L'essentiel Luxembourg n°2882 8 avr 2020
L'essentiel Luxembourg n°2882 8 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2882 de 8 avr 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la vie reprend ses droits à Wuhan.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Europe MERCREDI 8 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU À 101 ans, elle fuit la maison de retraite pour aller voir sa fille BRUNSWICK C'est peut-être la fugitive la plus vieille de l'histoire. Une Allemande de 101 ans s'est enfuie de sa maison de retraite. Coronavirus ou pas, elle voulait fêter l'anniversaire de sa fille : une Allemande de 101 ans a filé en douce de sa résidence pour seniors avant d'être interceptée dans la rue par la police, ont indiqué les autorités. Des vacanciers à la montagne LYON Des maires de villes de montagne en France protestent depuis l'arrivée de vacanciers, ce weekend, au mépris des consignes de confinement. « Ce sont les voisins qui voient les chalets qui sont subitement allumés, qui mettent un message en disant : "Mais pourquoi ils sont là ? " », a déclaré le maire de Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie). Colère des médecins grecs ATHÈNES Des centaines de médecins et personnels soignants ont manifesté hier devant les La centenaire à l'esprit vif a notamment pu s'échapper lundi après-midi en empruntant la sortie de secours, a précisé la police de Brunswick, ville du nord du pays, dans un communiqué. Retrouvée errant dans la rue par une patrouille de police, elle a commencé par nier vivre dans cette résidence située à proximité, affirmant habiter chez sa fille. Les policiers l'ont alors BORDEAUX C'est l'un des effets indirects de la crise sanitaire, et en particulier de la peur d'une contamination. Comment être sûr que le virus n'est pas dans la maison ? Comment hôpitaux de Grèce pour dénoncer « les mauvaises conditions » de travail et le manque Les médecins grecs ont demandé hier davantage de moyens. Ils s'enduisent de gel hydroalcoolique Certains comportements sont excessifs. La centenaire s'est échappée. s'assurer qu'il ne reste pas sur la peau ou sur les aliments ? Si l'application des gestes barrières suffit en théorie, certains vont plus loin. « Ils s'enduisent le corps avec du gel hydroalcoolique, de l'eau de javel ou de l'alcool à brûler », selon le Dr Magalie Labadie, responsable du service du centre antipoison à Bordeaux. D'autres passent toute la maison à la Javel, qu'ils utilisent également pour laver les fruits et les légumes. Une erreur... d'effectifs et d'équipement dans le secteur public hospitalier à l'heure du nouveau coronavirus. Ces manifestations ont été organisées à l'occasion de la Journée mondiale de la santé du 7 avril, selon la Fédération du personnel hospitalier. Devant le grand hôpital d'Evangelismos, en plein centre d'Athènes, les manifestants brandissaient des pancartes réclamant « des embauches », « des tests » de dépistage et du « matériel hospitalier ». Des policiers ont tenté d'entrer dans la cour de l'hôpital Evangelismos, où le rassemblement avait lieu, avant d'être repoussés par des manifestants. conduite chez cette dernière. Elle leur a alors révélé que la centenaire vivait bien dans ce centre depuis deux semaines, mais que « sa fille lui manquait énormément », raconte les forces de l'ordre. Mais pas de chance, mesure de confinement oblige, la vieille dame n'a pu voir brièvement sa fille que depuis la voiture de police », selon les autorités, avant d'être reconduite à sa véritable adresse. Le sport, c'est fini en journée PARIS La mairie de Paris et le préfet de police ont annoncé l'interdiction de toute activité sportive individuelle à Paris entre 10 et 19 h à partir de ce mercredi. La capitale française est la première ville à durcir les mesures de confinement. Le confinement serait efficace. Le Portugal est plutôt optimiste LISBONNE Les autorités portugaises espèrent que le maintien des mesures de confinement pendant le mois d'avril permettra de retrouver progressivement la normalité à partir de mai, a annoncé hier le président, Marcelo Rebelo de Sousa. « L'effort des Portugais porte ses fruits », a- t-il ajouté. Selon le bilan officiel, le Portugal a recensé un nombre cumulé de 345 morts. Des migrants font des masques PARIS Pour « sauver des vies » et « renvoyer l'ascenseur » à leur centre d'hébergement parisien, des couturiers sans-papiers confectionnent des masques en tissu par centaines. « Je me suis demandé ce que je pouvais faire pour aider, j'ai pensé que j'allais faire des masques », explique Jonson, un Ivoirien à l'origine de l'initiative.
MERCREDI 8 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Monde 7 Ne pas faire de bise, grosse concession Les Sud-Américains sont tactiles. Aucun mort du virus en Chine, même Wuhan est déconfinée La Chine attendait cela depuis trois mois : pour la première fois hier, le pays n'a annoncé aucun décès du Covid-19. 1 Une bonne nouvelle à peine quelques heures avant la levée du bouclage de Wuhan, la ville épicentre de la maladie. Le pays s'achemine ainsi encore un peu plus vers une sortie de crise face au nouveau coronavirus. Le nombre quotidien de décès a plongé ces dernières semaines, pour tomber au chiffre de zéro annoncé par le ministère de la Santé. Mais ce chiffre rassurant doit être tempéré. CARACAS Une bise ici, une poignée de main là : en temps normal, José Antonio a le contact facile. Mais en pleine pandémie, il se force à maintenir une distance. « Compliqué » au Venezuela, où les marques d'affection parsèment le quotidien. « Ça nous a un peu coûté », reconnaît José Antonio en se faufilant au marché de Caracas. Les occasions de se saluer ne manquent pas, que ce soit au supermarché ou dans la file d'attente pour faire le plein devant des stationsservices de plus en plus à sec. Au Venezuela, comme dans la majeure partie de l'Amérique latine, la bise, c'est un baiser claqué sur une seule joue. La poignée de main s'accompagne d'une tape amicale appliquée sur l'épaule. Autant d'occasions d'être contaminé ou de contaminer soi-même. D'où les consignes répétées à l'envi par les autorités... Écoles, lycées et universités ont en partie rouvert en Chine. Plus de 10 000 morts aux États-Unis NEW YORK L'État de New York a enregistré 731 morts du nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, pire bilan depuis le début de l'épidémie dans cet État, a indiqué hier le gouverneur Andrew Cuomo. New York, épicentre de l'épidémie aux États-Unis, a désormais recensé 5 489 morts depuis le début de l'épidémie, selon M. Cuomo. Le pays a franchi depuis lundi la barre des 10 000 décès liés au coronavirus. Il y aurait apparemment plus de 300 000 contaminés. Un millier d'animaux de compagnie ont été retrouvés entassés. 70% d'entre eux étaient morts. Chiens et chats, victimes collatérales au Pakistan LAHORE Ils étaient entreposés dans des conditions misérables dans un bâtiment colonial datant du XIX e siècle à Karachi et n'ont pas été nourris du fait du confinement des villes. Au Pakistan, des centaines de Car deux nouveaux risques sont apparus : les personnes contaminées arrivant de l'étranger, et la menace invisible des patients asymptomatiques. Quoi qu'il en soit, hier à 18h, à Wuhan, l'un des derniers grands obstacles a sauté : chatons, chiots et autres lapins sont devenus les victimes indirectes du coronavirus. Près d'un millier d'animaux de compagnie y avaient été abandonnés. « Quand nous sommes entrés, environ 70% d'entre les personnes en bonne santé seront autorisées à quitter la capitale provinciale. « Les personnes âgées sont plutôt enthousiastes. Elles sont impatientes de pouvoir sortir », a déclaré M. Xia, un habitant âgé de 43 ans. Mais les candidats au départ sont limités par la réduction du nombre de vols et de trains desservant Wuhan, mesure imposée au plus fort de l'épidémie, a rappelé la mairie à l'AFP. La municipalité a également souligné que diverses restrictions aux déplacements dans la ville seraient maintenues. Objectif affiché : empêcher toute résurgence des infections. Le tigre de l'espoir Il est petit, déjà féroce : Covid est un bébé tigre né dans un zoo du Mexique, appelé du nom du virus. « C'est un cadeau pour notre zoo, ce tigre est une lueur d'espoir ». eux étaient morts. Leurs corps étaient couchés sur le sol. C'était horrible », raconte une fondatrice d'une ONG de défense des animaux. À Lahore, des cadavres de chiens ont été retrouvés dans un égout. Vite lu Un faux air de prison NAIROBI En colère : des Kényans, placés en quarantaine obligatoire par le gouvernement après être rentrés fin mars de l'étranger, contestent le prolongement de leur confinement et demandent à être testés. Un archéologue arrêté LIMA Un archéologue et neuf de ses étudiants ont été arrêtés par la police péruvienne pour avoir effectué des fouilles dans un cimetière pré-hispanique pendant le confinement obligatoire en raison de l'épidémie. Le ministre à la plage WELLINGTON Le ministre néo-zélandais de la Santé a reconnu avoir violé les règles du confinement en se rendant en famille à la plage, une escapade « idiote » qu'il a regrettée mais qui ne lui coûtera pas son poste.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :