REDANGE-SUR-ATTERT À l'arrêt en raison de la crise du coronavirus, les activités sur le site du Äerdscheff, projet d'une maison autosuffisante soutenu par le ministère de l'Environnement, ont pu reprendre. « On a débuté la construction du toit », a expliqué Annick Meiers, coordinatrice. L'association a toujours besoin de bénévoles., aerdscheff.cell.lu
DATA ILLIMITEE tango.lu Les ventes flash de Tango. Pour les1000 premièresnouvelles lignes ! Détails et conditions sur tango.lu € s



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :