L'essentiel Luxembourg n°2903 11 mai 2020
L'essentiel Luxembourg n°2903 11 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2903 de 11 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Charles, petit Prince du Luxembourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Europe LUNDI 11 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Première bière en terrasse depuis bien longtemps pour ce client. Début de normalité Vite lu Grande parade à Minsk MINSK Le Belarus a célébré samedi les 75 ans de la victoire sur l'Allemagne avec un défilé militaire et des événements publics malgré la pandémie que le président a qualifiée de « psychose ». La Russie s'inquiète MOSCOU La Russie a passé la barre des 200 000 cas de coronavirus, avec un nombre de nouvelles infections quotidiennes haut et qui devrait en faire le pays le plus touché en Europe. Un signe encourageant MULHOUSE L'hôpital de campagne des armées déployé au pied de l'hôpital civil de Mulhouse (Haut-Rhin) pour le soulager face à l'épidémie n'a actuellement plus de patients. SCHWERING Déjeuner en salle ou en terrasse, c'est désormais possible dans le nord de l'Allemagne, où les premiers cafés et restaurants ont pu rouvrir samedi après des semaines de pause forcée en raison de la pandémie liée au coronavirus. Le gérant du Café Prag, dans la ville de Schwerin, ne cache pas son soulagement. Si ce n'est pas encore l'afflux dans ce café, des tables sont réservées, et c'est un début. La région du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, la moins touchée par le Covid-19, a été la première à les rouvrir, les autres länder suivront. Néanmoins, le risque persiste, puisque l'Institut national de virologie Robert Koch, chargé de surveiller l'évolution de la pandémie, a fait état hier d'une hausse du taux d'infection, repassé autour de la zone considérée comme potentiellement dangereuse. Deux mois qu'ils attendaient cela ! Dans ces trois pays parmi les plus endeuillés de la planète, une majorité des habitants vont pouvoir renouer avec un semblant de vie sociale et un minimum de liberté de mouvement, comme les Chinois, les Italiens ou les Allemands avant eux. En France, où une réouverture controversée des écoles a été prévue par le gouvernement, deux foyers épidémiques ont été détectés dans le centre du pays, dont l'un après une réunion de... préparation de la rentrée. Le déconfinement sera également modulé selon entre régions « vertes » et « rouges ». Comme Paris, le Grand Est est en rouge et les autorités appellent à la plus grande vigilance. Partout, le masque sera obligatoire dans les transports et les gestes barrières de rigueur. Une partie de l'Espagne sera Johnson appelle à rester vigilant LONDRES Boris Johnson a dévoilé hier sa stratégie en vue d'un déconfinement graduel face à la pandémie qui a fait plus de 31 000 morts au Royaume- Uni. Le Premier ministre a divulgué un nouveau slogan  : il n'appelle plus à « rester à la maison » mais à « rester vigilant » pour « contrôler le virus ». Joie et appréhension avant de retrouver une vie sociale De la « joie », mais aussi de « l'appréhension »  : la France, la Belgique et l'Espagne vivaient hier le dernier jour de confinement. Scrutin fantôme VARSOVIE Les Polonais devaient élire hier leur président, mais les bureaux de vote n'ouvriront pas, personne ne pourra voter, et l'élection, ni formellement annulée ni ajournée, entrera dans l'histoire comme un rare cas de scrutin fantôme. Les partis politiques n'ont pas réussi à s'entendre sur une solution constitutionnelle et mutuellement acceptable. Le chiffre du jour 700 000 700 000 enfants en Italie sont en difficulté alimentaire en raison de la crise sanitaire mais aussi de la fermeture des écoles et des cantines scolaires, selon la Coldiretti, principale organisation agricole du pays. « Le nombre d'enfants de moins de 15 ans qui ont besoin d'aide pour avoir du lait ou manger est passé à 700 000 », indique la Coldiretti. Une grue pour visiter ses aînés FIGUEIRA DA FOZ La direction de deux maisons de retraite à Figueira da Foz, au centre du Portugal, a décidé d'offrir à leurs 150 résidents la possibilité de recevoir des visites de leurs proches, en les élevant sur une grue jusqu'à une fenêtre du premier étage afin d'éviter la contamination. Un grand moment pour tous les Belges, qui ont pu célébrer la Fête des mères en famille hier. aussi déconfinée aujourd'hui. Plusieurs grandes villes, comme Madrid ou Barcelone, restent soumises à de sévères restrictions. Quant aux Belges, il ont pu recommencer hier lors de la Fête des mères à recevoir quatre personnes à leur domicile. « Nous avons sorti au jardin notre plus grande table, pour garder malgré tout cette sacrée distanciation sociale entre chaque convive », confie Patrick Rodriguez, marchand de journaux à Bruxelles.
LA LIBERTÉ D’EXPRESSION N’A PAS CESSÉ… …COMMUNIQUEZ ! UNE MARQUE QUI NE COMMUNIQUE PAS, C’EST UNE MARQUE QUI SE FAIT OUBLIER. ENTRE CONFINÉS, NOUS AVONS TOUS BESOIN D’ÊTRE RASSURÉS. MESSAGE DE SYMPATHIE, ACTION DE SOLIDARITÉ… TOUTES LES MARQUES ONT UN RÔLE ÀJOUER. ET NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS AIDER. IDP.LU HELLO@IDP.LU T +352 266 453 COMMUNICATION COMPANY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :