L'essentiel Luxembourg n°2872 25 mar 2020
L'essentiel Luxembourg n°2872 25 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2872 de 25 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : dépister le coronavirus au drive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Europe MERCREDI 25 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Coup de gueule d'un médecin. Un médecin en colère pose nu MONTPELLIER Un médecin généraliste d’un village du sud de la France a posé nu sur les réseaux sociaux pour dénoncer « une impréparation coupable » et le manque de protection des soignants, traités comme « de la chair à canon » dans la lutte contre le Covid-19. « Depuis le début de la crise, le manque de protection pour les soignants est un problème lancinant », a-t-il notamment déclaré. rrc Bouton d'ascenseur, GSM et WC, des risques au quotidien PARIS Téléphone, toilettes, surfaces… tour d’horizon des ennemis du quotidien en période de pandémie. e 4PIMINIfflrÀ1ÉM, e -1C-.11121r. —111à -ier - Ce La Suède n'a pas fermé ses écoles, ni déclaré le confinement. En Suède, écoles, bars et parcs font le plein STOCKHOLM À l’heure où de plus en plus de pays européens confinent leur population, la Suède a choisi une autre voie, laissant écoles primaires, restaurants et bars ouverts. Samedi soir, ces derniers ont fait le plein, et les transports continuent d’être pris d’assaut. Pourquoi cette attitude ? s’interrogent les médias suédois. Le gouvernement répond suivre les recommandations de l’Agence de santé publique et affirme être prêt. Si les autorités sanitaires n’ont pas encore demandé aux écoles de fermer, c’est parce que ce sont les personnes âgées qui doivent rester à la maison, pas les enfants, justifient-elles. Plusieurs experts ont néanmoins accusé l’agence de mettre la vie des gens en danger. De nombreuses surfaces de notre quotidien peuvent être considérées comme des nids à virus. « Tout objet qui a été contaminé par une toux, un postillon ou des déjections est susceptible d’être infectieux », note Amandine Gamble, chercheuse au Lloyd-Smith Lab de l’Université de Californie. Le coronavirus serait détectable jusqu’à deux à trois jours sur des surfaces en plastique ou en acier inoxydable, et jusqu’à 24 heures sur du carton. « Il faut en priorité se méfier des surfaces amenées à être en contact avec un grand nombre de personnes telles que les poignées de portes, boutons d’ascenseurs et interrupteurs », souligne la chercheuse. Pour Brandon Brown, épidémiologiste en Californie, l’ennemi ce sont « les choses que l’on utilise à l’extérieur et qu’on ramène à l’intérieur ». « Au magasin, il se peut qu’on sorte notre portefeuille après avoir touché des surfaces », dit-il. Il faut notamment aussi se méfier des toilettes. Fidèle compagnon, le téléphone portable peut faire office de cinquième colonne. « Nous utilisons notre portable toute la journée, il est donc très exposé ». Le clavier d’ordinateur pourrait être suspecté d’être un nid à virus. Mais certains chercheurs estiment que son rôle Deux baguettes ça passe, une non ! BERNE Cette année, Pâques ne sera pas comme d’habitude. Malgré tout, certains commerçants ne se laissent pas abattre. Divers magasins de Suisse vendent ainsi des lapins de Pâques portant des masques de protection. Le pain, c'est sacré en France. CERGY Les Français doivent justifier chaque déplacement avec une attestation. Vendredi, un habitant de Parmain, dans le Val-d’Oise, a été verbalisé (135 euros) pour l'achat d'une baguette. « Ce n’est pas un motif d’urgence », a indiqué le gendarme. Situation similaire dans le Sud, où le maire de Sanary-sur-Mer a pris un arrêté obligeant ses concitoyens à limiter leurs déplacements chez le boulanger. « Toute personne sortant d’une boulangerie avec une seule baguette sera verbalisée », prévient Ferdinand Bernhard. L’achat de deux baguettes est en revanche... toléré ! C’est le cas de la boulangerie Bohnenblust à Berne. « Je trouve l’idée géniale. J’en ai offert un à ma voisine qui est infirmière », se réjouit une cliente. Elle salue le fait que la boulangerie essaie de tirer le meilleur de cette situation. dans la propagation du virus est mineur, si l’on considère que son propriétaire, et souvent utilisateur unique, se lave les mains en arrivant chez soi ou au bureau. L’eau du robinet et les plats chauds présentent aussi une innocuité qui est contre-intuitive. Greta Thunberg se dit infectée STOCKHOLM La militante suédoise Greta Thunberg s’est dite « probablement » porteuse du coronavirus, après avoir ressenti plusieurs symptômes liés à la maladie suivant son retour d’un voyage en Europe centrale. « Il y a environ dix jours, j’ai commencé à ressentir certains symptômes (...) je me sentais fatiguée, j’avais des frissons, un mal de gorge et je toussais », raconte la jeune fille, qui ajoute s’être isolée en Suède avec son père. Les lapins de Pâques spécial corona font un carton Des lapins avec des masques.
MERCREDI 25 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Monde 7 La mise en garde Donald Trump a mis en garde hier contre un confinement prolongé aux États-Unis, qui a plongé l’économie dans la crise et pourrait selon lui « détruire » le pays. « On peut détruire un pays en le fermant de cette façon », a-t-il expliqué sur Fox News. Un cessez-le-feu à cause du virus DAMAS L’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, a appelé à un cessez-le-feu dans toute la Syrie en guerre, pour aider à mettre sur pied une meilleure réponse contre le coronavirus. Les autorités de Damas n’ont recensé qu’un seul cas de contamination dans la partie du territoire national sous contrôle gouvernemental. WUHAN Ils voient le bout du tunnel. La province du Hubei, berceau de la pandémie, s’apprête à lever sa quarantaine. Dans la province chinoise du Hubei, le confinement débuté il y a deux mois est sur le point de s’achever : dès aujourd'hui, les habitants considérés comme sains pourront se déplacer librement. Ceux de Wuhan, la ville au cœur de l’épidémie, devront attendre le 8 avril, ont annoncé les autorités. Pour aller et venir, les habitants devront impérativement justifier de leur « non-infection » grâce à un code QR « vert » délivré par les autorités sur leur téléphone Mariées depuis le 4 e étage NEW YORK Deux Américaines se sont unies dans une rue de New York. Pour respecter la distance sociale, un de leurs meilleurs amis a officié depuis la fenêtre de son appartement. « Les voisins ont assisté à la scène avec quatre de nos meilleurs amis », raconte l'une des mariées, Reilly. Wuhan, épicentre du virus, vers la fin du confinement Une armée prête à désinfecter les espaces publics de Wuhan. portable. « C’est jour de fête aujourd’hui », a estimé Mme Wu, médecin de 35 ans qui exerce dans un hôpital de Wuhan. « On voit le nombre de malades 1,3 milliard d'Indiens Mort en buvant du nettoyant doivent rester chez eux PHOENIX Un homme est NEW DELHI Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a ordonné hier un confinement total de l’Inde, géant de 1,3 milliard d’habitants, pendant trois semaines pour lutter contre la pandémie. « Si ces 21 jours ne sont pas respectés, le pays et votre famille vont revenir 21 ans en arrière », a estimé le dirigeant nationaliste hindou. Le Premier ministre a Un puma dans les rues désertes SANTIAGO Un puma qui avait abandonné les montagnes entourant Santiago du Chili à la recherche de nourriture a été capturé hier à l’aube dans les rues désertes de la ville, où un couvre-feu nocturne est en vigueur pour lutter contre la pandémie de coroanavirus. L’animal sauvage a été capturé à Nuñoa, un quartier populaire de la classe moyenne. Il a été transféré vers le zoo, où il sera examiné. graves diminuer, la situation s’améliorer, les malades sortir ». Le nombre de nouveaux cas était faible voire nul ces derniers jours dans le Hubei. appelé les Indiens à respecter une distanciation sociale et à rester à la maison. « Souvenezvous que même un seul pas hors de chez vous peut ramener la grave maladie dans votre foyer », a-t-il mis en garde ses concitoyens. L’Inde dénombre 519 cas confirmés de coronavirus dans le pays, qui y a déjà causé la mort de dix personnes, selon le dernier bilan. « J’espère que les gens vont retrouver rapidement une vie normale », déclare Jessica Xiao, 34 ans, qui travaille dans la finance. « Nous les Wuhanais sommes très reconnaissants à ces héros qui étaient en première ligne », dit-elle en référence aux médecins, ouvriers et membres des forces de l’ordre. La levée du confinement est également saluée par les Chinois coupés de leur famille. « Je suis super contente. Je vais pouvoir retourner voir mes parents à Wuhan », déclare Zoé Wang, 35 ans, employée à Shanghai. Autre signe d’un retour à la normale : une partie de la Grande muraille a rouvert hier aux visiteurs après deux mois de fermeture... décédé lundi, en Arizona, après avoir avalé un nettoyant pour aquarium contenant du phosphate de chloroquine, ce médicament présenté comme le remède. Il a eu cette idée après avoir entendu Trump vanter les mérites du médicament. L’animal capturé est âgé de 1 an environ et pèse quelque 35 kilos.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :