L'essentiel Luxembourg n°2920 5 jun 2020
L'essentiel Luxembourg n°2920 5 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2920 de 5 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : coup de pouce au tourisme local.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Économie VENDREDI 5 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Toutes les voitures de société électriques ? « C'est illusoire » La sortie du ministre de l'Énergie fait bouillir les représentants du secteur automobile. Un gros trou d'air dans les immatriculations LUXEMBOURG Le secteur de l'automobile a connu un trou d'air ces trois derniers mois, en raison des mesures de confinement liées au coronavirus. Le nombre d'immatriculations au Grand-Duché est tombé à 1 192 en avril et 2 798 en mars, contre respectivement 5 642 et 5 621 les mêmes mois, un an PUB Les véhicules électriques représentent 1,8% des immatriculations. auparavant. Selon les chiffres de la Société nationale de circulation automobile (SNCA), un léger rebond a été observé pour le mois de mai, alors que les concessions ont rouvert leurs portes le 11, avec 3 041 immatriculations recensées. On en comptait 5 415 l'an passé à la même époque. BELLE VENTE AUX ENCHÈRES D’OBJETS D’ART Plus de 250 lots provenant de collections privées, dont 60 tableaux, des dizaines de bronzes et sculptures, … Vente online du 29 mai au 07 juin. Tous les lots sont exposés. Exposition accessible sur rendez-vous ( 691 611 087). WWW.GOLDFIELD.AUCTION « Illusoire », « irresponsable », « malsain »... Porte-parole de la House of Automobile (HoA) au Luxembourg, Ernest Pirsch ne mâche pas ses mots. Près d'une semaine après la déclaration du ministre luxembourgeois de l'Énergie, la pilule a toujours du mal à passer. Claude Turmes avait lancé au détour d'une conférence de presse « qu'à l'avenir, toutes les voitures de société devront être électriques ». La HoA, qui regroupe les acteurs et représentants de l'automobile, sociétés de leasing comme concessionnaires, s'est fendue jeudi d'un communiqué dans lequel elle exprime tout le mal qu'elle pense de cette sortie du ministre. « Économiquement, c'est extrêmement néfaste et inadmissible, surtout en cette période », résume Ernest Pirsch. Autant que la perspective annoncée - « sans échéancier, ce qui engendre de l'incertitude par rapport aux achats » - c'est le timing qui met en rogne les professionnels du secteur. « On sort de deux mois sans ventes, avec beaucoup de stocks (NDLR : lire ci-dessous), et cela reprend doucement. Il n'y avait pas besoin de cela », tempête le porte-parole, qui imagine que Claude Turmes fait « cavalier seul au sein du gouvernement », la HoA n'ayant jamais été sondée sur le sujet. Si la HoA se dit favorable à l'électrification du parc automobile, elle considère qu'il faut l'accompagner à un rythme raisonnable : « Les gens ne sont pas prêts, les infrastructures non plus », constate Ernest Pirsch, qui plaide pour un mix entre les différentes motorisations, incluant les véhicules thermiques « toujours plus propres ». MATHIEU VACON Flibco.com se déploie en Italie LUXEMBOURG Opérant dans sept pays européens, dont le Grand-Duché, flibco.com va se développer en Italie. La plateforme de recherche de solutions de transport vers les aéroports, établie dans le giron du groupe luxembourgeois Sales-Lentz, a indiqué avoir ouvert un bureau à Milan. Elle précise rechercher des partenaires locaux pour « étendre Les bus et navettes Flibco vont son activité aux principaux aéroports du pays d'ici à rallier les aéroports italiens. 2022 ». La relance 130 milliards L'Allemagne, durement affaiblie par la crise du nouveau coronavirus, a annoncé un plan de relance de 130 milliards d'euros sur deux ans pour stimuler son économie. Ce plan a pour ambition non seulement de soutenir l'offre, à travers la réduction de la taxe sur la valeur ajoutée ou de nouvelles aides aux entreprises en difficulté, mais également la demande par des subventions aux familles ou encore une augmentation de la prime d'achat pour les voitures électriques. Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices Change Pétrole Actions BEL 20 3449,89 +0,66% CAC 40 5011,98 -0,21% DAX 12 430,56 -0,45% DOWJONES 26 370,43 +0,38% EUROSTOXX 50 3261,67 -0,24% FTSE 6341,44 -0,64% LUXX 1079,33 +1,27% NASDAQ 9693,95 +0,11% NIKKEI 225 22 695,74 +0,36% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,87 0,89 LIVRE STERLING 1,09 1,13 YEN JAPONAIS 0,80 0,82 Achat BARIL NY 36,78 BRENT 39,46 Cours Var%J-1 APERAM 27,30 +2,25 ARCELOR MITTAL SA 10,04 +1,41 BLUEMARHOLDINGS 1,38 0,00 BREDERODE 73,70 -1,07 EDIFY ACT. ORD. 44,20 0,00 FOTEXHOLDING 2,22 -0,89 LUXEMPART 48,40 +0,41 RTLGROUP 33,64 +2,44 SES FDR 7,30 +0,69 iwarecourssans garantie Évolution du LuxX sur une semaine
VENDREDI 5 JUIN 2020/LESSENTIEL.LU Le coin du geek 13 Remove China veut rendre l'Inde moins dépendante de la Chine. Google a retiré l'apppolémique APP Google a retiré de sa boutique en ligne une appindienne, qui a suscité un fort engouement dans son pays, car elle violait les conditions d'utilisation du Play Store. Téléchargée plus de 5 millions de fois depuis le 17 mai, Remove China Apps permettait de détecter sur un smartphone toutes les apps développées par des sociétés chinoises. L'utilisateur était ensuite invité à supprimer manuellement de son appareil la liste d'apps dressée par cet outil controversé. Celui-ci ne proposait pas d'alternatives à télécharger. PUB Twitter a positionné Trump comme le « roi des racistes » L'algorithme qui gère Twitter fait remonter le président américain en première position dans les recherches du mot « raciste ». Donald Trump apparaît en premier résultat des comptes suggérés en tapant en anglais le mot « raciste » dans la recherche Twitter. Cette association est le résultat d'un algorithme gérant le réseau social. Le journal britannique « The Independent » est le premier à avoir relevé cette curiosité dans un contexte de manifestations généralisées à travers les États- Unis contre le racisme et les violences policières. « Si un compte est régulièrement associé à certains termes, L'algorithme de Twitter utilise tout un tas de variables mettant en principe la plateforme à l'abri de toute tentative de manipulation. ils peuvent émerger ensemble dans les recommandations par le biais d'un algorithme », a simplement expliqué un porteparole de Twitter. Le réseau social a pour la première fois le 26 mai signalé un tweet de Donald Trump comme trompeur, avant d'en épingler un autre, trois jours plus tard, pour « apologie de la violence ». WELCOME BACK Nous sommes heureux de vous accueillir ànouveau ! Le restaurant La Coquillerouvreses portes àpartirdu 02/06/2020 Venez profiter de notreterrasse ! Pour consulter la nouvelle carte, rendez-vous sur www.coque.lu. Réserver votre table par e-mail : horesca@coque.lu ou par téléphone au 43 60 60 -979. Le président républicain, suivi par plus de 80 millions de personnes sur le réseau social, avait riposté entre-temps en signant un décret visant à limiter la protection judiciaire des réseaux sociaux. Pour Greg Sterling, rédacteur du site spécialisé dans les moteurs de recherche « Search Engine Land », le fait que Donald Trump soit suggéré en premier en cherchant « raciste » sur Twitter n'est pas un nouvel épisode de ce conflit ouvert, mais plutôt le reflet d'un « grand nombre de personnes utilisant les mots "raciste" ou "racisme" pour décrire ou répondre » au président ou le résultat d'un « effort concerté pour associer le compte de Trump à ces termes ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :