L'essentiel Luxembourg n°2866 17 mar 2020
L'essentiel Luxembourg n°2866 17 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2866 de 17 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : tous au travail, mais à la maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 17 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Le Grand-Duc lance un appel au sérieux Le chef de l'État, le Grand-Duc Henri, a lancé un appel aux gens à prendre le virus au sérieux. LUXEMBOURG Hier, à 19h, le Grand-Duc Henri s'est adressé à la population luxembourgeoise pour l'appeler à prendre au sérieux la menace du coronavirus. D'habitude, le chef d'État ne prend la parole qu'à l'occasion de Noël et de la fête nationale. « Le gouvernement a pris des mesures que notre pays n'a pas connues dans les dernières décennies. Ce sont des décisions qui ont une grande influence sur notre vie quotidienne. Ce sont des décisions qui ne sont pas faciles, mais elles sont extrêmement importantes et justes », a débuté le Grand-Duc, avant de rappeler la dangerosité du virus pour les personnes vulnérables. Il a ensuite lancé un appel à la solidarité nationale : « Il est essentiel que nous parvenions à endiguer la propagation du virus et de faire en sorte qu'un minimum de personnes soient contaminées d'un coup. Chacun de nous a sa part de responsabilité. Respectez donc absolument les règles générales d'hygiène et adaptez votre comportement », a poursuivi le chef d'État. Le gouvernement et les différentes autorités évaluent la situation actuellement en permanence et les mesures sont adaptées, lorsque cela devient nécessaire et indispensable, a en substance rappelé le Grand- Duc Henri. Les frontaliers représentent environ 70% du secteur médical local. Le secteur médical logé à l’hôtel ? LUXEMBOURG Face à la menace du confinement de la région Grand Est en France, des mesures pourraient concerner les frontaliers qui travaillent dans le milieu hospitalier au Luxembourg. La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a indiqué hier qu’un appel avait été lancé auprès des hôteliers luxembourgeois pour proposer des logements aux personnes qui travaillent dans les hôpitaux. Leurs familles pourraient même avoir la possibilité de venir avec elles. L’objectif est de faire en sorte que les hôpitaux puissent continuer à tourner et éviter que le personnel soignant ne vienne à manquer. Les courses livrées à domicile LUXEMBOURG Le Premier ministre, Xavier Bettel, l’avait annoncé dimanche. Le gouvernement est actuellement en train de collaborer avec les grandes surfaces, supermarchés, épiceries... pour établir un système de livraison de courses à domicile. Ce service sera uniquement réservé aux personnes vulnérables qui doivent limiter au maximum leurs déplacements pour minimiser les risques de contamination. « Les plateformes online sont en développement et seront prêtes d’ici peu », a précisé hier le ministère des Classes moyennes. « Un effort exceptionnel est demandé à nos personnels de soins et de santé. Ils réalisent un travail extraordinaire. Je tiens à leur exprimer mon plus profond respect et à leur dire merci pour leur précieux travail et leur engagement sans faille », a souligné le souverain dans son allocution. Henri s'est également montré reconnaissant pour l'élan de solidarité dans la population et les nombreuses initiatives « qui se sont formées spontanément pour venir en aide à l'autre et surtout aux personnes vulnérables ». Le Grand-Duc a ensuite assuré que lui et sa famille « sont de tout cœur » avec la population « pour traverser ensemble ces temps difficiles ». MAURICE MAGAR LUXEMBOURG « La situation semble nettement pire que lors de la crise de 2008/2009 », a indiqué hier Tom Theves, premier conseiller du ministère de l’Économie. « Nous avions au plus fort de la crise environ 150 à 160demandes de chômage partiel », se souvient-il. En ce début de confinement, « nous en avons déjà 200 et nous en aurons plusieurs milliers d’ici manu° gunsià 11.:-1. 111111M3 111111 Le chef d'État s’est dit reconnaissant pour les initiatives solidaires. L’économie du pays affectée De nombreuses entreprises ont davantage recours au télétravail. la fin de la semaine ». En attendant, le grand nombre de demandes de chômage partiel (qui permet au salarié de toucher 80% de son salaire net) « pose des problèmes de gestion administrative ». Cette fois, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration souffre en premier, mais les conséquences devraient peu à peu toucher les autres secteurs. Un délai allongé sur le télétravail LUXEMBOURG Si vous avez effectué du télétravail en Belgique depuis le 14mars, il n'entrera pas dans le calcul du délai de 24 jours pour lequel un frontalier reste imposable au Luxembourg, a indiqué le gouvernement. « Les autorités belges et luxembourgeoises estiment que la situation actuelle constitue un cas de force majeure, pour lequel aucun jour n’est à comptabiliser ». Pour ce qui est du matériel, « les salariés ne peuvent pas toujours exiger de ne pas utiliser leur matériel personnel », selon Nadine Wolter, première conseillère du gouvernement. Les commerces ont été obligés de suspendre leurs activités. Testé sans sortir de son véhicule JUNGLINSTER Les laboratoires Réunis ont ouvert à Junglinster un drive-in où il est possible de se faire tester au coronavirus sans sortir de sa voiture. Le service est réservé aux patients avec une prescription médicale. Le test se déroule sur le parking signalisé « CO- VID-19 », devant le bâtiment principal du lundi au vendredi, de 7 à 17h, et le samedi, de 7 à 11h.
MARDI 17 MARS 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu Organiser son retour LUXEMBOURG Le ministère des Affaires étrangères invite tous les ressortissants luxembourgeois se trouvant à l’étranger à évaluer d’urgence les possibilités de retour en raison des restrictions de nombreux pays. Une tripartite réclamée LUXEMBOURG L’OGBL réclame une réunion des partenaires sociaux en tripartite et des mesures supplémentaires face à l’épidémie. Le syndicat veut des aides financières et pratiques renforcées pour les entreprises, professionnels, salariés, patients… Services routiers assurés LUXEMBOURG L'Automobile Club continue à assurer ses services routiers et son call-center. Il déconseille les voyages à l'étranger où son action dépend des autorités locales. Il ferme ses guichets et le ClubMobil., acl.lu LUXEMBOURG Quelles sont les obligations des salariés et des employeurs durant la quarantaine due à la pandémie du coronavirus. Mamer prend ses propres initiatives MAMER La commune de Mamer met en place un service de livraison à domicile des courses pour les personnes vulnérables. Un agent communal va se charger de faire les courses. L'administration va offrir un tel service pour les médicaments sur prescription. Toutes les actions mises en place par le collège échevinal sont détaillées sur le site, mamer.lu Le confinement total pas encore envisagé LUXEMBOURG « Cela peut être attirant de faire un pique-nique, mais il faut être sérieux ». La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a appelé hier les résidents à un « comportement raisonnable » face à la menace de La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a fait le point sur les cas. Le monde du travail va devoir apprendre à vivre avec le virus Avec la pandémie du coronavirus, l'obtention d'un congé pour raisons familiales à été grandement facilitée afin de limiter au maximum les déplacements. Le gouvernement a toutefois lancé un appel à la modération et a demandé aux travailleurs de s'arranger d'abord autrement. Sont concernés les parents affiliés à la sécurité sociale et ayant des enfants de moins de 13 ans qui ne sont plus pris en charge avec la fermeture des propagation du coronavirus. « Nous n’envisageons pas d’entrer dans la dernière phase de confinement. Mais si les gens ne respectent pas les règles, nous verrons ». Revenant aussi sur la fermeture des commerces et des lieux de sortie, elle a expliqué que si de telles mesures ont été prises, c’est parce que « des personnes ne respectent pas les conseils de la distance sociale ». La ministre, qui parle de « crise sanitaire », a indiqué que 81personnes étaient infectées, soit quatre de plus par rapport à dimanche. Sur les personnes infectées, dix étaient hospitalisées dimanche soir. Avec la fermeture des crèches et écoles, les parents s'organisent. Les rues et centres commerciaux déserts LUXEMBOURG « Entre 6 h 30 et 8h, nous servons au moins 200 personnes. Ce matin, nous avons eu une vingtaine de clients. La capitale est au ralenti », a raconté hier matin une employée d’une boulangerie située rue des Capucins. Un centre de la Croix-Rouge réaffecté LUXEMBOURG Le centre de réhabilitation du château de Colpach de la Croix-Rouge, à la frontière avec la Belgique, est vidé et transformé pour faire face au coronavirus. Patients malades ou confinés ? Lieu de soins ou de surveillance ? Difficile de le dire pour l’instant le structures d'accueil et écoles. Deux parents ne peuvent pas le prendre en même temps, sauf s'ils alternent les jours. Le congé peut donc être fractionné. Il ne faut pas de certificat médical pour le demander, il suffit de télécharger le formulaire sur le site Internet du gouvernement, de le remplir et de l'envoyer au patron et à la Caisse nationale de Santé. rôle que tiendra ce centre de 60 lits, mais sa réaffectation se fera dans les prochains jours. « Nous collaborons avec les pouvoirs publics et nous avons déjà géré le retour à domicile de nos patients qui le pouvaient », confirme une source à la Croix-Rouge. L'employeur ne peut pas forcer les salariés à prendre congé ou à épuiser leur compte-épargne temps. Il ne peut pas non plus décider de mettre un salarié en quarantaine. S'il décide une dispense de travail, il doit le signifier aux salariés et continuer à verser leur salaire. Un employeur peut refuser l'accès à l'entreprise à un salarié s'il a des craintes fondées de risque de contamination. Les travailleurs frontaliers mis en quarantaine sont protégés contre le licenciement, leur attestation d'incapacité de travail sera acceptée par la Caisse nationale de Santé. MAURICE MAGAR Toutes les informations se trouvent sur www.gouvernement.lu Suite à l’annonce des nouvelles mesures contre la propagation du coronavirus (fermeture des lieux accueillant du public), un calme dominical a régné hier dans les rues de la capitale et dans les centres commerciaux. Le centre doit servir d’appui au système hospitalier national.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :