L'essentiel Luxembourg n°2877 1er avr 2020
L'essentiel Luxembourg n°2877 1er avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2877 de 1er avr 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : le cri d'alarme de l'hôpital de Metz.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 1 ER AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Une loi pour aider l'ensemble des entreprises en difficulté LUXEMBOURG Les députés ont validé hier la loi visant à soutenir les entreprises dans les situations de crise, comme le coronavirus. Des entreprises, par exemple les commerces fermés à cause du confinement, souffrent de la crise. Les salaires ne vont pas subir de baisse LUXEMBOURG Répondant aux inquiétudes de certains salariés au moment où les paies du mois de mars doivent tomber, le ministère du Travail a indiqué hier que les rémunérations Les rémunérations ne baissent pas pendant la crise sanitaire. ne pouvaient être revues à la baisse par les entreprises du fait de la crise actuelle. « Les employeurs sont tenus de respecter le Code du travail et donc de payer l'intégralité du salaire à la date prévue », précise un porte-parole. Dans le cas où la procédure de chômage partiel est validée pour les entreprises ne pouvant pas exercer leur activité normalement, ces dernières doivent suivre une procédure très précise. L'État verse une avance équivalant à 80% des salaires des personnes concernées par une baisse de leur activité, avec un plafond. L'employeur est alors tenu de présenter un décompte détaillé des heures prestées et chômées. Le chiffre du jour Pour une école virtuelle pendant le confinement LUXEMBOURG En visioconférence ce matin, les députés de la commission des Pétitions examineront 28nouveaux textes. Ceux qui ont été jugés recevables n'ouvriront cependant pas à la signature tout de suite, mais au plus tôt le 15avril prochain. Bon nombre de pétitions sont liées à la pandémie de coronavirus. Il est notamment demandé de fermer toutes les entreprises, de créer un fonds de solidarité pour les commerces fermés ou encore une école virtuelle pendant le confinement. « Ce n’est pas une époque facile, ni pour les personnes, ni pour les entreprises », a déclaré hier à la Chambre des députés Carole Hartmann(DP), rapportrice du projet de loi sur le soutien aux entreprises. Après des débats relativement consensuels, le texte a été approuvé à l'unanimité. Il s’adresse aux entreprises et indépendants et prévoit des aides remboursables jusqu’à hauteur de 500000 euros et la moitié des coûts admissibles, ceux-ci recouvrant surtout les salaires (plafonnés à 2,5 fois le salaire minimum dans le calcul) et les loyers. Le remboursement débute théoriquement douze mois après le premier versement. Une série de documents et de preuves est demandée, mais Carole Hartmanna insisté sur l’objectif de « ne pas créer un outil bureaucratique ». Le monde du spectacle, « très touché en ce moment par les fermetures », a été ajouté sur la liste des bénéficiaires, avec l’extension des conditions d’indemnisation pour les intermittents du spectacle. Rédigée en pleine pandémie du coronavirus, la loi n’est valable que le temps de l’état de crise, soit trois mois maximum depuis le 18 mars. Mais le texte pourra réapparaître lors des prochains « événements imprévisibles », comme des attaques terroristes ou des catastrophes naturelles. JOSEPH GAULIER 23 décès Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, 23 patients du Luxembourg ont perdu la vie, en plus d'une personne du Grand Est français qui avait été hospitalisée au Grand-Duché, ont indiqué les autorités hier soir. Au total, 190 cas d'infection ont été signalés en 24 heures, soit 2 178 recensés, dont 1 883 résidents, depuis le début de la crise, sur 17 511 tests effectués. Vite lu Déménagement en vue LUXEMBOURG Les séances publiques organisées à la Chambre des députés après Pâques devraient avoir lieu au Cercle Cité, où il y a plus de place pour permettre la distanciation sociale des députés, en restant dans la même salle pour débattre. Dérogations présentées LUXEMBOURG La Chambre a voté hier une motion de Marc Baum (déi Lénk) demandant à ce que l'ensemble des dérogations accordées par le ministère du Travail soit publié à la fin de la crise sanitaire. Cela concerne notamment les horaires de travail. Accouchements très surveillés LUXEMBOURG Des mesures strictes sont prises pour les accouchements, ont précisé hier les Hôpitaux Robert-Schuman. Le personnel comme les futures mères subissent une prise de température, une désinfection des mains et portent des masques. Dans la mesure du possible, les patientes bénéficient de chambres individuelles, avec certaines prestations gratuites, comme la télévision et le wi-fi. Les personnes suspectées d'avoir contracté le coronavirus sont traitées dans une filière séparée. En attendant que les écoles rouvrent, les enfants suivent leurs cours en ligne, depuis la maison.
MERCREDI 1 ER AVRIL 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 ArcelorMittal redémarre peu à peu Se coiffer seul à la maison, OK, mais attention, ça peut défriser LUXEMBOURG Ken Kries, coiffeur et barbier, livre quelques conseils pour se couper les cheveux en période de confinement. Plusieurs sites, comme celui de Differdange, ont repris l'activité. Il a tenté d'échapper à un contrôle LUXEMBOURG La police suspectait un chauffeur et ses deux passagers de ne pas respecter les limitations de déplacement lundi matin dans la capitale. Pour échapper au contrôle, l'automobiliste a accéléré, roulé sur les trottoirs, dépasser dangereusement et percuté des voitures en stationnement. Les trois individus ont été placés en détention. Comment se faire coiffer en période de confinement ? Cette question taraude nombre de résidents, alors que les coiffeurs ont dû temporairement baisser le rideau. À ce titre, tout le monde est logé à la même enseigne, les grandes stars du football européen également, comme l’explique Ken Kries, fondateur du Barbe Truck, salon de coiffure mobile. « Même Miralem Pjanic m’a appelé pour se faire coiffer chez lui à Schifflange », où le milieu de terrain de la Juventus Turin est venu se confiner. Pour autant, le coiffeur et barbier de 32 ans s’attèle « à ne pas commettre d’entorses », l’activité de coiffure est suspendue en période d’épidémie de coronavirus. LUXEMBOURG Après quelques jours de suspension de son activité, à cause de la crise du coronavirus, le sidérurgiste ArcelorMittal a annoncé hier la relance de la production sur ses sites de Belval, Differdange et Rodange. La tréfilerie de Bissen a quant à elle suspendu son activité du 25 mars jusqu'à aujourd'hui, tandis que le site de Dommeldange a fait de même du 26 mars, jusqu'à demain. ArcelorMittal a par ailleurs annoncé participer à l'effort mondial contre la pandémie de coronavirus. Ainsi, le pôle Recherche et Développement développe actuellement un prototype de ventilateur (utilisé en réanimation) imprimé en 3D. Dans plusieurs pays où elle est présente, l'entreprise a aussi effectué des dons de masques. Cela concerne notamment l'Inde et le Liberia, qui « ont du mal à s'approvisionner de manière adéquate ». Les contrôles techniques encadrés LUXEMBOURG Le ministère de la Mobilité a précisé hier les règles pour l'ensemble des organisations de contrôle technique jusqu'au 26avril. Seuls les véhicules pour lesquels le certificat de contrôle technique viendra à échéance dans les deux semaines ou ceux dont le Ken Kries a réalisé un tutoriel avec quelques conseils. Sa vidéo est à voir en exclusivité sur lessentiel.lu Surfant sur les challenges lancés sur les réseaux sociaux, Ken Kries a promis une coupe gratuite « à tous ceux qui se rasent le crâne », photo à l’appui ! Car la « boule à Z » demeure encore le meilleur moyen d’avoir Leconfinementdoitêtrerespecté LUXEMBOURG La police a enregistré près de 150 infractions concernant les limitations de déplacement ce week-end. Il s'agit notamment de person- certificat n'est plus valable seront acceptés. Les inspecteurs de contrôle technique sont tenus de se protéger par le biais de gants ou par un produit désinfectant. Il est par ailleurs recommandé qu'ils portent un masque et utilisent un recouvrement de sièges. une coupe à peu près cohérente en période de confinement. « C’est parfait pour les mecs un peu "rock’n’roll". Pour ceux qui ont les cheveux courts, je conseille de bien faire la nuque et le contour des oreilles, c’est le plus important. À ceux qui ont du matériel, prenez un sabot de 6 ou 9 mm sur les côtés et demandez à votre copine de raccourcir sur le dessus. Rien de trop compliqué surtout », dit le coiffeur, qui conseille également de « laisser pousser » aux hommes qui ont les cheveux longs. Et les femmes ? « Je leur dirais aussi de laisser pousser. Celles qui souhaitent s’aventurer peuvent les attacher avec un élastique et regarder un tutoriel sur YouTube ». THOMAS HOLZER nes individuelles qui se sont rassemblées avec d’autres personnes ne respectant pas les limitations de déplacement, précise la police. Le LNS combat le coronavirus LUXEMBOURG Le Laboratoire national de santé (LNS) a voulu apporter un peu de légèreté en définissant ses équipes de « Covid-19 fighters », combattants contre le virus. « Cette dénomination est rapidement devenue l'incarnation de la cohésion sociale de notre équipe », indique le directeur, Friedrich Mühlschleger. Une pointe de légèreté au LNS. Des mesures pour les plus précaires LUXEMBOURG Au vu de la situation actuelle, l'Association de soutien aux travailleurs immigrés demande des mesures pour soutenir les travailleurs les plus précaires, comme l'accès au revenu d'inclusion sociale (Revis) à tous les résidents au Luxembourg qui ont travaillé au Grand-Duché les six mois avant l'état d'urgence.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :