L'essentiel Luxembourg n°2881 7 avr 2020
L'essentiel Luxembourg n°2881 7 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2881 de 7 avr 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldo a lancé son défi abdos.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Économie MARDI 7 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Vite lu Le moral est au plus bas BERLIN Le moral des investisseurs en zone euro est tombé en avril à son plus bas niveau historique face à la perspective d'une grave récession liée au coronavirus, selon l'institut Sentix. Son indice de confiance a chuté à -42,9 après -17,1 en mars. Apple fait des masques WASHINGTON Apple a conçu des masques destinés au personnel hospitalier, couvrant l'intégralité du visage, et sera en mesure d'en produire un million par semaine à partir de la fin de semaine, a annoncé le PDG du groupe, Tim Cook, sur Twitter. L'emprunt 3 milliards Le constructeur automobile français PSA a souscrit un emprunt de 3 milliards d'euros auprès de plusieurs banques pour renforcer sa sécurité financière dans le contexte d'épidémie de coronavirus. Du volume mais moins de bras au Cargocenter La crise liée au coronavirus bouleverse l'activité sur le site de transit. Hong Kong importe actuellement 98% des légumes consommés. Retour vers les producteurs locaux HONG KONG À Hong Kong, après avoir dans un premier temps cédé à la panique liée au coronavirus et vidé certains rayons de supermarchés, les consommateurs se tournent désormais vers les producteurs locaux de ce territoire fortement dépendant des importations. Le Covid-19 qui, sur toute la planète, perturbe fortement les chaînes d'approvisionnement en raison de la fermeture des frontières, profite aux agriculteurs hongkongais, qui enregistrent une forte hausse de leurs ventes. Sur place, la priorité est donnée au matériel sanitaire et médical. L'activité se poursuit coûte que coûte au Cargocenter. Les marchandises continuent de transiter sur le site attenant à l'aéroport du Luxembourg. Les compagnies aériennes de fret, comme Cargolux, n'ont pas cessé de livrer. « Il y a beaucoup de masques, d'appareils respiratoires, de matériel technique, sanitaire et médical, ou encore de l'alimentaire. Dans les vols commerciaux, annulés, il y a aussi normalement des cargaisons en soute qui sont transférées vers le cargo traditionnel. Il y a du volume, mais nous sommes confrontés à un problème de ressources internes », constate Joe Schroeder, responsable de la communication de LuxairGroup. Entre les congés maladie, pour raisons familiales, des intérimaires qui ne peuvent se déplacer, etc., l'absentéisme avoisine les « 40% », sur un effectif de 1 300 employés soutenu par un volant de 200 intérimaires. « On a demandé de l'aide et on a reçu de la solidarité de sociétés qui évoluent au Cargocenter, comme CFL Multimodal ou Luxport. L'armée est aussi là pour aider à assurer la sécurité », complète Joe Schroeder. Une grosse partie du staff employé à l'aérogare ou sur le tarmac au Findel, où l'activité est réduite à peau de chagrin, a aussi été transférée vers le Cargocenter, pour maintenir la cadence. MATHIEU VACON L'aérien préférerait rembourser en 2021 BERLIN Les centres d'appel des compagnies aériennes sont toujours saturés, des semaines après les annulations de vols. Selon l'Association internationale du transport aérien (IATA), le montant total des billets touchés par la crise sanitaire représenterait quelque 35 milliards de dollars, dont 10 milliards en Europe. Au bord de la faillite, les compagnies aériennes font tout pour que leurs créanciers renoncent au cash. Elles aimeraient procéder au remboursement seulement à l'échéance de bons valables jusqu'à fin 2021, alors qu'il est exigible les jours suivant l'annulation d'un vol. En moyenne, les compagnies ont des réserves de liquidités pour environ deux mois, celui de mai s'annonçant critique. Victoire à Londres dans le Dieselgate LONDRES La Haute Cour de Londres a donné raison hier à des dizaines de milliers d'automobilistes qui poursuivaient Volkswagen et s'estimaient lésés par le scandale des moteurs dotés d'un logiciel truqueur afin de réussir les tests d'émissions polluantes. La justice britannique doit encore décider à quel dédommagement auront droit les 91 000 plaignants. Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices o o o o o o o o o o o o Change Pétrole Actions o o o Immo BEL 20 2969,80 +3,95% CAC 40 4346,14 +4,61% DAX 10 075,17 +5,77% DOWJONES 21 995,54 +4,48% EUROSTOXX 50 2795,97 +4,99% FTSE 5582,39 +3,08% LUXX 912,38 +3,52% NASDAQ 7703,16 +4,48% NIKKEI 225 18 576,30 +4,24% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,92 0,94 LIVRE STERLING 1,12 1,16 YEN JAPONAIS 0,84 0,86 Achat BARIL NY 27,18 BRENT 33,23 Cours Var%J-1 APERAM 20,21 +5,59 ARCELOR MITTAL SA 8,59 +9,43 BLUEMARHOLDINGS 6,20 0,00 BREDERODE 70,00 +2,79 EDIFY ACT. ORD. 44,40 0,00 FOTEXHOLDING 2,10 0,00 LUXEMPART 41,80 +6,63 RTLGROUP 29,50 +2,50 SES FDR 5,26 +2,14 iwarecourssansgarantie Évolution du LuxX sur une semaine
MARDI 7 AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Le coin du geek 9 Plébiscitée, Zoom est sur la sellette APP Adoptée par des milliers d'utilisateurs depuis le début du confinement, l'application de visioconférence est sous le feu des critiques après des scandales de sécurité. Quel est le point commun entre Boris Johnson, les amateurs d'apéros à distance et 90 000 écoles dans le monde ? Tous utilisent l'appde visioconférence Zoom, pour travailler ou socialiser pendant la pandémie de coronavirus. Zoom, cotée en Bourse depuis 2019, a été créée dans la Silicon Valley en 2011 par Eric Yuan, passionné par les technologies de communication. L'interface était utilisée pour des réunions professionnelles, avant que la moitié de l'humanité ne se retrouve graduellement astreinte à domicile. PUB rt. 5e ir, h -Lesse sur-Lea e CE3 EER Sten ay Tûnin À I arglrndnt NaSaogne sai TrOUVeZ httpliw He I b eu,1 CM Chi ny L essentiel - L'application Zoom sert de salle de classe, de studio de yoga, de table de poker et même d'église. y"... Cuire a Rneh, AchouHf1:7 z. ach Li112karripel EMI cza Wel ges  : irri ? lennedie eenogne recherche de votre'ournal favio la boîte la plus proche grâce à Box Firii,dGe 57.1,.\linon Frein e"'nt IT,ntigny Rouvray reg Hge Befierne VIrton Etall inil lbaren Y 1313 mci CID oẋ e tiel.lu/b, firi.,ecif.,:, ,r, Sam t-Leger EU Cil 4 (Jc:h lep n (, le. Gouvy 133 TH 1:1 Mers th. ce ontS Mal F.1, " 1c'-'7-'11"'Lexy emn Longwy Zoom sert de salle de classe, de studio de yoga, de table de poker et même d'église. Des couples s'y marient, des familles y assistent aux funérailles d'un proche. La plateforme a dépassé en mars les 200 millions de participants à des réunions quotidiennes, contre 10 millions en décembre dernier. Mais pourquoi Zoom, et pas Google Hangouts, Teams, Skype, FaceTime, Webex, Jitsi ? Les volumes d'échanges ont V. Redenge P 4in sch s 27 1,17:ier 8ta Rell I an d'l) : Kalmar Aierg ztierbuwy13:11 59.11311 le explosé sur toutes les messageries vidéo, mais aucune ne s'est distinguée ainsi. La plateforme permet d'appeler jusqu'à 100 personnes en simultané, pendant 40 minutes, gratuitement. Son design Àlarecherchedevotre journal favori ? Lae Eu Jtuenglinstef PeOn Med rOrbe,"'Bylend Commune nea.J Sort..., r te : 0 Echternach. I"Pon FietzpdieTn st Trlererell 118 r e Kon.or7 ! ,i, Trouvezlaboîte la plus proche grâceàBox Finder ! http://www.lessentiel.lu/boxfinder/-, ; (9nrn:ar- Mehrt ele7 : 6 : 5 a aArsYbi luirFrrigi g ila 41) 'el Reech 151"lieder4e ar"'r- urngMAdo 106'1.1_,. Met:1'heir fllqe,f,-_, ,in est basique mais on choisit un arrière-plan pour cacher sa chambre mal rangée ou partager son écran avec les autres participants. Mais surtout, en mars, Zoom a retiré la limite des 40 minutes pour les profs dans une vingtaine de pays. Mais ces derniers jours, le média américain Vice a révélé que l'appfournissait des données personnelles à des tiers, comme Facebook. Des entreprises et organisations, comme la Croix-Rouge, recommandent à leurs employés de ne pas s'en servir. Les procureurs de plusieurs États américains enquêtent sur les pratiques de l'entreprise en termes de protection de la vie privée et de la sécurité. « Nous n'avons pas été à la hauteur des attentes sur ces deux sujets », a déclaré Eric Yuan, annonçant des mesures de correction. ae 51 26E Nlz eff Last, am See P.1,),:dscru-ifi  : hs,:hi miewell.. eSSentief 1 -71.:40. Il am See Weiskirchen V L I,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :