L'essentiel Luxembourg n°2871 24 mar 2020
L'essentiel Luxembourg n°2871 24 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2871 de 24 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la planète peu à peu confiné.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 24 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Contre des frontières fermées LUXIeeliRG La fermeture des frontières dans l’espace Schengen pourrait avoir des conséquences graves. « Le Luxembourg dépend des 200 000 frontaliers qui travaillent dans ses hôpitaux, maisons de soins et maisons de retraite. Si demain, nous refusions l’accès aux frontaliers français, belges et allemands, notre système s’écroulerait ». Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a rappelé hier l’importance de la main-d’œuvre en provenance des pays limitrophes pour l’économie luxembourgeoise, a fortiori en cette période de crise sanitaire. « La fermeture de nos frontières serait très grave pour le Grand-Duché », a insisté le ministre des Affaires étrangères et européennes, rappelant que le Grand-Duché avait fait faire Professionnels de santé recensés LUXEMBOURG Le gouvernement recense les professionnels de santé via la plateforme govjobs.lu pour optimiser la gestion de la réserve sanitaire. Il faut que les professions de santé réglementées s'inscrivent avant ce soir minuit. Un appel est lancé sur le site aux étudiants, médecins en voie de spécialisation, retraités, mais aussi aux volontaires. Les coulisses de la cellule de crise La pandémie de coronavirus est gérée par une cellule de crise. Refuser l’accès aux frontaliers mettrait le système de santé en péril, a insisté le ministre Asselborn. machine arrière à l’Allemagne sur ce sujet. Interrogé sur l’absence de tests pratiqués sur les frontaliers exerçant dans le secteur médical, Jean Asselborn a répondu que « le Luxembourg est un pays où tout le monde a des droits » et qu’il ne fallait pas commencer « à discriminer les uns ou les autres ». PASCAL PIATKOWSKI LUXEMBOURG Des experts de différentes spécialités s'activent au sein de la nouvelle cellule de crise, présentée en vidéo. Plusieurs groupes sont répartis pour collecter et analyser la situation, puis pour livrer le matériel. L'organisation semble bien rodée, autour de spécialistes masqués qui travaillent dans le respect des règles de sécurité en vigueur. La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a loué la rapidité avec laquelle la structure coordonnée par le lieutenant colonel Christian Simon s'est installée. Luxexpo est devenu un centre de soins avancé LUXEMBOURG Dimanche, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, a annoncé l'installation de quatre centres de soins avancés. Le premier, à Luxexpo The Box, dans la capitale, a ouvert ses portes hier à 14h. « Le second, à la Rockhal, à Belval, devrait être opérationnel ce mardi, à 14h », a indiqué hier la responsable de la communication de la ministre contactée par « L'essentiel ». Les deux autres centres de soins avancés seront installés au hall Deich, à Ettelbruck, et Le chiffre du jour Encore 340 Luxembourgeois à l’étranger 340 Luxembourgeois sont encore actuellement à l’étranger et attendent de pouvoir rentrer au Grand-Duché. Une situation inquiétante pour ceux qui la vivent, a admis le ministre des Affaires étrangères. Une cellule spéciale traite les demandes 24 h/24 et 7 j/7. Au-delà de la fermeture de frontières, dans certains pays, toutes les liaisons aériennes ont été suspendues. Jean Asselborn appelle donc à laisser ouverts certains aéroports « afin de pouvoir organiser des vols de rapatriement ». Ces prochains jours, un vol, opéré avec Luxair, doit permettre de rapatrier des Luxembourgeois se trouvant au Cap-Vert. à Grevenmacher. Ils devraient ouvrir ces prochains jours. Ces centres de soins permettront de juger de la situation des patients qui seront, si besoin, envoyés à l'hôpital. À mesure que ces centres de soins avancés sont opérationnels, les maisons médicales transformées en centre corona à Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Ettelbruck sont fermées. Le premier des quatre centres de soins avancés prévus est ouvert depuis hier à Luxexpo. 875 cas Le nombre de cas d'infection au coronavirus continue d'augmenter au Luxembourg, mais moins vite que durant les jours précédents. Hier, 77 nouveaux cas ont été recensés, pour atteindre 875 en cumulé depuis le début de l'épidémie. Plus de 100 nouveaux malades avaient été comptabilisés durant les quatre jours précédents, d'après les chiffres officiels du ministère de la Santé. Vite lu 1.111111111 Sorties à vélo autorisées LUXEMBOURG Le Luxembourg n'envisage pas d'interdire les sorties à vélo, à condition de les effectuer seul ou avec les membres du foyer. Certains pays les ont prohibées, par crainte des chutes qui encombreraient les services d'urgence. La clc lance un appel LUXEMBOURG La Confédération luxembourgeoise du commerce (clc) demande aux bailleurs des surfaces commerciales d'accorder des délais de paiement, voire des réductions de loyers, pour la période sans chiffre d'affaires des commerces frappés par la crise actuelle. Un numéro de soutien LUXEMBOURG Les personnes qui ressentent un besoin de soutien émotionnel pendant cette période de confinement ont la possibilité de s'adresser à l'association SOS Détresse en téléphonant au 45 45 45. Le personnel peut les aider et les guider.
MARDI 24 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Du matériel a été envoyé par le gouvernement local de Henan. Du matériel est arrivé au Findel LUXEMBOURG Du matériel médical en provenance de Chine a été acheminé au Luxembourg, a annoncé Cargolux. La cargaison avait été expédiée depuis Zhengzhou à titre gratuit par le gouvernement de la province de Henan, selon la compagnie luxembourgeoise de fret. Le Luxembourg a reconnu que l'approvisionnement en matériel et en masques pour le personnel médical constituait un défi pour les semaines à venir. LUXEMBOURG En cette période de pandémie et de confinement, « Fir Iech do » (« Là pour vous ») est le mot d'ordre dans les magasins Cactus. En guise de reconnaissance du travail du personnel mobilisé en cette période de crise, une prime sera versée et les heures supplémentaires davantage majorées. Les salariés des magasins Auchan auront aussi le droit à une prime. Désignés comme activité essentielle, les supermarchés accueillent de nombreux clients. Chez Cactus comme chez Delhaize, Cora et Policier, son métier a évolué Tim*, jeune policier actif dans le sud du pays, veille à faire respecter le confinement. Il raconte. LUXEMBOURG État de crise, confinement, commerces bouclés, rassemblements interdits : Tim n’a pas 25 ans mais il se retrouve, avec ses collègues de la police, au front dans la lutte contre l’épidémie. « Je n’ai pas peur du virus pour moi, je crains surtout de le transmettre à ma mère, à mes grands-parents. J’ai arrêté de les voir », avoue-t-il. Les équipes sont désormais fixes pour limiter les risques. « Nous, on ne peut pas faire de télétravail. On a des masques si besoin, du désinfectant dans la voiture. On garde nos distances le plus possible, on évite d’entrer chez les gens. Mais, parfois, il le faut. On conserve notre mission ». Les policiers, non plus, ne subissent pas de tests systématiques. « Uniquement en cas de Auchan, les salariés en caisse sont protégés avec des gants, du gel hydroalcoolique, des plaques en plexiglas ou en plastique. Certains magasins symptômes et alors on se met en quarantaine ». Policier depuis deux ans, son métier a évolué alors que la circulation et l’activité sont au ralenti. Si jusque-là, ses horaires sont restés les mêmes, il sait qu’il faudra s’adapter à la situation. « On fait beaucoup de patrouilles, de présence sur le terrain, on sensibilise les gens sur la nécessité de rester à la maison ». Même si cela implique que certaines enquêtes soient mises en attente. « On sent les gens intimidés, ils demandent s’ils ont le droit de promener leur chien, d’aller ici ou là. On croise parfois des jeunes inconscients, qui ne se rendent pas compte qu’ils peuvent mettre en danger les plus vulnérables ». Tim n’a pas encore dressé d’amende pour sortie « non essentielle », mais a dû faire fermer un café. « On comprend les difficultés économiques, mais c’est la santé d’abord ». NICOLAS MARTIN * Le prénom a été changé Le travail des salariés salué Essai clinique aussi au Luxembourg LUXEMBOURG Au moins sept pays européens, dont le Luxembourg, ont lancé un essai clinique pour tester quatre traitements expérimentaux contre le coronavirus. 3200 patients filtrent également l'accès à leur magasin en plus de demander aux clients de privilégier les paiements en carte bancaire pour éviter les contacts. Les salariés de certains supermarchés vont recevoir des primes. seront concernés. L'essai se fera sur des malades en milieu hospitalier et sous surveillance. On ignore encore le nombre de Luxembourgeois concernés et les conditions du test. « On garde nos distances le plus possible, on évite d’entrer chez les gens. Mais, parfois, il le faut », raconte un jeune policier. Luxair à l’arrêt LUXEMBOURG Luxair a indiqué avoir arrêté totalement ses opérations à partir d’hier, à cause du coronavirus. Des vols de rapatriement ont été effectués hier depuis Dublin, Porto et Lisbonne. Les activités de la compagnie aérienne nationale sont depuis mises en sommeil, et ce jusqu’au 19 avril prochain inclus. Il en va de même pour les voyages qui sont organisés par LuxairTours, qui eux sont annulés jusqu’au 30 avril prochain inclus. Tous les vols Luxair et LuxairTours annulés « seront automatiquement remboursés aux clients », a tenu à préciser le groupe. La qualité de l’air va en s’améliorant LUXEMBOURG Le confinement, le télétravail, l'arrêt de certaines entreprises contribuent à améliorer la qualité de l'air au Luxembourg. « Nous nous attendons à une baisse de la pollution de l'air ambiant au niveau du dioxyde d'azote, et des particules fines, telle que nous l'observons tous les ans pendant les congés d'été », explique l'Administration de l'environnement. « La baisse de la pollution est tributaire de la météo qui au cours de la semaine n'était pas favorable à la qualité de l'air. Les niveaux de particules fines sont fortement influencés par la direction du vent », ajoute-t-elle. Des annulations pendant 3 mois LUXEMBOURG Dans ce contexte de pandémie et de l'état de crise déclaré par le gouvernement et prolongé pour une durée de trois mois, tous les événements sportifs, culturels ainsi que les animations prévus pendant cette période ne pourront pas avoir lieu, a indiqué hier la ville de Luxembourg. Cela concerne aussi bien les événements organisés par la Ville que les partenaires ou organisateurs externes. Lire aussi en page 19. Le COSL Spillfest fait partie des dates annulées à Luxembourg.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :