L'essentiel Luxembourg n°2922 9 jun 2020
L'essentiel Luxembourg n°2922 9 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2922 de 9 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : le traçage, une véritable option.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MARDI 9 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Il ne reste plus que 28 personnes hospitalisées en raison du Covid. Hospitalisés 12,5 jours en moyenne LUXEMBOURG L'Inspection sanitaire assure le suivi des personnes testées positives au coronavirus non hospitalisées. Elle effectue aussi un contact tracing depuis le début du déconfinement. Cela a permis de détecter certains foyers de contamination et d'agir pour Vite lu Un casting pour enfants LUXEMBOURG Pour des tournages prévus à la fin de l'été, Castinglux recherche cinq garçons âgés de 5 à 18 ans. Aucune expérience en théâtre ou cinéma n'est requise., FB  : Casting Lux Constitution expliquée LUXEMBOURG À l'heure où les députés travaillent sur la révision de la Constitution, la Chambre des députés a réalisé une vidéo ludique pour expliquer cette loi fondamentale., chd.lu Le trafic a été perturbé LUXEMBOURG Deux véhicules se sont percutés hier peu avant 8h, paralysant pendant deux heures la sortie Bridel sur l'autoroute A6 en direction de la capitale. Aucun blessé n'a été enregistré. interrompre les chaînes de transmission, ont indiqué les autorités hier. Concernant les patients infectés par le virus qui ont dû être hospitalisés, elles précisent qu'ils y sont restés 12,5 jours en moyenne, et 26jours pour ceux qui sont passés par les soins intensifs. Désistement au Blannenheem LUXEMBOURG Jean-Paul Grün, directeur général du Cipa Blannenheem (maison de soins pour personnes âgées, aveugles ou malvoyantes), a quitté ses fonctions suite aux plaintes de familles de résidents sur les conditions de traitement. Les syndicats unissent leurs forces contre la crise sociale OGBL, LCGB et CGFP ont demandé d'une seule voix hier l'organisation d'une tripartite qui pourrait avoir lieu à la mi-juillet. Les sans-papiers aidés par l'ASTI LUXEMBOURG De nombreux travailleurs en situation irrégulière ont subi la crise du coronavirus de plein fouet. Pour leur venir en aide, l'Association de soutien aux travailleurs immigrés (ASTI) a distribué depuis des bons alimentaires à 214 personnes sans papiers depuis le 10 avril, pour un montant total de 20 000 euros. Les trois syndicats veulent protéger le pouvoir d'achat des ménages au sortir de la crise sanitaire. « La tripartite s'est réunie régulièrement depuis la crise de la sidérurgie, pour à chaque crise chercher des solutions. Le chômage partiel, les pré-retraites, les travaux d'utilité publique sont ses enfants ». Pour Patrick Dury, président du LCGB, seule une réunion réunissant syndicats, patronat et gouvernement peut accoucher de solutions efficaces face à la crise sociale s'annonçant dans le sillage de la crise sanitaire. Les trois grands syndicats du pays, l'OGBL, le LCGB et la CGFP (fonction publique) ont parlé d'une même voix hier. Demain, l'organisation éventuelle d'une tripartite à la mijuillet figure à l'ordre du jour de leur rencontre avec le gouvernement. « D'ici la mi-juillet, on en saura plus sur l'impact de la crise », souffle Romain Wolff, de la CGFP. Pour Nora Back, présidente de la Chambre des salariés et L'allocation postnatale est adaptée LUXEMBOURG Le respect strict de la périodicité des examens médicaux des nouveau-nés (deux à trois mois) n'est plus une condition d'octroi de l'allocation postnatale, a indiqué le gouvernement hier. Entre LUXEMBOURG Les moratoires de crédit ont été beaucoup utilisés  : les banques ont accepté 95% des 17000 dossiers, pour une valeur de 3,5 milliards d'euros. Il s'agissait de PME souhaitant un report des mensualités de crédits, du fait de la crise. En revanche, les prêts garantis par l'État, destinés à aider les entreprises en difficulté, « n'ont pas été utilisés à le 16 mars et le 4 mai, les restrictions liées au Covid-19 avaient empêché 1062 nouveau-nés d'être testés à l'audiométrique néonatal. Les parents ont été invités à se rendre chez le médecin en mai. Des moratoires, mais peu de prêts garantis leur plein effet », note Pierre Gramegna, ministre des Finances. Seulement 200 dossiers ont été introduits et la moitié acceptés, avec des taux d'intérêt entre 1,5 et 3%. Il suppose que les entreprises « sont encore dans un mode de reprise, pas de relance ». La majorité des dossiers concernent des commerces de détail et du secteur de la gastronomie. de l'OGBL, « le plus important est une sortie de crise socialement juste, avec des mesures pour les gens », en plus de celles pour les entreprises. Les syndicats ont déjà des mesures à proposer. « Elles tourneront autour d'une politique d'investissement forte dans la santé, la recherche, l'éducation… », poursuit Nora Back. Deuxième priorité  : le pouvoir d'achat des ménages. « Il faut exploiter les pistes comme le maintien des salaires, les prix du logement… ». JÉRÔME WISS
MARDI 9 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Un franc succès pour letzshop.lu LUXEMBOURG La plateforme en ligne letzshop.lu, qui propose la vente de produits de commerçants locaux, a connu un réel succès pendant la période de confinement. Ainsi, le nombre des commerçants présents sur le site a augmenté, passant de 295 à 426. Une forte hausse des visites a aussi été enregistrée (+383%). La grande majorité des sociétés actives sur Letzshop (101) sont installées dans la capitale. Tchernobyl avait laissé des traces De faibles traces peuvent être trouvées dans les champignons. LUXEMBOURG Aucune conséquence radiologique des récents feux dans la région de Tchernobyl n'a été constatée au Luxembourg, notent les ministres concernés. En revanche, de très faibles concentrations de Césium-137 sont détectées au Grand-Duché, datant d'essais nucléaires atmosphériques réalisés entre 1945 et 1980 et de l'accident de la centrale de Tchernobyl en 1986. Le recours à une application de traçage n'est plus exclu Pour éviter une potentielle nouvelle vague d'infection au Covid, le gouvernement envisage le traçage électronique. Jusqu'à très récemment, le Luxembourg était réticent face au tracking, le traçage automatisé via une application mobile des contacts d'une personne infectée au Covid. Il préférait un traçage manuel. Mais le Premier ministre, Xavier Bettel, et la ministre de la Santé, Paulette Lenert, ont indiqué hier que le gouvernement envisageait de revenir sur cette décision, en cas de nécessité et sous conditions. La Commission nationale d'éthique (CNE) s'est fendue Une crèche et un chantier ciblés par les cambrioleurs LUXEMBOURG Plusieurs effractions ont été signalées dans la nuit de dimanche à lundi. Notamment dans la capitale. Une crèche a été cambriolée, rue de Chicago, à Bonnevoie. Du matériel de construction, des machines et objets privés ont été volés dans des conteneurs d'un chantier rue Charles-Darwin, à Gasperich. Aucun index avant 2022 ? LUXEMBOURG Le coronavirus a bouleversé l'économie. Alors qu'avant la crise, l'indexation des salaires et pensions était attendue pour octobre 2021, la baisse des prix à la consommation change la donne. Pas d'inflation, pas d'indexation en résumé. Et l'indice des prix a reculé de 0,2% en mai 2020 par rapport à l'année passée, note le Statec. Cela s'explique en grande partie par la baisse des prix pétroliers (-2,8% Les prix chez le coiffeur font partie de ceux qui ont un peu augmenté en mai. La mémorisation de contact entre personnes se ferait par Bluetooth. par rapport à avril). Le mazout de chauffage affiche -13%, le diesel -5,3% et l'essence +2,7%. Sont en hausse, la téléphonie mobile (+1,2%) et les salons de coiffure et esthétique (+0,7%). Le taux annuel d'inflation s'établit à 0,2% contre 0,6% en avril. Le Statec n'a prévu aucune date pour une hausse de 2,5% des salaires et pensions. Difficile donc d'imaginer un index avant fin 2021, voire début 2022. PUB d'une prise de position de treize pages sur la forme que pourrait prendre ce traçage. Réalisé via smartphone, celui-ci devrait être « volontaire », en garantissant « un consentement libre et éclairé », « réversible ». La personne doit pouvoir Jusqu’au dimanche 14.06.2020 inclus. changer d'avis à tout moment et effacer ses données, dont la durée doit être limitée. L'enregistrement des contacts par Bluetooth est aussi préféré, car il est jugé moins intrusif qu'une géolocalisation. La CNE relève les inquiétudes du public concernant une « potentielle surveillance totale, voire totalitaire ». Mais elle rappelle que le confinement est aussi « un drame » et une atteinte aux libertés, notamment à celle de circuler, un droit fondamental. La CNE souligne aussi que le traçage manuel a ses limites. Elle estime que peu d'infectés s'y soustraient, car ils se sentiraient « coupables » de propager la maladie. Mais le procédé reste très fastidieux. SÉVERINE GOFFIN UN PRIX QUI PORTE SES FRUITS 2.99 -33% Kiwi Sungold Emballés, origine  : Nouvelle-Zélande Jusqu’à épuisement des stocks. 2.00 500 g (4.00/kg) 1kg 2.00 -26% 2.69 Pêches Emballés, origine  : Espagne, Italie aldi.lu Mam ALDIass allDag extra, ganzeinfach



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :