L'essentiel Luxembourg n°2884 10 avr 2020
L'essentiel Luxembourg n°2884 10 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2884 de 10 avr 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : tout le monde s'adapte pour Pâques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Europe VENDREDI 10 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Les demandes d'adoption de chiens et de chats explosent LONDRES Bloqués chez eux, de nombreux Britanniques décident de se tourner vers des animaux de compagnie. Confinés, les Britanniques se tournent vers leur passion favorite : les animaux. Les demandes d'adoption de chiens et chats affluent vers les refuges, au point que certains mettent en garde contre toute décision précipitée. La semaine précédant le confinement général, décrété par le gouvernement le 23 mars, alors que les restrictions aux déplacements étaient progressivement mises en place, 86 chiens et 69 chats ont quitté les refuges de Battersea, à Londres, soit plus du double qu'à la même époque Les médecins toujours en première ligne. Boris Johnson va un peu « mieux » LONDRES Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, 55 ans, admis la semaine dernière en soins intensifs après avoir contracté le coronavirus, va « mieux » et échange avec le personnel soignant, a fait savoir jeudi son ministre de la Culture, Oliver Dowden. « Les choses s'améliorent pour lui », a-t-il déclaré à la BBC. En Angleterre, il y a un regain d'intérêt pour les chiens et chats. l'an dernier. « Un grand nombre de chiens ont été adoptés alors que pour certains on avait des difficultés à leur trouver un foyer », se félicite SteveCraddock, responsable du centre de Battersea. Si les trois centres de Battersea ont fermé depuis le confinement, « les gens continuent à faire des demandes d'adoption en ligne », raconte-t-il. Parallèlement, « on ne constate pas d'augmentation du nombre d'abandons, ce qui est encourageant », observe-t-il, soulignant que le Royaume-Uni est « un pays qui adore les animaux ». Même phénomène observé par le Kennel Club, célèbre association britannique consacrée aux chiens, qui note une « poussée d'intérêt ». Les recherches de chiots sur son site Internet ont augmenté de 53% entre février et mars. Avec en tête des recherches, trois races prisées des familles : les labradors, les cockers spaniels et les golden retrievers. « Les gens passent plus de temps à la maison et se disent qu'en fait, ils pourraient avoir un chien », explique Bill Lambert, responsable santé et bien-être au Kennel Club. 100 médecins sont tombés Confiné avec 130 000 morts VERDUN « C'est paisible, on ne s'imagine pas l'enfer que c'était »  : confiné, le directeur de l'Ossuaire de Douaumont (Meuse), Olivier Gérard, s'improvise homme à tout faire pour entretenir seul un site déserté, qui abrite les ossements de 130 000 soldats de la Première Guerre mondiale. « C'est le monument le plus visité de l'Est de la France. Et là, il n'y a plus personne, ça fait bizarre », dit-il. « La mort est présente partout... mais la vie prend toujours le dessus. On entend plus les oiseaux ! ». ROME Une centaine de médecins sont décédés de l'épidémie de Covid-19 en Italie, qui a fait au total environ 18 000 morts dans le pays, a annoncé jeudi leur fédération professionnelle. « Nous avons le nombre de médecins décédés à cause du Covid-19, c'est 100, peut-être même 101 à l'heure actuelle malheureusement », a indiqué le service de presse de la Fédération nationale des ordres de médecins en chirurgie et odontologie. Le site de cette fédération est marqué d'un ruban noir en signe de deuil et donne les noms de tous les médecins décédés, dont certains étaient à la retraite et ont été rappelés pour aider des services sanitaires débordés par le nombre de malades. Une trentaine d'infirmières, infirmiers et aides-soignants sont également décédés à cause du Covid-19, selon les médias italiens. Vite lu Macron a vu Raoult MARSEILLE Emmanuel Macron est arrivé jeudi après-midi à Marseille pour s'entretenir avec le professeur Didier Raoult, défenseur d'un traitement controversé utilisant un dérivé de la chloroquine, afin de faire le point sur les traitements contre le coronavirus, a indiqué l'Élysée. L'Espagne optimiste MADRID Les dernières statistiques espagnoles sont encourageantes et un déclin de l'épidémie est proche de s'amorcer, a déclaré jeudi le président du gouvernement espagnol, PedroSanchez. « L'incendie commence à être maîtrisé », a-t-il dit. Un appel à la patience BERLIN La chancelière Angela Merkel a appelé jeudi les Allemands à la patience, dans le contexte d'une montée de la pression dans son pays en vue d'un assouplissement du confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus. « J'ai un moment privilégié avec tous ces hommes qui reposent ici », explique Olivier Gérard.
ÀCONSOMMER SANS MODÉRATION Le respect, c’est prendreletempsdecomprendreles choses ou les gens, mais pas seulement. C’est garder ses distances pour se protéger,c’est aussi offrir un sourireenremerciement. Plus quejamais, nous avons besoin de l’aide de tous nos collaborateurspour vous servir et sommes fiers de leur courage. Merci ! Prenonssoinles unsdes autres. Mam ALDI ass all Dag extra, ganzeinfach



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :