L'essentiel Luxembourg n°2876 31 mar 2020
L'essentiel Luxembourg n°2876 31 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2876 de 31 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : courir un marathon au balcon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Europe MARDI 31 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Viktor Orban est libre d'agir. Les pleins pouvoirs pour Orban BUDAPEST Le Parlement hongrois a adopté hier un projet de loi controversé permettant au gouvernement de Viktor Orban de légiférer par ordonnances, dans un régime d’état d’urgence sans durée déterminée au motif de lutter contre l’épidémie de nouveau coronavirus. La loi, décriée par l’opposition hongroise, a été adoptée par 137 votes pour, tandis que 53 députés ont voté contre. Elle instaure aussi jusqu’à cinq ans de prison pour la diffusion de « fausses nouvelles » sur le virus ou les mesures du gouvernement. Les nouvelles dispositions permettent au dirigeant hongrois de prolonger indéfiniment l’état d’urgence en vigueur depuis le 11 mars, sans demander l’aval du Parlement. Il se moque du coronavirus MINSK Le président biélorusse se moque du coronavirus  : « Buvez de la vodka, allez au sauna et travaillez dur », a lancé Alexander Loukachenko samedi, alors qu'il a participé à un tournoi de hockey sur glace à Minsk. Vols et menaces, les soignants prennent « un coup au moral » Ils sont applaudis chaque soir aux fenêtres, mais le lendemain, ils découvrent une lettre anonyme ou leur voiture forcée pour des masques. ci) Mercredi dernier, la consternation a envahi Lucille. Dans sa boîte aux lettres, un courrier lui demande de quitter son logement en région parisienne. Non signée, la lettre lui suggère de faire ses courses « en dehors de la ville » et lui reproche de promener son chien  : un voisin, donc. « Je suis en colère », confie cette infirmière. « On met déjà notre vie de côté pour s’occuper des autres, Moscou confinée MOSCOU Moscou est entrée hier dans sa première journée d’un confinement d’une durée indéterminée et plusieurs autres régions russes ont annoncé suivre, après un appel du Premier ministre pour tenter d’enrayer la progression du Covid-19. Le président russe, Vladimir Poutine, avait évité d’ordonner un tel confinement, déclarant chômée la période du 28 mars au 5 avril et appelant les Russes à rester « à la maison ». Le personnel soignant subit parfois du harcèlement anonyme. alors qu’on nous traite comme des pestiférés, ça ne passe pas. C'est un coup au moral ». L'État français a commandé 900 millions de masques, qui devraient arriver petit à petit d’ici juin. Des policiers patrouillent sur la Place rouge complètement déserte. Plusieurs situations similaires ont suscité l’indignation ces derniers jours. Assez pour Les 7 millions de masques sont là PARIS Un avion-cargo transportant des millions de masques médicaux a atterri hier à l’aéroport de Paris-Vatry (Marne) dans le cadre du « pont aérien » lancé dimanche entre la Chine et la France face à l’épidémie de Covid-19. L’appareil contenait « environ 7 millions de masques » commandés par l’État, ainsi que « d’autres issus de dons faits à la France par des entreprises chinoises », a indiqué le préfet de la Marne, Pierre N’Gahane. Dimanche, 5,5 millions de masques avaient été livrés. que le Premier ministre, Édouard Philippe, dénonce samedi ces « mots scandaleux » laissés aux soignants. Outre le soupçon, les soignants à domicile, qui se déplacent avec masques et gel hydroalcoolique, doivent digérer le fait d’être devenus des cibles. Sophie n’y a « pas cru » lorsque sa Smart a été forcée hier à Marseille. Deux pochettes contenant des masques et du matériel ont disparu. Jeudi dernier, près de Nancy, alors qu'elle effectuait la tournée de ses patients, une infirmière a eu maille à partir avec deux individus. Elle a été menacée avec un couteau pour qu'on lui remette des masques... Un médecin de Metz succombe METZ Un médecin hospitalier est mort du coronavirus alors qu’il était en réanimation dans un établissement en Moselle, a annoncé hier la directrice générale du CHR de Metz, le 6 e décès de praticien rendu public depuis le début de l’épidémie. Plus de 40 personnels hospitaliers ont été contaminés au sein du CHR.
MARDI 31 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Monde 7 Le roi de Thaïlande est confiné avec 20 femmes en Allemagne GARMISCH-PARTENKIRCHEN Le controversé souverain de Thaïlande a choisi de se confiner... en Allemagne, dans un hôtel de luxe, en compagnie de 20 femmes. Rama X a réquisitionné un hôtel, 20 femmes et des domestiques pour supporter le confinement. C'est un confinement quatre étoiles. Selon les informations du tabloïd allemand « Bild », le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn, plus connu sous le nom de RamaX, n'est plus dans son pays. Il a décidé de s’autoconfiner en Europe, plus précisément en Allemagne. Et pour vivre la situation le mieux possible, le souverain n’a pas lésiné sur les moyens. Il aurait ainsi réservé l’intégralité du Grand Hotel Sonnenbichl, situé dans la station de montagne de Garmisch-Partenkirchen. Dans l'hôtel, il aurait mis en place un vrai harem puisque seraient également confinés avec lui 20 femmes ainsi que de nombreux domestiques. Tous les hôtels de la station de ski ont été contraints de fermer à cause de l’épidémie de Covid-19. Mais le Grand Hotel Sonnenbichl a obtenu une dérogation. Les convives étant considérés comme « un seul groupe homogène de personnes sans aucune fluctuation », rapporte « The Independent ». Ce confinement de luxe à l'étranger de leur souverain passe très mal en Thaïlande. Le « patient zéro » identifié ? PÉKIN Qui a été la première personne à être infectée par le Covid-19 ? Selon plusieurs médias asiatiques et britanniques, il s’agirait d’une vendeuse de crevettes sur le marché de Wuhan, âgée de 57 ans. Wei Guixian avait été diagnostiquée en décembre, puis mise en quarantaine. Elle avait complètement guéri un mois plus tard. Elle avait ressenti les premiers symptômes Un hôpital de campagne s'installe au beau milieu de Central Park. le 10 décembre, mais ce n'est que fin décembre qu'elle a été placée en quarantaine. Le médecin l’informant qu’elle n’était pas la première commerçante du marché à avoir ces symptômes. Une maladie alors inconnue et décrite comme « sans pitié ». Elle explique qu’elle aurait été infectée dans l’une des toilettes du marché, qu’elle partageait avec d’autres marchands. Un hôpital dans Central Park NEW YORK Un hôpital de campagne est en cours d'installation dans Central Park, à New York, pour faire face à l’afflux attendu de malades du coronavirus. Le lieu a été choisi car il se trouve en face de l’un des hôpitaux du groupe Mount Sinai, dans East Harlem. La structure est mise en place par Samaritan’s Purse, une organisation humanitaire évangélique de Caroline du Nord et qui a dépêché sur place une soixantaine de personnes. Nombre de Thaïlandais ont fait entendre leur colère sur les réseaux sociaux, malgré les risques de sanctions qu’ils encourent. Quiconque critique la monarchie peut être emprisonné jusqu’à quinze ans... NEW DELHI Mourir de faim sur place ou rentrer à pied  : telle était l’alternative pour Dilipji Thakor, un travailleur migrant qui, faute de transports en commun à cause du confinement national en Inde, n’a eu d’autre choix qu’entamer une longue marche pour regagner Arrêtés pour avoir fait la fête ANKARA La Turquie a arrêté hier plusieurs personnes qui avaient transformé une villa en boîte de nuit pour faire la fête en dépit du risque de propagation du nouveau coronavirus, avec des participants déguisés en docteurs. Onze personnes ont pris part à cette fête. Netanyahu est en quarantaine JÉRUSALEM Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a été placé hier en quarantaine préventive, un employé de ses services ayant été testé positif au nouveau coronavirus. « Avant même que l’enquête épidémiologique ne soit terminée et pour dissiper tout doute, le Premier ministre a décidé que lui et son personnel proche seraient en confinement », ont précisé les services de M. Netanyahu. Des millions de travailleurs migrants cherchent à rentrer chez eux. Mourir de faim ou rentrer à pied sa région d’origine. Dilipji Thakor fait partie des millions de travailleurs migrants qui se sont retrouvés au chômage du fait de la décision du gouvernement d’imposer un confinement généralisé au pays pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :