L'essentiel Luxembourg n°2914 27 mai 2020
L'essentiel Luxembourg n°2914 27 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2914 de 27 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 29,6 Mo

  • Dans ce numéro : bientôt libre de circuler en Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 27 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Les tests généralisés Covid-19 vont débuter Il s'agira de tests avec prélèvement dans la gorge ou dans le nez. LUXEMBOURG Les tests généralisés Covid-19 de la population commenceront ce mercredi dans cinq des 17stations à travers le pays. Ceux qui travaillent dans le domaine de la santé, des soins ou des services à la personne seront testés en premier et de manière régulière. Suivront des échantillons de personnes ayant repris leur activité professionnelle, comme les coiffeurs ou les travailleurs de la construction. Puis l'ensemble de la population, sur base volontaire. Les tests réalisés sur des groupes représentatifs seront échelonnés jusqu'à fin juillet. Pour effectuer ce test, il faudra avoir reçu le courrier d'invitation du gouvernement, puis prendre rendez-vous en ligne sur la plateforme myguichet.lu. Une centaine de contrôles par jour LUXEMBOURG La police, qui continue ses contrôles de déconfinement, a tiré son bilan de la semaine dernière. Une centaine de contrôles par jour ont été effectués. Une quinzaine d'avertissements taxés ont été émis quotidiennement. Dans plus de 90% des cas Le chiffre du jour 2 cas Le net ralentissement de l'épidémie de coronavirus se confirme au Luxembourg où « seulement » deux nouveaux cas ont été enregistrés sur 722 tests réalisés en 24 heures. Le nombre d'hospitalisations est en revanche en hausse, avec 44 patients pris en charge, trois de plus que lundi. Cinq personnes sont en soins intensifs. Depuis le début de la crise, 3 995 personnes ont été contaminées. Le chiffre des décès était stable hier, à 110. pour non-port du masque. Plusieurs procès-verbaux ont par ailleurs été dressés pour non-respect de la fermeture des plages autour du lac de la Haute-Sûre et pour des événements privés « lors desquels le nombre maximal de personnes était largement dépassé ». La police veille au respect des mesures de déconfinement. Bars et restaurants sous pression La nouvelle « Quarante-huit heures de préparation sur la place d'Armes, àLuxembourg. Trois questionsà est tombée lundi. Les gérants plus auraient été les bienvenues pour tout organiser. Au- Tout comme au Plëss, le de restaurants et de bars François Koepptant pour le client que pour le stress était palpable chez la peuvent rouvrir leurs personnel », expliquait Hubert majorité des gérants de bars et terrasses dès aujourd'hui. Bonnier, directeur du bar-restaurant Plëss, hier en pleine deux mois d'arrêt et à un chez les restaurateurs. Après Hier, la tension montait. jour Quatre clients au maximumpourront s'installer àune table, qui sera espacée de 1,5mdes autres. Les cinémas seront prêts le 17 juin de la réouverture des terrasses, ils ont ressorti tables et chaises, placées à un 1,5m de distance. Mesures de sécurité obligent, plexiglas et autre séparations font partie de la nouvelle décoration. Au Batucada, restaurant brésilien sur le plateau du Saint- Esprit, l'effervescence était à son comble. « Nous pensions avoir plus de temps pour finir nos rénovations. Là, nous sommes contraints de rester jusque tard dans la soirée pour que tout soit prêt », soufflait Fabio Santos, manager. Au Knuedler, le propriétaire du Piazza déplorait les coûts de cette réouverture. « J'ai déjà dépensé 8000euros en matériel. Plexiglas, plastification des cartes de menu, etc. ». Marc Rauchs, gérant du Updown et du Uewerbayern dans le Grund, craint que l'expérience bistrot ne soit plus la même. « Les clients vont peutêtre hésiter à rester. Ou bien ils prendront leur boisson à emporter ». ANA MARTINS LUXEMBOURG Le gouvernement avait annoncé lundi que les cinémas pourraient rouvrir dès vendredi, mais ces derniers veulent prendre le temps de bien faire les choses. Dans un communiqué commun, les exploitants ont annoncé leur grande réouverture pour le mercredi 17 juin. Ensemble, ils ont établi un protocole pour mettre en place les mesures de sécurité nécessaires et leurs équipes seront formées. Les exploitants se sont donné du temps pour préparer l'ouverture. Les restaurants et les bars vont enfin rouvrir. Quelle a été votre réaction ? François Koepp, secrétaire général de l'Horesca : C'est une bonne nouvelle. Nous remercions le gouvernement d'avoir enfin entendu nos demandes. Seul bémol, nous avons peu de temps avant la date de réouverture pour nous préparer. Le nombre de clients sera limité à quatre par table. Vous auriez souhaité plus ? On aurait espéré pouvoir en accueillir six par table. Cela aurait été pratique pour les repas organisés àl'issue des conférences et séminaires. Certains réclament une baisse de la TVA à 3%. Qu'en pensez-vous ? La baisse de la TVA est une revendication de l'Horesca depuis plusieurs années. Le gouvernement attend de voir l'effet des mesures annoncées avantd'en prendre d'autres.
MERCREDI 27 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Deux mois « infernaux » vécus par les victimes de violences Pendant le confinement, les victimes de violences ont eu du mal à appeler à l'aide. Elles le font davantageàprésent. « Nous nous attendionsàêtre davantage sollicités par les victimes de violences conjugales lors du confinement. Ce n'était pas le cas, s'étonne Andrée Birnbaum, directrice générale de l'ASBL Femmes en détresse. Notre plus grande charge de travail arrive maintenant que les auteurs peuvent ressortir et que les femmes ont plus de liberté pour nous contacter ». La manière de lutter contre ces violences sera discutée ce matin àla Chambre. En attendant, pour les victimes, ces LUXEMBOURG Une enquête pour prise illégale d'intérêts et fraude informatique est en cours, aindiqué hier la justice luxembourgeoise. Le juge d'instruction de Diekirch a ordonné, dans ce cadre, une perquisition dans des services dépendants de la Direction générale de la police et à la Direction de la région Nord de la police. Les recherches ont été effectuées La police s'attend à recevoir, en décalé, des plaintes de victimes. deux mois confinées ont été infernaux. « Les agresseurs ne pouvaient sortir se défouler en voyant des amis ou en faisant Un dirigeant de la police visé Inégales devant la charge de travail Le juge a ordonné une perquisition. LUXEMBOURG La crise sanitaire rend visible le travail essentiel des femmes, mais révèle aussi les conditions difficiles et mal rémunérées dans lesquelles elles officient, souligne l'OGBL. Dans la santé et l'action sociale, 76% des salariés sont des femmes et dans le nettoyage, 83%. Les tâches ménagères et les enfants sont aussi souvent gérés par des femmes. Le syndicat veut une enquête sur le travail réalisé par les femmes et des mesures pour les soulager. du sport, tandis que les enfants avaient besoin d'aide avec les cours. D'où la tension qui s'est s'accumulée dans les hier par des enquêteurs de l'Inspection générale de la police (IGP), la « police des polices ». Un communiqué de la Justice précise que l'enquête vise un cadre dirigeant, en l'occurrence le directeur de la région Nord de la police. Les éléments reprochés au directeur, toujours présumé innocent tant que sa culpabilité n'a pas été prouvée, n'ont pas été précisés. Les natifs du pays sont moins diplômés LUXEMBOURG Au Luxembourg, 43,5% des natifs du pays, âgés de 30 à 34 ans, sont titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur. C'est moins que les résidents nés ailleurs dans l'Union européenne (63,8%) et ceux nés en dehors de l'UE (61,4%), d'après une étude Eurostat basée sur des chiffres de 2019. PUB foyers », souligne la directrice, qui ajoute que le refuge de l'ASBL à Luxembourg est saturé. Andrée Birnbaum explique que six femmes ont dû être placées àl'hôtel, « sur initiative du gouvernement. Leur situation était urgente ». Frank Stoltz, responsable de la communication de la police, dit que des chiffres concrets concernant les violences domestiques durant le confinement sont « difficiles à saisir »  : « Il est encore trop tôt pour en tirer un bilan, étant donné que des plaintes pourraient encore arriver plus tard ». Andrée Birnbaum rappelle le rôle « crucial » du voisin : « En temps de Covid-19 ou pas, il faut agir et appeler la police ». ANA MARTINS supermarche-match.lu Match Proche de vous depuis 1974 14JOURS Vite lu Paul Reckinger est mort LUXEMBOURG Figure de l'artisanat luxembourgeois, Paul Reckinger est décédé hier à l'âge de 83 ans. Patron d'une société de génie technique eschoise, Reckinger Alfred SA, il a aussi notamment été président de la Chambre des métiers de 1997 à 2007. Démarches plus simples LUXEMBOURG Dans un communiqué, le LCGB a demandé hier au gouvernement de simplifier les procédures et que les employeurs soient obligés de mettre en dispense de travail rémunéré les salariés vulnérables. 4+2 GRATIS Déduction faite en caisse = 2,54  € le pavé à l'achat de 6 6x140g 15 20 PAVE DE SAUMON OMEGA Avec peau,sansarête 18,09 € /kg Prix normal 140g : 3,80 € Offre valable dans les magasinsMatch du Luxembourg participants àl’opération, dans la limite des stocks disponibles



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :