L'essentiel Luxembourg n°2916 29 mai 2020
L'essentiel Luxembourg n°2916 29 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2916 de 29 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : Minneapolis flambe après une bavure policière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg VENDREDI 29 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Vite lu Le retour des chenilles DUDELANGE Les chenilles processionnaires du chêne, dont les poils sont urticants, sont de retour, notamment à Dudelange. La commune invite à signaler leur présence au 5161211 ou par mail à ville@dudelange.lu. Trouver des stagiaires LUXEMBOURG L'Agence nationale pour l'information des jeunes a mis en place une plateforme dédiée aux jeunes qui cherchent des stages et aux entreprises à la recherche d'un stagiaire. Elle est accessible sur, jugendinfo.lu Les impacts de la crise LUXEMBOURG Le Liser a lancé une grande enquête sur le vécu des familles et des travailleurs frontaliers depuis le début du confinement. Le questionnaire est à trouver sur son site Internet., www.liser.lu/covid-19survey Après la peur d'être enfermé vient l'angoisse d'avoir à sortir Que faire pour gérer sereinement son déconfinement ? La psychologue Raymonde Scheuren nous conseille. « L'essentiel »  : Les habitants ont géré le stress du Les baignades pourront reprendre Le stress provoqué par le déconfinement est lié à la perception, même inconsciente, d'un danger. LUXEMBOURG Les bassins du centre sportif La Coque seront prêts à recevoir 24clients toutes les deux heures, à partir de mardi, a annoncé l'établissement sur ses réseaux sociaux. Quatre personnes seront autorisées dans le bassin de 25 mètres et 20 clients pourront utiliser celui de 50 mètres. Au Domaine thermal de Mondorf-les- Bains, le centre fitness, piscines, hôtel et restaurants rouvriront d'ici le 8 juin. À Remich, le personnel de la piscine en plein air se prépare aussi pour l'ouverture annoncée pour le 15 juin prochain. À Remerschen, la « Baggerweier » rouvre samedi, dès 10h. À Remerschen, la baignade « Baggerweier » rouvre samedi, à 10h. Il s'est mis à jeter des objets depuis la fenêtre LUXEMBOURG Vers 22h, mercredi, la police est intervenue dans un hôtel rue Notre-Dame, à Luxembourg, où un client s'était mis à jeter des verres et bouteilles par la fenêtre de sa chambre. L'homme a été trouvé et contrôlé. Il était « confus et agressif », visiblement en état d'urgence psychologique. Il a été conduit à l'hôpital. LUXEMBOURG À l'heure actuelle, le Luxembourg compte potentiellement 402 porteurs du coronavirus qui s'ignorent, selon les derniers résultats de l'étude CON-VINCE. L'étude base son estimation sur des tests menés auprès de personnes avec pas ou peu de symptômes. En mai, confinement, qu'est-ce qui nous attend à la sortie ? Raymonde Scheuren : Certains patients sont angoissés par le fait qu'eux-mêmes, leur conjoint ou leurs enfants doivent sortir. Chez eux, ils se sentent en sécurité. Dehors, ils craignent l'infection. Nos cabinets ont rouvert, mais ils continuent à recourir à la téléconsultation. Pour des étudiants, cela peut s'ajouter au stress des examens à passer. Est-on toujours conscient de son stress ? Certains ont l'impression d'être sereins mais ont soudainement des problèmes cardiaques, de respiration, de transpiration, des bourdonnements d'oreille. Ils pensent être malades, puis il s'avère que ce sont des réactions dues au stress. Que peut-on faire contre ces angoisses ? Elles sont liées à la perception, même inconsciente, d'un danger. En réalisant que le risque réel est bas, le patient arrive à se calmer. Le sport et les exercices de respiration aident aussi. Si l'on ne se sent pas la force d'affronter son stress, il est conseillé de consulter, même temporairement. Et ceux qui sont contents de sortir, ne risquent-ils pas d'être déçus de ne pas revenir à une vraie normalité ? Oui, mais il est trop tôt pour évaluer l'impact psychologique. Ce que nous voyons sont des gens qui se sont forcés à se contrôler face au virus et n'ont pas l'habitude. D'un coup, ils craquent et font le contraire de ce qu'ils devraient. RECUEILLI PAR SÉVERINE GOFFIN Les jeunes sont attendus LUXEMBOURG Les maisons de jeunes se déconfineront dès ce week-end, a indiqué le ministère de l'Éducation nationale à « L'essentiel ». Dans un premier temps, seules les activités d'information et de consultation seront proposées au public, sur rendez-vous. La fréquentation libre par les jeunes n'aura lieu que dans un second temps. Les maisons de jeunes vont se déconfiner ce week-end. 402 porteurs qui s'ignorent cela représente deux personnes sur 1 751 testées positives. Pour avril, les résultats faisaient état d'un chiffre beaucoup plus élevé. Les personnes infectées sans le savoir étaient estimées à 1449. Les personnes présentant des anticorps représentent, elles, 2,6% de la population, contre 1,9% du total de l'échantillon, le 7 mai. Le nombre officiel d'infections actives est lui de 102 patients. Les chercheurs font aussi des simulations. Ils pensent que si tout venait à rouvrir sans précaution le 1er juin, il y aurait une seconde vague.
VENDREDI 29 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 L'armée a remis les masques. L'armée achève sa distribution LUXEMBOURG Après trois semaines, la mission de distribution des masques aux travailleurs frontaliers s'achève dimanche pour l'armée luxembourgeoise. Ils étaient plus de 200 pour distribuer environ 10 millions de masques sur douze sites différents. 70% des frontaliers ont déjà pu récupérer leurs 50masques. PUB Porter un tour de cou, un bon « compromis » en salle de sport Les salles de sport indiquent avoir mis en place des mesures de protection pour accueillir idéalement leurs clients. Parmi les précautions qui sont de mise dans les salles, l'utilisation d'une seule machine sur deux. « Nous allons essayer de faire au mieux ». SteveDarné, l'un des propriétaires de Fitness Zone situé dans le quartier de Howald, à Luxembourg, indique avoir été « agréablement surpris » de l'annonce de la réouverture dès ce vendredi des centres de fitness. Mais il se demande comment faire du sport en portant un masque. « Porter un tour de cou peut être un bon compromis », explique-t-il. Sophian Ait Bayahya, le gérant du centre de fitness Painworld, à Gasperich, indique de son côté qu'il proposera à la vente des visières, en plus des masques. Il précise que d'autres mesures de sécurité ont été mises en place : « La salle et les machines ont été désinfectées. Les clients ne pourront utiliser qu'une machine sur deux, et appliquer du gel désinfectant. Nous allons également limiter les cours, pendant lesquels des espaces devront être marqués entre les participants ». En ce qui concerne les consignes de distanciation, elles seront rappelées au micro, a encore ajouté le gérant. Enfin, dans les vestiaires et les douches, une cabine sur deux sera fermée. OLIVIER LOYENS Pour des prix qui correspondent àvotre budget, comptez sur nous.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :