L'essentiel Luxembourg n°2895 28 avr 2020
L'essentiel Luxembourg n°2895 28 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2895 de 28 avr 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : une rentrée ultra-sécurisée en Chine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Europe MARDI 28 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU La courbe s'inverse enfin au Royaume-Uni LONDRES Début mars, Boris Johnson abordait la crise du coronavirus avec décontraction et se montrait réticent à l'idée d'un confinement. Hier, Johnson à nouveau sur pied. La stratégie d'Angela Merkel très contestée en Allemagne Angela Merkel voit le consensus de l'opinion allemande se craqueler et la contestation poindre à l'encontre de sa stratégie de grande fermeté. La chancelière allemande plaide sans relâche pour un déconfinement seulement progressif et dénonce l'impatience grandissante de la population. Jusqu'ici, le cap suivi, qui vaut à l'Allemagne d'afficher une létalité inférieure à celle de ses principaux voisins, avec un taux de 3,7% des malades dépistés, est soutenu par une large majorité de l'opinion. il est apparu ferme dans sa volonté de repousser son assouplissement. Entre-temps, en moins de deux mois, le Royaume-Uni est devenu l'un des pays les plus touchés en Europe et, lui-même contaminé, le Premier ministre conservateur a passé trois jours en soins intensifs. Il s'est félicité des progrès enregistrés face à la propagation de la maladie, les courbes des contaminations, hospitalisations et décès étant orientées à la baisse. Mais appelle les Britanniques à la patience  : malgré les conséquences économiques dramatiques du confinement, il faut s'y tenir, au risque d'une nouvelle recrudescence. Une manifestation anti-confinement s'est tenue samedi à Berlin. Le climat politique est toutefois en train de changer. Figure politique très écoutée, le président de la Chambre des députés, Wolfgang Schäuble, a mis La France va présenter son plan PARIS Le gouvernement français planchait hier sur les ultimes arbitrages pour peaufiner son plan de déconfinement qui sera présenté aujourd'hui devant les députés, malgré les critiques de l'opposition. Ce plan sera présenté dans l'après-midi à l'Assemblée nationale par le Premier ministre Édouard Philippe, avec un vote dans la foulée malgré les protestations de partis d'opposition. Ils réclamaient notamment un report du vote à demain, alors que seuls 75 des 577 députés peuvent se rendre dans l'hémicycle. Les balcons de Séville étaient décorés pour la foire d'avril, la grande fête du printemps de la ville. C'était tout de même la fête sur les balcons de Séville SÉVILLE Laura entonne une chanson de flamenco alors que les résidents marquent la traditionnelle foire d'avril de en garde contre des restrictions prolongées des droits fondamentaux des citoyens. « Quand j'entends que toute autre considération doit céder GENÈVE En Suisse, où l'épidémie se tasse, les coiffeurs, magasins de bricolage, tatoueurs et cabinets médicaux ont rouvert après six semaines de fermeture. Les salons de Séville de leurs balcons ornés en raison d'un verrouillage national pour empêcher la propagation. La pandémie a fait le pas à la protection de la vie humaine, je trouve que cet absolutisme n'est pas justifié », a-t-il dit. Un autre baron du parti CDU, Armin Laschet, candidat à la succession d'Angela Merkel, croise le fer avec la chancelière. « Il est question ici de vie ou de mort », a-t-il estimé, mais il faut aussi « prendre en compte » les dégâts que le confinement provoque par exemple chez les enfants « qui depuis six semaines restent chez eux et n'ont pas quitté leur domicile ». Hier, le quotidien « Bild », le plus lu d'Allemagne, reprenait ces critiques à son compte et appelait dans un éditorial la chancelière à « mettre fin à son entêtement ». Les coiffeurs suisses rouvrent beauté et fleuristes peuvent aussi ouvrir, et les personnes extérieures à la famille proche d'un défunt peuvent par exemple à nouveau assister aux funérailles. 331 morts en Espagne au cours des dernières 24 heures, un léger rebond après les 288 victimes recensées dimanche. Vite lu Un message d'espoir GENÈVE L'artiste français Saype a présenté dimanche, dans les Alpes suisses, sa dernière fresque monumentale inspirée de la crise du coronavirus et de la pandémie mondiale. Un « message d'espoir » de 3 000 m² bienvenu en cette période troublée. Les petits à l'école OSLO La Norvège, où l'épidémie régresse, a rouvert les écoles pour les plus petits hier, nouvelle étape d'une normalisation très lente et progressive qui inquiète certains parents. Le clergé a protesté ROME La décision du gouvernement italien de maintenir l'interdiction de célébrer des messes après le début du déconfinement en Italie le 4 mai est une atteinte à « la liberté de culte », s'est insurgé le clergé.
MARDI 28 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Monde 7 Une rentrée ultra-sécurisée Masques et prises de température  : collégiens et lycéens chinois ont fait une rentrée ultra-sécurisée hier dans les métropoles de Pékin et Shanghai. « Je suis contente, ça fait trop longtemps que je n'ai pas vu mes camarades de classe », sourit Hang Huan, 18 ans, devant le lycée Chenjinglun. « Ils m'ont beaucoup manqué », confie-t-elle avec un masque sur le visage et un survêtement faisant office d'uniforme, identique à tous les élèves de l'établissement. La Chine a fermé toutes ses écoles fin janvier. À Pékin, seuls les lycéens de dernière année ont été autorisés hier à revenir en classe pour préparer le « gaokao », l'examen d'entrée à l'université, le plus important de la scolarité des Chinois. À Shanghai, les élèves de dernière année de collège ont aussi repris la classe. La Chine redoute une seconde vague de Des mesures de sécurité nombreuses et drastiques à l'entrée des établissements scolaires chinois. ISTANBUL Dans les eaux du Bosphore, les dauphins nagent aujourd'hui près du rivage à Istanbul, avec un trafic maritime plus faible et une interdiction de pêche. La ville est bloquée depuis jeudi dans le cadre des mesures strictes de confinement. contamination. Et la peur du virus est toujours palpable. Devant l'entrée du lycée Chenjinglun, un employé pulvérise du désinfectant sur le trottoir. Au nom de la distanciation, la rentrée se fait par petits groupes et « sans accolade », regrette Xiao Shuhan, un Des soignants cubains, dont des épidémiologistes, sont arrivés. 200 médecins cubains aident l'Afrique du Sud JOHANNESBURG Plus de 200 médecins et soignants cubains sont arrivés hier en Afrique du Sud pour participer à la lutte contre le coronavirus dans le pays le plus touché du continent par la pandémie, a annoncé la présidence sud-africaine. Selon le dernier bilan officiel, plus de 4 500 cas d'infection au Covid-19, dont 87 mortels, y ont été recensés. Dans la délégation cubaine figurent des épidémiologistes, des experts en santé publique, des médecins généralistes et des techniciens spécialisés dans le matériel médical qui « vont soutenir les efforts déjà déployés en Afrique du Sud contre la propagation du Covid-19 », a dit la présidence. grand garçon en survêtement blanc, tee-shirt noir. Les élèves sont accueillis par du personnel en combinaison intégrale avant de franchir une tente qui sert de sas de désinfection. Selon le ministère de l'Éducation, une prise de température est imposée à chaque élève dans tout le pays. Les lycéens sont assis en classe à des tables espacées les unes des autres. Ils gardent leur masque sur le visage. À Shanghai, certains établissements ont prévu des salles spéciales pour isoler les élèves ayant des « températures anormales ». Kim Jong-un est toujours vivant SÉOUL Kim Jong-un est « vivant et en bonne santé », a assuré hier le conseiller spécial à la sécurité nationale du président sud-coréen Moon Jae-in, minimisant les rumeurs sur des problèmes présumés de santé du leader nord-coréen. Des dauphins près du rivage Les dauphins plus tranquilles. Les baigneurs affluent à Huntington Beach Le chiffre du jour 2 millions Près de deux millions d'Australiens ont téléchargé une application destinée à tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus. Le ministre australien de la Santé, Greg Hunt, a qualifié d' « extraordinaire » la façon dont ses compatriotes ont adopté cette application lancée dimanche. HUNTINGTON BEACH Malgré la pandémie, la plage de Huntington Beach est bondée. Le comté d'Orange, en Californie, est le seul comté de la région où les plages restent ouvertes, les sauveteurs de Huntington Beach s'attendent d'ailleurs à ce que des dizaines de milliers de personnes affluent sur la plage dans les prochains jours en raison de la vague de chaleur.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :