L'essentiel Luxembourg n°2902 8 mai 2020
L'essentiel Luxembourg n°2902 8 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2902 de 8 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : la page du confinement se tourne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Monde VENDREDI 8 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Accord entre Netanyahu et Gantz JÉRUSALEM Le Parlement a donné jeudi sa bénédiction à un gouvernement d'union entre le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, et son ex-rival Benny Gantz, qui doivent prêter serment le 13 mai. Benjamin Netanyahu reste au poste de Premier ministre pour les 18 prochains mois, où il devra gérer le déconfinement et le redémarrage de l'économie. Le Pakistan déconfine malgré tout ISLAMABAD Le Pakistan démarre samedi son déconfinement, bien que l'épidémie de coronavirus prenne de l'ampleur dans ce pays. Plus de 560 personnes sont mortes du nouveau coronavirus, un bilan Benjamin Netanyahu et Benny Gantz ont trouvé un accord. plutôt faible pour un pays qui compte plus de 200 millions d'habitants. Plus de 24 000 malades sont ainsi recensés, un chiffre qui est considéré comme largement sous-estimé. Une fuite de gaz mortelle en Inde NEW DELHI Une fuite de gaz dans une usine de polystyrène du sud-est de l'Inde a tué jeudi onze personnes et affecté un millier d'autres, selon le dernier bilan officiel, laissant dans son sillage des scènes terribles de personnes gisant inconscientes dans les rues. La fuite de styrène s'est produite en plein cœur de la nuit dans une usine de LG Polymers, filiale indienne de l'entreprise sud-coréenne LG Chemicals. Cette dernière est implantée en bordure de la ville industrielle et portuaire de Visakhapatnam, dans l'État d'Andhra Pradesh. « C'était la confusion et la panique. Les gens n'arrivaient pas à respirer », a décrit Kumar Reddy, un témoin de la scène. Les habitants pris de panique après l'importante fuite de gaz. Une mise en garde contre les fêtes Covid-19 aux États-Unis Des fêtes ont été organisées pour exposer délibérément des personnes au coronavirus pour les immuniser au Covid-19. Une méthode dangereuse. L'idée d'organiser des « fêtes Covid-19 » dans le but de contaminer des participants qui seraient immunisés contre la maladie est « extrêmement dangereuse », ont mis en garde les autorités de l'État américain de Washington. « Des rassemblements de ce genre au beau milieu de la pandémie exposent les gens à un risque accru d'hospitalisation et même de décès », a averti John Wiesman, responsable de la Aux États-Unis, certains tentent d'organiser des fêtes pour favoriser la contamination au Covid-19. Santé de cet État du nordouest. « En outre, on ignore si les gens qui ont guéri du Covid-19 bénéficient d'une protection à long terme », a-t-il souligné. « Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas, y compris des problèmes de santé qui pourraient perdurer après l'infection ». Cette mise en garde de M. Wiesman arrive en réaction à des informations selon lesquelles une centaine de cas de contamination par le coronavirus sont liés à des « fêtes Covid-19 » organisées dans le comté de Walla Walla. Selon Meghan DeBolt, responsable de la santé de ce comté, le suivi des contacts des personnes infectées a montré que certaines d'entre elles s'étaient exposées au virus lors de telles fêtes. Les États-Unis sont le pays le plus touché par le nouveau coronavirus, avec 1,2 million de cas recensés et 73 000 morts. Un scientifique tué par balles WASHINGTON Un scientifique d'origine chinoise qui travaillait sur le nouveau coronavirus aux États-Unis a été tué par balles et son agresseur s'est suicidé. Selon la police, ce drame est le résultat d'une dispute privée et aucun indice ne laisse penser que le meurtre de Bing Liu serait en lien avec ses recherches. Une conférence africaine piratée LE CAP Une visioconférence à laquelle participaient jeudi des députés sud-africains a été piratée avec des images pornographiques, provoquant l'interruption momentanée de la réunion. Avant le début officiel de la réunion, les parlementaires ont vu des photos pornographiques sur leur écran et entendu des voix non identifiées insulter la présidente de l'Assemblée nationale, Thandi Modise, ont dit les médias.
VENDREDI 8 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Économie 9 Les prévisions De 60 à 80% Le nombre de touristes internationaux pourrait reculer de 60 à 80% en 2020 sous l'effet de la pandémie de nouveau coronavirus, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui tablait fin mars sur une chute de 20 à 30%. Le secteur a ainsi perdu quelque 74 milliards d'euros sur les trois premiers mois de l'année. Au total, les pertes financières pourraient aller de 843 à 1 111 milliards d'euros. L'assurance connaît un fort coup de mou LUXEMBOURG Au premier trimestre 2020, les primes ont diminué de 21,31% sur un an, toutes branches d'assurances confondues au Luxembourg. Le secteur a subi « pour la première fois depuis longtemps un recul significatif de son encaissement », a indiqué jeudi le Commissariat aux assurances, qui ne le relie pas pour autant PUB à la crise sanitaire : « L'évolution de l'activité diverge en effet fortement suivant les secteurs : si l'encaissement des branches vie recule de 37,26% par rapport au premier trimestre 2019, les primes en assurance non vie augmentent de 12,55% par rapport à la collecte du trimestre correspondant de l'exercice précédent ». ArcelorMittal accuse une perte d'un milliard La pandémie de Covid-19 a plombé les affaires du sidérurgiste. MATIN Des arrêts temporaires de production d'acier ont été inévitables. Le géant mondial de l'acier ArcelorMittal, basé à Luxembourg, a enregistré une perte nette de 1,1 milliard de dollars (1,02 milliard d'euros) au premier trimestre, pénalisé par le ralentissement de la demande en raison des mesures de confinement face au Covid-19. Sur le trimestre écoulé, ArcelorMittal indique avoir enregistré « une baisse significative des activités industrielles » sur ses marchés. En conséquence, le groupe a « significativement réduit la production », avec des arrêts temporaires de production d'acier et de lignes de finition, comme cela a été le cas dans ses usines au Grand-Duché. « Le groupe prévoit un impact significatif sur ses volumes jusqu'à ce que l'activité industrielle se normalise », indique le PDG du groupe, Lakshmi Mittal. Alors que les pays commencent à annoncer leurs stratégies de sortie du confinement, « la construction et l'industrie manufacturière devraient être parmi les premiers secteurs à pouvoir reprendre leurs opérations », a-t-il estimé. QUEL BEAU ÀNOUVEAU CHAQUE DIMANCHE āvotre avotre service ! Retrouvez tous les horaires sur www.cactus.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :