L'essentiel Luxembourg n°2914 27 mai 2020
L'essentiel Luxembourg n°2914 27 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2914 de 27 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 29,6 Mo

  • Dans ce numéro : bientôt libre de circuler en Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Le coin du geek MERCREDI 27 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Les verrous de l'iPhone une nouvelle fois mis en échec L'équipedehackers Unc0ver apublié un nouveau jailbreak pour déverrouiller les systèmes d'exploitation iOS 11 à iOS 13.5. UncOver a encore frappé contre Apple. Cette équipe de hackers a publié durant le week-end la version 5.0 de son logiciel de jailbreaking. Il s'agit du premier permettant de casser les verrous de la version la plus récente du système d'exploitation mobile iOS, àsavoir la mouture 13.5 qu'Appleamis à disposition des utilisateurs la semaine passée. Pour rappel, iOS 13.5 ajoute notamment le système créé par Apple et Google de traçage des contacts du Covid-19 via PUB Les iPhone les plus récents, comme l'iPhone 11 et 11 Pro, peuvent être facilement bidouillés avec le nouveau logiciel d'Unc0ver. l'échange par Bluetooth d'identifiants aléatoires avec d'autres appareils iOS ou Android, ainsi que la désactivation de la reconnaissance faciale si l'utilisateur porte par exemple un masque. Exploitant une faille de sécurité qui n'a pour le moment pas été corrigée par Apple, l'outil Uncover 5.0 est compatible avec toutes les versions d'iOS depuis la version 11. Ce logiciel de jailbreaking donne à l'utilisateur davantage de contrôle sur le système d'exploitation de son smartphone, afin de le personnaliser et d'y installer des fonctionnalités non officielles et des applications qui ne sont pas autorisées par Apple. Il va sans dire que la pratique du jailbreak expose les utilisateursàdes risques de sécurité. Apple se réserve d'ailleurs le droit de refuser la prise en charge de tout appareil qui aurait été bidouillé de cette manière, même s'il est encore sous garantie. Le collège échevinal et la commission des affaires culturelles de la commune de Mamer présentent le Mamer autokino Le grand événement cinématographique en plein air au Luxembourg AU Parking DU Bauhaus ÀCapellen TICKETS Et Infos : www.mamer.lu/autokino Commandez aVec l’APPLI « Mamer Autokino » Le jeu « Pac-Man » est né en 1980. Une IA a recréé le jeu mythique JEUX VIDÉO Recréer « Pac-Man » à partir de zéro en quelques jours. C'est ce qu'a su faire l'intelligence artificielle (IA) GameGan de la firme Nvidia, à l'occasion des 40 ans du jeu vidéo culte. En collaboration avec Bandai Namco, l'entreprise connue pour ses cartes graphiques acréé un réseau antagoniste génératif capable de reconstituer le jeu simplement en visionnant des parties jouées. En pratique, elle a été nourrie avec 50 000 sessions de jeu de « Pac-Man », afin de comprendre comment le jeu et les règles fonctionnaient, et le recréer image par image. Tickets en ligne sur www.mamer.lu/autokino PRIX : 15 € PAR VOITURE (10 € FILMS POUR ENFANTS) Ce prix vaut pour une voiture, n’importe le nombre d’occupants.
MERCREDI 27 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Bande dessinée 15 Les péripéties du monde du travail vécues par un employé « Stop Work » suit le parcours d'un cadre qui subit des déconvenues au sein de son entreprise. La réplique « -J'ai déménagé car je suis tombé amoureux d'une fille de Milan. Tu penses que je mens ? - Oui. C'était un mec ? -C'est si évident que ça ? » « Refile le stagiaire aux mecs du service des devis, ils n'en branlent pas une », « J'aime saigner les fournisseurs pour augmenter les marges », « L'écologie, je m'en cogne ». Fabrice Couturier, cadre d'une quarantaine d'années au service des achats chez RondellesSA, est un personnage a priori peu sympathique. Ses collègues le méprisent, car le considèrent comme un fayot. Effectivement, il convoite clairement le bureau de chef de service et se voit déjà en poste. Seulement, son monde s'écroule lorsque le directeur privilégie une femme venue de l'extérieur. Le héros volontiers macho et beauf, grand consommateur de films pornos, se sent humilié et broie du noir. Il s'agace des anglicismes abscons de sa nouvelle cheffe et s'exaspère des initiatives du service EHS (Environnement, hygiène, sécurité). Cette hilarante trouvaille des auteurs est un service dirigé par la rigide Ludivine, qui, sous prétexte de mesures sécuritaires, interdit de changer la pile d'une horloge, impose un sens de stationnement, dispense des formations pour apprendre à descendre un escalier, impose des séances de gym et demande un signalement de tous les accidents, même les bobos infimes. D'abord furibard, Fabrice, sur les conseils d'un syndicaliste jusqu'à Une espionne très atypique AVENTURES Prise pour une touriste ou une femme de ménage, Marie-Madeleine est une espionne en mission à Londres. Elle se fait embaucher comme cuisinière dans un restaurant qu'elle doit surveiller. Elle n'est pas au bout de ses surprises ! « Un peu de tarte aux épinards - Tome 2 ». Casado/Pelaez. Casterman, 11,95 euros. « Les générations ». Flavia Biondi Glénat, 17,50 euros. Plongéedans unesombrebanlieue VIE QUOTIDIENNE Des barres d'immeubles àperte de vue, de la drogue, de la violence, des petits trafics, mais aussi des scènes de vie dans des appartements réduits où règne la promiscuité, ou encore des jeunes qui zonent. Tout en noir et blanc, dans un graphisme épuré, « En falsh » présente une vision peu idyllique d'une banlieue française. La violence est très présente, de manière physique et verbale, sans émaner systématiquement des individus qui habitent sur place. Les élus, candidats et débatteurs de plateaux télévisés sont aussi égratignés. Pour réaliser ce projet conséquent (152 pages), le scénariste dit s'être inspiré de sa propre jeunesse. « En falsh - 1-On est là ». Oz et Sanchez. Delcourt, 17,95 euros. présent honni, affronte finalement ses ennemis avec subtilité. « Pas en frontal, sinon t'es mort », explique le membre de la CGT. Le duo finira par proposer une série de réformes absurdes. « Stop Work » décrit avec brio et sarcasme la vie de bureau. Si le titre peut faire penser à un ouvrage très militant, il s'agit plutôt d'une description fine des rapports parfois compliqués entre les collègues contraints de se supporter. L'album est très agréable à lire grâce aux dessins aérés de Morgan Navarro et au scénario limpide et drôle de Jacky Schwartzmann. JOSEPH GAULIER « Stop Work - Les joies de l'entreprise moderne ». Jacky Schwarzmannet Morgan Navarro. Dargaud, 18 euros. Des fondus de vieilles voitures AUTOMOBILE Une nouvelle série, « Les fondus de voitures de collection », débute avec un premier tome. L'album est composé de petites saynètes sur la thématique des voitures de prestige. Les héros se rendent à des rassemblements, des garages automobiles ou sont victimes de quelques péripéties amusantes. « Les fondus de voitures de collections - Tome 1 ». Cazenove/Richez/Bloz. Bamboo, 10,95 euros.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :