L'essentiel Luxembourg n°2898 4 mai 2020
L'essentiel Luxembourg n°2898 4 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2898 de 4 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : remède de cheval contre la déprime.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
10 Monde LUNDI 4 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Vite lu Un virus de laboratoire ? WASHINGTON Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a affirmé hier qu'il existait un « nombre significatif de preuves » que le coronavirus provient d'un laboratoire de la ville chinoise de Wuhan, berceau de la pandémie du coronavirus. Tension entre les Corées SÉOUL La Corée du Nord a tiré hier des coups de feu en direction de la Corée du Sud, entraînant une riposte de l'armée sudcoréenne. Ce rare échange de tirs s'est produit au lendemain de l'apparition en public du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un. Des mosquées rouvrent TÉHÉRAN Les mosquées iraniennes, fermées depuis mi-mars dans le cadre du combat contre la propagation du nouveau coronavirus, rouvriront à partir de ce lundi dans 30% des comtés du pays, a annoncé hier le président, Hassan Rohani. La plus haute tour du monde s'illumine après chaque don DUBAI Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde, s'illumine un peu plus après chaque don en faveur des communautés vulnérables au coronavirus. Une lumière à la fois : Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde située à Dubai, est illuminée d'une nouvelle lampe LED à chaque don récolté en faveur des communautés les plus vulnérables face à l'épidémie de nouveau coronavirus aux Émirats arabes unis. La tour, qui culmine à 828 mètres, soutient ainsi une campagne lancée samedi par le gouvernement de Dubai et qui vise à fournir 10 millions de repas aux personnes aux Hier soir, plus de 176 000 dons avaient déjà été effectués. La ville de Manaus mise sur Greta Thunberg pour la sauver MANAUS Le maire de Manaus a demandé à Greta Thunberg de faire jouer « son influence » pour l'aider à combattre la pandémie dans sa ville, l'une des plus touchées du Brésil, au cœur de l'Amazonie. « Nous avons besoin d'aide. Nous sommes face à un désastre, une barbarie. Je sais l'influence que vous avez et je connais votre capacité à ressentir de la compassion », a-t-il lancé sur Twitter. Les piñatas sont devenues des coronavirus GUATEMALA CITY Les piñatas, récipients que l'on remplit de sucreries et de jouets, se sont transformés en coronavirus dans un magasin de Guatemala City. Dans la tradition, des enfants, les yeux bandés, armés d'un bâton essayent de casser la piñata. plus faibles revenus. La campagne a été lancée à l'occasion du mois de ramadan, une période de jeûne pour les musulmans, mais aussi de recueillement, de prières et de charité. Pour chaque don de 10 dirhams (2,7 dollars), le prix d'un repas, l'une des 1,2 million de lampes LED du bâtiment est PÉKIN Robots pour livrer les repas et caméras pointées sur l'entrée des domiciles : la Chine ne lésine pas sur les moyens technologiques pour faire respecter strictement les mesures de confinement et éviter une nouvelle vague épidémique. Dans un hôtel de quarantaine du centre de la capitale chinoise, un garde s'assure qu'aucun pensionnaire ne sorte de allumée. Hier, moins de 24 heures après le lancement de la campagne, un comptage en direct sur le site Internet de la tour indiquait que plus de 176 000 dons avaient déjà été effectués. Le gratte-ciel est régulièrement illuminé en solidarité avec des pays en crise comme l'Australie, où des régions ont été ravagées par des feux de forêt, ou encore la Chine et l'Italie, durement touchées par l'épidémie de Covid-19. « Le fait de représenter les dons par des lumières (...) reflète l'espoir que de petits actes apporteront beaucoup aux communautés moins fortunées alors que le pays poursuit sa lutte contre la pandémie », a souligné le bureau d'information de Dubai. « Bonjour, votre commande est arrivée devant votre chambre ». Robots pour manger et caméras pour surveiller sa chambre. Seuls mouvements tolérés dans les couloirs : ceux d'un robot cylindrique d'un mètre de haut qui distribue bouteilles d'eau, repas et paquets aux personnes confinées. Dans un complexe résidentiel de Pékin, dans certains cas, une caméra est directement braquée sur la porte d'entrée du domicile des personnes en quarantaine.
LUNDI 4 MAI 2020/LESSENTIEL.LU Économie 11 Gilles Feith proposé pour piloter Luxair Gilles Feith, coordinateur général de la défense, change de poste. Le « madeinItaly » enrésistance NAPLES Les producteurs de produits typiques d'Italie ont dû s'adapter à la crise. L'Italie comme on l'imagine ? De la mozzarella, des pâtes et des citrons d'Amalfi... Affectés par l'épidémie de coronavirus, les petits producteurs emblématiques du « made in Italy » résistent dans le sud de la péninsule, avec des fortunes diverses. « Notre chiffre d'affaires a été réduit de moitié jusqu'ici », déplore Antonino Moccia, responsable du contrôle qualité à La Fabbrica della Pasta, située à Gragnano, près de Naples, en Campanie. La ville est célèbre pour ses pâtes traditionnelles haut de gamme, prisées des touristes. Mais ces derniers ont déserté le LUXEMBOURG Gilles Feith va devenir le nouveau directeur général de LuxairGroup, à compter du lundi 1er juin prochain, a annoncé le groupe aéronautique luxembourgeois dans un communiqué. Il remplacera Adrien Ney, qui fait valoir ses droits à la retraite. La nomination doit être validée « très prochainement » lors d'un prochain conseil d'administration extraordinaire. Gilles Feith est actuellement coordinateur général de la défense auprès du ministère des Affaires étrangères et européennes. Il était précédemment directeur du Centre des technologies de l'information de l'État (CTIE). Il sera « appelé à mener LuxairGroup dans cette période de changement. Il apportera son expérience confirmée de gestionnaire pour faire face aux défis futurs », a précisé le groupe. Avec 145 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisé en 2019, l'industrie agroalimentaire italienne représente un gros secteur. pays depuis l'épidémie de Covid-19. Si les ventes de pâtes ont explosé dans le monde, les gens faisant des stocks à cause du confinement, les producteurs traditionnels de Gragnano ont subi un coup dur. L'Europe a besoin d'argent frais BRUXELLES Les dirigeants de l'UE ont chargé la Commission européenne de créer un instrument de relance, attendu mimai, pour aider à reconstruire l'économie du continent après la pandémie de coronavirus. Les pays les plus touchés (Italie, Espagne, France et Belgique) sont aussi les plus endettés, ce qui limite leur action. Sans aide de l'UE, de nouvelles dépenses risquent d'effrayer les marchés et d'anéantir l'espoir de voir leurs économies se redresser. Pour le commissaire européen à l'Économie, l'Europe a besoin de 1 500 milliards d'euros d'argent frais si elle veut éviter la catastrophe. L'arrêt de championnats, comme celui de football, affecte un pan de l'économie des États-Unis. L'industrie du sport américain mise sous pression LOS ANGELES La mise sous cloche des sports aux États-Unis depuis mi-mars en raison du coronavirus va engendrer une perte de revenus d'au moins 12 milliards de dollars et la suppression de centaines de milliers d'emplois, selon une analyse réalisée pour ESPN. La crise résultant de la pandémie affecte tous les secteurs de l'industrie du sport américain, dont le chiffre d'affaires est évalué à 100 milliards de dollars. Selon le directeur du programme des affaires sportives Car du fait de leur qualité et du temps nécessaire à leur fabrication, elles coûtent plus du double des pâtes industrielles. Toujours en Campanie, les producteurs de mozzarella de bufala (bufflonne) sont inquiets. Alors que pizzérias et restaurants sont fermés depuis le 9 mars et le resteront jusqu'au 1er juin, ils peinent à vendre leur production. À une centaine de kilomètres de là, les producteurs de citrons de la côte amalfitaine tirent en revanche leur épingle du jeu. « La grande distribution a doublé ses commandes », explique Carlo De Riso, le directeur de Costieragrumi. « Il y a une grande tension parce que d'autres pays comme l'Argentine et l'Espagne, dépassés par les conséquences de l'épidémie, n'ont pas fourni beaucoup de citrons ». Habile, Costieragrumi a aussi misé sur les entreprises de transformation pour écouler ses citrons de moindre qualité visuelle, qu'il devait jeter les années d'avant. Un milliard pour atterrir sur la Lune WASHINGTON La NASA a signé un contrat de 1 milliard de dollars que vont se partager trois compagnies (Blue Origin, de Jeff Bezos, SpaceX, d'Elon Musk, et Dynetics, une autre entreprise aérospatiale américaine), pour qu'elles développent des atterrisseurs lunaires, toujours dans le but affiché des États-Unis de renvoyer un être humain sur la Lune. à l'Université de Washington, les principales ligues sportives professionnelles et universitaires américaines ainsi que les compétitions de jeunes pourraient accuser respectivement des pertes de 5,5, 3,9 milliards et 2,4 milliards de dollars. Vite lu Remplis aux deux tiers LISBONNE Le Portugal limite l'occupation des avions à deux tiers de leur capacité afin de respecter la distanciation sociale entre les passagers. Sa compagnie nationale, TAP, reprendra jeudi ses premiers vols internationaux. La SNCF perd beaucoup PARIS Une longue grève suivie d'une crise sanitaire inédite : la SNCF accuse un manque à gagner de 3 milliards d'euros en quelques mois et appelle l'État à la rescousse, sans exclure des suppressions de postes. La Colombie soutenue WASHINGTON Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé pour deux ans l'accès de la Colombie à une ligne de crédit modulable de 10,8 milliards de dollars. Ces fonds sont destinés à prévenir ou résoudre une crise.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :